Des noeuds d’acier de Sandrine Collette

CVT_Des-noeuds-dacier_7846

Résumé:

Théo Béranger sort de prison. Dix-neuf mois de rapports humains violents et âpres, qu’il a passés concentré sur un seul objectif : sa libération. Son errance le mène au fin fond de la France, dans une région semi-montagneuse couverte d’une forêt noire et dense. Là, kidnappé par deux frères déments, il va replonger en enfer. Un huis clos implacable, où la tension devient insoutenable.

Mon avis:

J’ai passé un moment très angoissé en plongeant dans ce roman. L’histoire est très noire, très troublante, et pourtant très addictive. En effet, ce roman se dévore car, on connait en gros l’issue de l’histoire, mais comment en arrive t-on là?
Dès les premières pages, notre curiosité est piquée, l’auteure nous donne immédiatement envie d’en savoir plus.
Le récit est douloureux et la douleur ne fait qu’augmenter au fil des pages. Un environnement de folie pure, elle est physique, psychologique, elle est partout, elle alterne avec l’espoir, le désespoir, la solitude…
Un roman qui est donc très oppressant, mais c’est aussi un huit-clos rondement mené, un roman qu’on ne peut plus lâcher avant la dernière page;

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s