Apocalypsis tome 4 Le cavalier pâle Elias de Eli Esseriam

cvt_Apocalypsis-Tome-4--Cavalier-Pale-Elias_1054

Résumé:

Si tu viens à trouver ces feuillets, c’est que les choses ne se sont pas exactement déroulées comme nous le pensions.

Il est important que je consigne quelque part les faits qui te concernent, car la probabilité est grande que ta mémoire soit altérée au moment où tu découvriras ces pages.

Ce sont des souvenirs du passé et du présent, mais aussi des souvenirs du futur. Si je te les écris, c’est qu’ils sont essentiels. Ils définissent ton existence et expliquent qui tu es. N’en néglige aucun, ne méprise pas celui qui te paraîtra léger ou insignifiant.

Mon avis:

Mais quel plaisir, je viens de passer le meilleur moment de cette saga, je crois, mais il me reste encore Omega à lire, donc le bilan définitif se fera plus tard.
Comment vous faire comprendre mes sensation après la lecture de ce cavalier pâle: Elias.
Il est vraiment à l’opposer des autres cavaliers. Il est bon, gentil, et c’est son problème d’ailleurs, il ne peut pas accomplir ce pourquoi il est sur cette terre, il faut qu’il change.
Il détient un pouvoir qui de prima abord, apparaît comme fabuleux, mais la réalité n’ai pas si rose que ça.
Il a en commun avec les cavaliers rouge et noir, le fait qu’il aime une personne par dessus tout, d’un amour qui est ici, pur et d’une beauté à toutes épreuves.
Mais je ne vous en dit pas plus sur ce personnage que j’ai trouvé extraordinaire.
Comme chaque cavalier il faut le découvrir par soi même.
Concernant l’écriture de l’auteure, je suis toujours autant bluffée, c’est rondement mené, tout s’emboîte, on peut faire des petits recoupements avec les autres cavaliers et leur entourage, et là on se dit « mais oui, bien sûr »
Ce tome 4 nous amène de façon magistrale au cinquième et dernier tome de la saga « Oméga », et j’avoue que c’est avec une certaine effervescence que je m’empresse de terminer cette critique afin de pouvoir connaître le grand final et le fin mot de l’histoire.

Pour finir, il y a des livres dont on a envie de parler pendant des heures, avec ceux qui l’ont lu, mais dont on a aussi envie de parler avec ceux qui ne l’ont pas lu, pour leur donner envie, et bien celui-ci fait partie de cette catégorie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s