Seuls tome 4 de Fabien Vehlmann

cvt_Seuls-Tome-4--Les-cairns-rouges_2867

Résumé:

Quatrième volet d’une série qui met en scène des enfants livrés à eux-mêmes dans une ville mystérieusement vidée de ses habitants et coupée du monde. Action, angoisse, tendresse : une saga récompensée par plusieurs Prix qui tient le lecteur en haleine et n’a pas fini de livrer tous ses secrets…

Dans une ville d’aujourd’hui désertée par ses habitants, il ne reste que quelques enfants. Pourquoi sont-ils les seuls survivants ? Où sont passés les adultes ? Quels dangers les guettent ? Vont-ils réussir à se débrouiller et à s’organiser ? Telle est la trame de cette série pour jeunes lecteurs, récompensée par le Prix Jeunesse 9-12 ans au Festival d’Angoulême en 2007. Fabien Vehlmann, le scénariste, est l’un des nouveaux talents de la BD contemporaine, à qui l’on doit déjà de nombreuses séries comme Green Manor, Le Marquis d’Anaon, Samedi et Dimanche, IAN ou encore la reprise prochaine de Spirou et Fantasio en compagnie du dessinateur Yoann. Seuls laisse la porte ouverte à toutes les interprétations et toutes les explications. Les caractères des « héros » dessinent toute une palette des comportements humains : il y a le garçon rigolo mais pas très courageux, la fille énergique, la généreuse un tantinet moralisatrice ou encore le leader naturel qui prend la tête du groupe sans que personne n’y trouve à redire. Ces enfants survivants d’on ne sait quelle catastrophe et livrés à eux-mêmes réapprennent à vivre ensemble malgré leur âge, leurs différences et leurs angoisses, qui sont aussi celles du lecteur. Lequel ne peut s’empêcher de s’identifier à eux et de se demander ce qu’il aurait fait s’il s’était retrouvé confronté à la même situation… Dans ce quatrième tome, de nouveaux événements mystérieux surviennent : le « maître des couteaux », un de leurs vieux ennemis, refait son apparition et leur demande de retrouver un bébé dont il était responsable. L’enfant a été kidnappé par des chimpanzés dont le comportement est pour le moins étonnant : ces singes dressent des sortes

Mon avis:

Un très bon quatrième tome des aventures de nos héros, solitaires bien malgré eux.Ils se sont réinstallés en ville avec quelques membres du clan du requin. (Voir le tome précédent).

Ils sont maintenant en totale autonomie. Dodji est le chef de ce nouveau groupe, mais ils rencontrent toujours de nombreuses difficultés, cette fois des animaux du cirque, loin d’être amicaux, nos héros vont devoir une fois de plus faire preuve de courage et prendre les bonnes décisions. Une vie est en jeu.

BD qui se lit avec toujours autant de plaisir, plaisir que j’essaie de faire durer car le tome 9 n’est prévu que pour septembre 2015. Je vais donc tranquillement lire les 5-6-7- et 8.

Publicités
Posté dans BD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s