Cut de R.C. Neymo

51E3bhFi-OL._SL160_

Résumé:

Vous aimez vous faire peur? Vous dévorerez ce thriller très noir…Cannes, années 80.L’envers du décor.La ville s’enfonce dans un hiver pluvieux.L’inspecteur Julia Zimmerman doit faire face à une série de meurtres barbares.Les victimes sont toutes des hommes. Jeunes. Homosexuels. Castrés.Le Mutilateur nargue la police.Entre deux cafés froids et le clavier fatigué de sa machine à écrire,Julia et son équipe essaient de démêler les fils d’une enquête insoutenable.Malgré son effroi, Julia continue à avancer, comme un vaillant petit soldat, tandis que la neige commence à tomber sur la ville balnéaire et que le sang continue de couler.Fermez bien votre porte avant de dévorer ce roman noir au fond de votre lit, et si on frappe ce soir, n’allez pas ouvrir.

Cut Avertissement : ce roman contient des scènes violentes et sombres. Il n’est pas recommandé aux personnes trop sensibles.Extrait : »Rituel « Mane, Thecel, Phares » : pesé, compté, divisé !Inscription prophétique inscrite en lettres de feu sur les murs couverts du sang des orgies de Babylone, la nuit où la cité pécheresse fut anéantie.

Peser : soupeser le corps nu de l’homme qui gémit faiblement.Compter : rien. Rien que de la chair corrompue qui ne vaut rien dans la balance.Diviser : Trancher d’un geste vif la chair tendre de la gorge. Regarder le sang gicler de l?homme nu qui se tend dans un sursaut terrifié. Appuyer un peu plus fort pour sectionner la carotide.Le corps arc-bouté tressaute désespérément. La langue jaillit de la bouche comme un serpent gonflé.Puis le corps retombe. Lourd. Inerte. Mort.Procéder au Rituel. Se redresser et s’en aller. »

Mon avis:

Voici un roman policier que j’ai acheté en numérique pour une bouchée de pain. j’avoue que je n’y croyais pas trop, car aucune critique sur ce livre n’était disponible sur babelio. Et pourtant, j’ai passé un très bon moment policier en compagnie de ce roman.
Les ingrédients, qui à mon avis sont nécessaire à bon bon livre policier y sont regroupés.
Il est vrai que pour ceux qui aiment avoir une flopée de détails sur les personnages, n’y trouveront pas leur compte car nous apprenons juste le nécessaire pour eux. L’intrigue fonctionne très bien, on se demande qui est le meurtrier jusqu’à la fin.
L’enquête est plutôt bien menée. l’auteur arrive à semer le doute dans nos esprits tout au long de l’histoire.
Je relève un point négatif qui n’a rien à voir avec l’auteur, mais l’édition achetée en numérique chez A….. pour 0.99euros, comporte des fautes de frappes régulièrement, ce qui gâche un peu le plaisir. Mais c’est une lecture que je conseille aux amateurs d’hémoglobine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s