Au revoir là Haut de Pierre Lemaître

cvt_Au-revoir-la-haut_4439

Résumé:

« Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d’avantages, même après. »

Sur les ruines du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu’amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts…
Fresque d’une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d’évocation, « Au revoir là-haut » est le grand roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l’armistice, de l’État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l’abomination érigée en vertu.

Dans l’atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose la grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

Mon avis:

Que puis-je dire de plus que ce qui a été dit. Je vais tout d’abord vous avouer que cette lecture était dans ma PAL depuis longtemps mais le côté « Prix Goncourt » me rebutait un peu, beaucoup.
Après avoir lu Alex et Cadres noirs, je ne pouvais pas faire faire l’impasse sur celui-ci, il parle d’une époque ou mon grand-père est né, il parle d’une époque dont aujourd’hui on ne garde que peu de souvenirs, car les personnes aptes à les transmettre ne sont plus parmi nous.
Ce livre est un monument, alors ici pas de monuments aux morts, mais un monument de littérature, et donc moi qui suis loin d’être capable de juger un Prix Goncourt, je dis juste, « chapeau » Mr Lemaître. Vous avez réussi à me passionner avec un sujet quasi inconnu pour moi, une histoire triste mais juste.

Avec cette lecture, j’ai passé des moments de rires, mais aussi beaucoup de moments tristes, à penser à tous ces poilus de retour de guerre avec la gueule cassée et rien en poche. Pour certains la vie n’étaient sûrement pas facile avant guerre, mais elle a dû être bien pire après.
Donc juste deux mots: Merci et Bravo…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s