Angor de Franck Thilliez

CVT_ANGOR_2413

Résumé:

Camille Thibaut, gendarme à Villeneuve-d’Ascq, récemment greffée du cœur, fait un cauchemar récurrent, celui d’une femme séquestrée. Se sachant condamnée, elle décide d’en savoir un peu plus sur le donneur. Franck Sharko mène une enquête sur une femme presque aveugle, retrouvée sous un arbre, qui aurait été enfermée pendant très longtemps. Il remarque qu’il est devancé dans l’affaire…

Mon avis:

Je dois commencer par dire que Lucie et Franck me manquait, j’adore ces deux personnages de Franck Thilliez.
Mr Thilliez nous offre ici un roman incroyablement noir encore une fois, mais aussi le meilleur de tous les Hennebel-Sharko.
Un grand plaisir de retrouver notre couple, qui s’est assagi, mais aussi d’approfondir le personnage de Nicolas Bellanger, qui tient dans cette enquête un rôle important. Nous découvrons aussi Camille, qui tout comme Lucie dans les premières aventures écrites par Mr Thilliez, est une jeune femme brisée et qui se résout à ne plus attendre grand chose de positif de la vie.
Puis, il y a cette enquête dont je ne parlerai pas trop, afin de garder le mystère pour ceux qui ne se sont pas encore plongé dans cette folie pure.
Quelle imagination machiavélique, l’auteur m’a encore une fois mené par le bout du nez.
je suis donc dans l’obligation de dire et redire que je suis à jamais une grande fan de Franck Thilliez.

Hollow City- Miss péregrine et les enfants particuliers tome2 de Ransom Riggs

CVT_Miss-Peregrine-et-les-enfants-particuliers-tome-2_5207

Résumé:

Miss Peregrine et les Enfants Particuliers a été la surprise best-seller 2011 – un mélange sans précédent de fantaisie pour jeunes adultes et de photographies vintages qui captive les lecteurs et les critiques. Publishers Weekly l’a annoncé comme « une agréable lecture excentrique, qui se distingue par des personnages bien développés, un cadre Gallois crédible, et quelques montres très effrayants. »

Ce deuxième roman commence en 1940, juste après la fin du premier livre. Après s’être échappé de justesse de l’île de Miss Peregrine, Jacob et ses nouveaux amis fuient à Londres, la capitale particulière du monde. Là bas, ils rencontrent un fou dangereux nommé Caul, qui s’avère aussi être le frère de Miss Peregrine. Caul a découvert un moyen de voler les capacités des Particuliers pour se les approprier –et il faudra tous les efforts de Jacob pour sauver ses amis de leur disparition inévitable.

Mon avis:

Voici le tome 2 des aventures des particuliers terminé, et quelle tristesse de lâcher ce roman. Toujours aussi beau que le premier, avec ses photos et cette qualité de papier.
Mais quelle fabuleuse imagination, c’est dans ces moments que je regrette de ne pas en avoir autant…
Je suis férue de la littérature jeunesse, mais je dois avouer que voilà les 2 tomes qui changent tout. Ils surpassent toutes les lectures jeunesse que j’ai pu faire jusqu’à présent.
C’est le genre de livres que l’on garde bien précieusement et en bon état afin de les faire découvrir à nos enfants, petits-enfants.
Donc je n’en dirai pas plus, car les éloges ont déjà été faites et le seront encore à maintes reprises, j’ai adoré, vivement la suite!!!!

300 Mots de Richard Montanari

300 mots

Résumé:

300 mots. C’est ce que le rédacteur en chef de Nick Stella, journaliste criblé de dettes et en mal de reconnaissance, lui concède pour évoquer une étrange affaire. Une prostituée et son client ont été retrouvés morts. Fait divers apparemment banal, sauf que le client en question est un prêtre. Et qu’il n’est que la première victime d’un tueur particulièrement pervers.
Dans l’ombre, celui-ci observe cinq proies, prêt à faire basculer leur existence bien tranquille. L’une d’entre elles, il le sait, est responsable de la mort, vingt ans plus tôt, d’une adolescente lors d’une soirée d’Halloween. Que s’est-il passé ce soir-là? Et laquelle des cinq personnes présentes lors du drame est coupable?

Mon avis:

J’ai lu les précédents romans de Richard Montanari, je les ai partagé autour de moi. Celui-ci est encore un bon cru de l’auteur. Cependant je dois ajouter un Bémol, en effet, j’ai trouvé que la série de meurtres et les motivations du tueur perdaient en intérêt à cause de Ce journaliste, Nicky, dont nous suivons les pérégrinations tout au long de l’histoire.
Heureusement que le dernier quart du roman est là pour rattraper tout cela.
En résumé, un bon roman de de serial killer, mais l’auteur a fait bien mieux par le passé avec Cérémonie ou 7.
Cependant, je lui donne malgré tout la note de 4/5, car j’aime Mr Montanari et je reconnais bien volontiers son talent.

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

cvt_Miss-Peregrine-et-les-Enfants-Particuliers_6420

Résumé:

Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante.
Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l’enfermement et l’immortalité.

Mon avis:

J’ai acheté ce roman sur un coup de tête en voyant que cette lecture était celle du mois d’octobre sur babelio. Ce livre ne faisait donc pas parti de ma PAL, et pourtant j’ai eu un plaisir fou à le lire. Je dois tout d’abord vous dire, que comme la plupart d’entre vous, je pense, je suis extrêmement sensible à la beauté du livre. je trouve celui-ci tout simplement magnifique, la couverture est belle et intrigante, et le papier est d’une très belle qualité. de plus les photos qui documentent ce livre sont attirantes, on ne se lasse pas de les découvrir au fil des pages.
Maintenant l’histoire, elle mélange le fantastique et la réalité du nazisme et de l’horreur de la chasse aux juifs.
J’ai adoré ce livre, je n’en dirai pas plus car il se suffit à lui même. c’est une lecture à ne pas louper. Bravo.

Bird box de Josh Malerman

bird box

Résumé:

Malorie élève ses enfants de la seule façon possible: barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S’ils s’aventurent à l’extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie.

S’ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions: rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu’au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme.

Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l’autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd’hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout.

Un tour de force psychologique oppressant au cœur de l’Amérique contemporaine, dans une atmosphère de fin des temps digne d’un livre de Barjavel, de La Route de Cormac McCarthy ou du Jour des Triffides de John Wyndham. Bird Box revisite le roman post-apocalyptique et hisse son jeune auteur Josh Malerman parmi les grands noms du genre.

Mon avis:

Quel choc! Ce livre est tout simplement époustouflant, il m’a agrippé dès les premières pages et ne m’a plus lâché. L’idée est génial, et aussi très effrayante, en effet, lorsque nous avons la chance de voir, le fait de perdre cette possibilité nous terrifie. Ici c’est par obligation que chacun doit se bander les yeux, car regarder signifie mourir.
Le va et vient entre le présent et le passé amène un suspense digne de ce com.
Cela faisait longtemps qu’un livre de ‘avait pas donner autant de sueurs froides.
Il touche vraiment à deux choses qui nous font peur.: vivre dans le noir et le danger, celui qui va nous rendre fou et nous tuer.

Pas de niaiserie, des moments durs qui vous collent le frisson. La solitude qui revient quoi qu’il arrive, il en faut du courage pour survivre à ça!
Ruez vous sur ce livre, il est génial.