La fille du train de paula Hawkins

indexEditions Sonatine
378 pages
ISBN 978-2-35584-313-6
Prix 21 euros
Date de sortie: Mai 2015
Genre: Thriller psychologique

 

Ce livre est une obsession, dans tous les sens du terme, je préfère vous prévenir par avance…Je ne lui donnerai d’ailleurs aucune note, car la meilleure chose que je puisse vous dire pour commencer c’est de le lire, car ce sera la seule façon de comprendre à quel point ce roman est jubilatoire.

Il est construit comme un assemblage de différents journaux intimes, l’histoire nous est donc racontée par plusieurs personnes comme un puzzle dans le but d’un tableau final.

Il relate tout d’abord l’histoire de gens simples, comme vous et moi avec une vie ordianaire, des bonheurs et des malheurs ordinaires.

Mais pour Rachel, la fille du train, tout est bon pour agrémenter une vie triste et terne et c’est ainsi que débute son obsession.

Mais CHUT! je ne vais pas vous en dire plus, je ne peux pas tout vous raconter, même si ce n’est pas l’envie qui me manque. car ce roman est un multitude d’événements qui eux-mêmes m’ont fait ressentir une multitude de sentiments.

Sachez juste que dans La fille du train, il n’y a pas de héro, non! aucun personnage quasi parfait, ici, tous ont des secrets plus ou moins glauques.

Impossible d’imaginer la fin, j’ai constamment été dans l’incertitude face aux événements qui déroulent dans cette petite banlieue de Londres.

Paula Hawkins parvient à donner une réalité à ses personnages grâce à leurs défauts, leurs manies, leurs passés houleux ou heureux.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, loin de là.

Un excellent Thriller, tout en psychologie, dans lequel Steven Spielberg a su reconnaître le talent de l’auteur, puisqu’il en a acheté les droits cinématographique.

Résumé:

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Avec ce thriller psychologique exceptionnel, Paula Hawkins fait figure de révélation de l’année. Il vous suffit d’ouvrir ce livre et de vous laisser entraîner dans le piège paranoïaque et jubilatoire qu’elle vous tend et vous comprendrez combien cette publication fait figure d’événement.

Publicités

9 réflexions sur “La fille du train de paula Hawkins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s