Room de emma Donoghue

cvt_Room_2520 Il y a quelques temps, je vous ai posé sur le blog,une question qui concernait LE LIVRE, le seul l’unique, celui que vous me recommanderiez. Celui qui d’après vous, il faut lire absolument. Et bien, j’ai écouté vos conseils, et pour cela j’ai commencé par Room de Emma Donoghue, qui m’a été recommandé par Yvan de https://gruznamur.wordpress.com/, donc merci à lui pour sa participation ainsi que pour cette idée de lecture.

Mon avis:

Ce livre est effectivement à lire absolument. Certes il parle d’un sujet difficile, certes l’ambiance est parfois pesante et oppressante, mais c’est une bouffée d’innocence, une histoire que Jack nous raconte du haut de ses 5 ans. L’auteure adopte le ton juste, c’est d’ailleurs à se demander quel est son secret pour se mettre si facilement et avec tant de justesse dans la tête d’un petit bonhomme. Jack regarde la situation avec ses yeux d’enfant, il essaie de comprendre les réactions adultes, mais n’y parvient pas toujours. Pour Jack tout ce qui importe c’est l’amour de sa mère, la tendresse, le jeu, la patience et pour tout cela, peu importe le lieu. L’auteure traite ce qui pourrait être un fait divers que vous liriez dans votre journal du matin, avec un recul incroyable, ses personnages, que ce soit Jack, sa mère etc… sont courageux ou peut-être quelques fois « peurageux », pas d’apitoiement, pas de larmes inutiles, juste une soif de vivre et de liberté. Ce roman nous interpelle, un enfant peut-il grandir et s’épanouir avec comme engrais juste de l’amour. Est-ce l’élément primordial pour son développement. Je ressors de cette lecture, toute chamboulée, si il y a bien un personnage que j’aimerai rencontrer, c’est ce petit jack. Je vais finir en vous disant juste de rajouter ce livre à votre PAL, car il est nécessaire!! Et merci Yvan, pour cette découverte, grâce à toi, je ne suis pas passée à côté de cette splendide lecture.

Résumé:

Jack fête ses cinq ans dans la chambre qu’il habite avec sa mère depuis sa naissance et dont il ne sort jamais. Il y a Madame Porte, Monsieur Tapis, Madame Table et Monsieur Lit, tous les éléments du quotidien enfin, qui deviennent des compagnons d’isolement. Il y a aussi Grand méchant Nick, celui qui apporte les cadeaux du dimanche et qui tient mère et enfant enfermés ; et Dent Malade, qui fait souffrir Ma. Le point de vue de l’enfant tient tout le roman et lui confère une grande force affective autant qu’une dureté troublante. Room est le septième roman de l’auteure irlandaise, mais seulement le deuxième traduit en français. Il s’inspire d’un fait divers, mais dépasse largement la logique de compte-rendu, grâce à une écriture incarnée et une belle confiance laissée à ce petit garçon, dont le point de vue, à la fois naïf et lucide, donne au roman une douceur tragique. Room a été finaliste du Booker Prize.

Publicités

2 réflexions sur “Room de emma Donoghue

  1. wow ! tu n’imagines pas à quel point tu me fais plaisir là ! Déjà pour m’avoir fait confiance, mais surtout pour faire partie maintenant des amoureux du petit Jack, un personnage absolument inoubliable ! Tu verras que tu vas vivre longtemps à ses cotés 😉
    Content je suis !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s