Noyé de la mer morte de Paul Belka Editions Baudelaire

41oB5YCZaPL._SL160_

Ce roman ne va pas spécifiquement  rentrer dans une catégorie littéraire, il est plutôt tourné vers le thriller, mais à la sauce pure « Frenchie ».

L’auteur nous emmène dans une même histoire: dans l’espace, en Russie ainsi qu’en Israël avec un détour par le sud-ouest de la France, la ville de Houston…

Nous y découvrons ou redécouvrons les traditions séculaires des ces endroits ainsi que leurs beautés.

Une histoire très originale par son contexte, un ancien astronaute Russe se noie dans la mer morte, une enquête menée par René, lui même retraité de l’espace.

Paul Belka utilise la 3ème personne pour sa narration, il nous raconte les aventures de René avec un langage typique d’un homme de cet âge, ce qui nous plonge directement dans l’univers de celui-ci ainsi que dans sa logique de raisonnement.

Un agréable roman, pas comme les autres. Une maison d’édition qui donne sa chance aux nouveaux auteurs ainsi qu’à leurs histoires. Une sympathique découverte et il faut le spécifier, une très belle couverture.

Résumé

Plus René écoutait et moins il croyait en cette série de coïncidences extraordinaires. Il y a encore quelques mois il aurait pensé qu’il devenait paranoïaque. Mais aujourd’hui, après les derniers événements, ce n’était pas pareil.

Tous ces faits dispersés et qui semblaient ne pas être connectés, n’étaient en réalité que des morceaux du même puzzle. Il en était certain.

Deux astronautes et deux tentatives d’assassinats camouflées comme accidents.

Son corps se couvrit de sueur froide.

Le monstre était assis à la même table et mangeait tranquillement avec les personnes qu’il avait froidement essayé de tuer.

http://www.editions-baudelaire.com/product.php?id_product=1514

Le contrat Salinger de Adam Langer

CVT_Le-contrat-Salinger_9712

Quelle est la part de vérité et quelle est la part de fiction de ce roman.

L’auteur nous narre cette histoire en son propre nom et l’on y croit totalement.

Adam Langer écrit ici un livre qui parle de livres, d’auteurs.

Alors, autant vous dire tout de suite que l’ai dévoré cette histoire. Un roman haletant qui nous embarque au fil des pages dans un thriller dont l’axe principal est la littérature. Ce livre sera un de mes coups de coeur de 2015, indéniablement. L’auteur m’a donné envie de lire, non seulement par la trame de son histoire  mais aussi à cause de cette passion dévorante du livre et de son pouvoir, qu’il parvient à faire ressentir dans ses pages. Il a renforcé mon opinion concernant les écrivains, le talent et le courage qu ‘il faut pour se lancer. L’important est-il le nombres de lecteurs et par conséquent de livres vendus? Ou la qualité du livre et celle de son public, même si il n’est lu que par un nombre infime. Que peut-on tirer d’un roman? La frontière entre la réalité et l’imaginaire est mince.

Une lecture d’une grande qualité, extrêmement bien ficelée du début à la fin.

Donc, pour faire court, si vous aimez les thrillers et le domaine de la littérature, ce dont je ne doute pas, vous allez comme moi adorer ce roman.

C’est un pur bonheur.

Résumé:

Journaliste sur le retour, Adam Langer s’ennuie loin de New York. Jusqu’à ce que sa route croise celle d’une vieille connaissance, Conner Joyce – auteur de thrillers à succès sur le retour –, venu à Bloomington, Indiana, pour assurer péniblement la promotion de son dernier roman. Bientôt, Conner révèle à Adam qu’il a reçu une offre des plus étonnantes : celle d’un certain Dexter Dunford (« Dex »), homme d’affaires richissime flanqué d’un inquiétant garde du corps, qui lui propose d’écrire un roman rien que pour lui, moyennant une rétribution considérable. Où est le piège ? Le contrat, précise Conner, s’assortit de certaines clauses bien spécifiques : d’abord, le livre rejoindra la collection privée d’exemplaires uniques de Dex, pour lequel ont déjà travaillé des écrivains aussi renommés que Thomas Pynchon, Norman Mailer ou J.D. Salinger, et disparaîtra avec lui. Ensuite, Dex se réserve le droit d’apporter quelques modifications au manuscrit. Pour finir, l’accord doit rester absolument secret.

Tandis qu’Adam devient le confident exclusif de Conner, l’attitude de Dex à l’égard de son ami devient de plus en plus inquiétante, et les problèmes s’accumulent. L’homme n’a évidemment rien d’un philanthrope, et le contrat que Conner a signé commence à ressembler à un pacte faustien.

Thriller psychologique d’une facture tout à fait unique, Le Contrat Salinger, qui brosse au passage un portrait au vitriol du paysage littéraire contemporain, est à la fois une formidable réflexion sur la façon dont la réalité et la fiction peuvent s’alimenter jusqu’à la dévoration, et une construction palpitante faite de rebondissements ingénieux et de révélations en cascade – un roman gigogne au goût de vertige qui tiendra son lecteur en haleine jusqu’à la toute dernière page.

Le journal de L. de Karine Carville aux éditions Mots et Cris

19702_aj_m_9850

Léanne est une jeune femme accomplie professionnellement, elle est architecte. On débute cette histoire en apprenant à connaître notre principal personnage, sa vie, son fonctionnement. Mais, quelque chose cloche ans cette vie bien rangée, elle semble trop lisse. 

Le lecteur s’interroge, les théories se succèdent. Pour ma part, j’en ai échafaudé pas mal des théories sur ce qui se cache derrière cette apparence proprette, tout a commencé lors de la lecture de  cette fameuse page où en quelques mots , j’ai compris que Léanne avait un lourd et embarrassant secret.

Un livre très bien écrit, une trame cohérante et intelligente, des personnages mystérieux: Léanne,       attachants: Manuella,               charmeurs: Chareles et Etienne             horripilants: Jules Martineau.

Un roman atypique car rythmé par ce fameux journal intime qui est la clef de tout.

Une relation qui fait de cette lecture un thriller alors que le début ne le laissait pas présagé et dont on sort chamboulé.

Une belle lecture et un plongeon dans une certaine folie une fois de plus.

Résumé:

Léanne est une brillante architecte à qui tout semble réussir. Même Martineau, son insupportable collègue, ne peut rivaliser avec elle. Seule ombre au tableau, le poids de ce journal qu’elle emmène partout avec elle pour y noter les moindres détails de son quotidien. Quelle drôle d’idée de confier par écrit tout ce qui se passe dans sa vie si routinière ! Est-ce la cause de ses sautes d’humeur de plus en plus fréquentes ? L’arrivée d’un homme dans son existence ne va-t-elle pas perturber un équilibre déjà fragile ? Pourra-t-elle continuer à tout écrire dans son journal ? Certains secrets pourraient se lire entre les lignes…

Des enfants trop parfaits de Peter James

51+46XqXtNL._SL160_

Peter James, un grand auteur qui a écrit de nombreux thrillers à succès, signe ici un roman captivant mais dérangeant. Dérangeant car il parle de manipulations génétiques et d’enfants, les deux sujets qui lorsqu’ils sont associés créent la polémique et à juste titre.

On peut tout à fait comprendre John et Naomi, qui après avoir perdu un premier petit garçon dans de terribles souffrances, veulent s’assurer que ce nouveau bébé vivra une belle vie dans laquelle la maladie n’aura pas sa place.

Mais faire appel à la science, surtout à un homme dont les ambitions prédomine tout, est risqué.

Un thriller rondement mené, qui embarque le lecteur dans une histoire que la déontologie ne permet pas, mais que l’avancée de la science permettrait probablement: faire un bébé sur mesure. Choisir le sexe de son enfant, ses yeux, ses cheveux, sa taille et ne parlons pas de ses capacités intellectuelles et physiques, vous voulez un garçon de 2 mètres qui deviennent champion de natation? Je vous arrange ça.

Pour John et Naomi, les exigences ne sont pas bien grandes, ils veulent un enfant à aimer, tout simplement, mais la science en a décidé autrement. Car leur principale erreur a été de laisser la science se substituer à la nature.

Un roman qui parle des limites que l’être humain doit donner au progrès, de ce que l’homme est prêt à sacrifier pour un avenir meilleur…

Un sujet qui pousse à s’interroger et qui amène à réfléchir. Sommes nous encore maître de notre destin? Les grands cerveaux de ce monde vont-ils bientôt décider de ce qui est le mieux pour l’avenir de notre civilisation? Le font-ils déjà, à l’insu de tous?

Un très bon thriller signé par un grand auteur, qui sait comment instiller l’idée qui dérange et qui turlupine.

Merci aux éditions Pocket.

Résumé:

Naomi et John ont perdu leur fils unique, emporté par une maladie génétique rare à l’âge de4 ans. aujourd’hui, des années plus tard, ils se sentent enfin prêts à refonder une famille dont ils ont toujours rêvé.

Lorsqu’ils entendent parler du docteur Dettore, généticien visionnaire, ils voient en lui l’homme providentiel. Dettore connaît une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la promesse d’un bébé en bonne santé ?

ils auraient pourtant dû être alertés par la liste qu’on leur a remise : choix de la couleur des yeux, de la taille, des traits de caractère, des aptitudes sportives… trop tard pour faire marche arrière. Naomi est enceinte, et déjà quelque chose ne tourne pas rond.

Une lettre en été de Debbie Macomber

une lettre en été

Ce livre est le tome 3 de la saga Cedar Cove. Vous en avez l’habitude, je ne fais jamais les choses de manière conventionnelle, pour ce qui est de la lecture en tout cas.

En ce qui me concerne, je n’ai eu aucune difficultés à me plonger dans cette histoire, les deux précédents tomes non lus n’ont pas été un obstacle à ma compréhension de l’histoire.

Un joli roman avec trois histoires qui s’entrecroisent: celle de Jo-Marie qui tient la maison d’hôtes et qui se remet de la mort de son mari., celle d’Ellie qui vient pour rencontrer son amour virtuel et qui n’est pas au bout de ses surprises et Maggie et Roy qui donnent une seconde chance à leur mariage.

Du romantisme, c’est sûr, mais avec de nombreux rebondissements qui donnent un rythme de lecture très agréable.

L’auteure nous donne envie de découvrir cette maison d’hôtes, la ville de Cedar Cove où tout le monde se connaît et s’entraide mais où il est difficile de circuler incognito, la curiosité y est de mise.

Très agréable lecture, coutume chez Charleston. Une fin qui donne envie d’en découvrir la suite…

Résumé:

L’été est une saison importante pour la maison d’hôtes de Jo Marie Rose. Mark Taylor et elle ont passé beaucoup de temps ensemble pour aménager au mieux ce lieu paradisiaque. Et même si la jeune femme essaie de se persuader que Mark n’est qu’un ami, elle pense beaucoup à lui ces derniers temps, alors que, finalement, elle se rend compte qu’elle le connaît très peu. Désireuse d’en apprendre plus sur son passé, elle sait aussi qu’il lui faudra affronter d’abord le sien avant d’avancer dans la vie. Mais pour le moment, il est nécessaire d’accueillir trois nouveaux visiteurs.

Ellie Reynolds a 23 ans, et arrive à Cedar Cove pour rencontrer Tom, un homme avec qui elle correspond depuis des mois et dont elle pense être tombée amoureuse. Maggie et Roy Porter sont là pour leurs premières vacances seuls sans les enfants. Ils espèrent retrouver la flamme de leur amour et regagner chacun la confiance de l’autre. Mais Maggie a un dernier secret à lui avouer, qui pourrait bien faire éclater son mariage…

Elemi et l’odyssée des éléments : Tome 4, Le trésor végétal – Voyageur Editions

61naPFP+qzL._SL160_

Petite lecture pour enfants, mais pas n’importe laquelle. Ce livre 4 nous parle de notre planète et des trésors qu’elle recèle, avec simplicité.

Un livre que l’enfant peut lire seul, ou avec papa et maman.

Le tome 4 d’une saga qui permet de faire découvrir le monde qui nous entoure ainsi que le respect afin de sensibiliser nos petits.

Une petite lecture ludique et intelligente à partager en famille.

Des illustrations en pâte à modeler, comme certaines animations TV que les enfants aiment tant.

Petit bonus: 4 pages de jeux en fin livre.

Résumé:

Découvre les livres « Elémi et l’odyssée des éléments », deviens un héros en participant à cette grande aventure planétaire où t’attendent du mystère et des rencontres magiques!
fais la connaissance d’Elémi et de son ami Phil: aide-les à trouver les éléments naturels essentiels à la vie afin de les prévenir qu’une mystérieuse présence rôde autour de la planète. car l’enjeu de cette odyssée est la sauvegarde de notre belle planète nature.
Faisons découvrir aux enfants, comme aux adultes, la valeur des richesses naturelles de la planète en les sensibilisant aux éléments qui sont indispensables pour les êtres vivants.

Fairy oak tome 1: Le secret des jumelles de Elisabetta Gnone

51QuUDrqC9L._SL160_
Voici un magnifique roman jeunesse avec une véritable histoire qui flatte le cerveau et l’intelligence. Ce livre est non seulement intelligemment écrit, mais il est en plus très beau.
Une couverture et des illustrations colorées et sublimes.
L’auteure a conçu la très célèbre série BD Witch, elle connaît donc les astuces afin de séduire la jeunesse.
Des fées, des sorcières, des répliques drôles, des personnages drôles et attendrissants, une pointe de suspense. Mélangez tout cela et vous obtenez ce superbe livre que j’aurai aimé trouver dans ma bibliothèque il y a 20 ans de cela.
Mais comme je le dis souvent: je lis aujourd’hui tout ce que je n’ai pas pu à l’époque et j’en tire de grandes richesses surtout sur de beaux objets tels que celui-ci.
Merci à Babelio pour une fois de plus, cette superbe découverte, ainsi qu’aux éditions Kennes.
Un univers aussi riche que les dessins qui l’illustrent. un équilibre parfait. Un livre que je recommande aux jeunes et aux moins jeunes.
Résumé:
À Fairy Oak, depuis plus de mille ans, quand sonne minuit, de minuscules fées lumineuses racontent des histoires de petits enfants à des sorcières attentives. Insolite, n’est-ce pas ?! Chacun sait en effet que les fées et les sorcières ne s’entendent pas très bien et que ces dernières n’aiment pas du tout les enfants. Mais nous sommes dans la Vallée de Verte-Plaine, dans le village de Fairy Oak, et ici, les choses ne se passent pas comme ailleurs…

Vengeance par procuration de Mary Jane Clark

51f2a5onSWL._SL160_

L’écriture c’est de famille chez les Clark. Mary Jane est la belle fille de Mary Higgings Clark.

C’est la première fois que je lis cette auteure.

Elle nous dépeint ici une histoire qui se déroule dans un milieu aisé. Eliza est journaliste, Vincent et Valentine sont dans la politique, Zachary est architecte, le décor est posé, crimes dans la haute société.

On ressent immédiatement le soin qu’a mis l’auteure dans les détails afin que tout s’imbrique. Chaque personnage tient parfaitement son rôle pour que le mécanisme soit parfait et précis. Même si quelque fois une certaine confusion peut s’installer concernant le rôle de chacun, tout devient clair à point nommé.

Les chapitres sont courts, ce qui donne du rythme à l’histoire et il y a surtout le mystère, ce jeu de piste mis en place par la mort de Vincent.

De même pour ces pensées anonymes écrites en italique qui éveillent encore davantage l’intérêt du lecteur.

Une ambiance oppressante car le danger rôde.

une très bonne première rencontre avec l’auteur me concernant.

Merci à L&P conseils ainsi qu’à L’Archipel.

Résumé:

Tuxedo Park, un havre de paix où vivent des personnes fortunées, une enclave protégée à quelque quarante kilomètres au nord de Manhattan.Dans leur somptueuse propriété récemment restaurée, Valentine et Vincent Wheelock, un couple influent ? elle fut gouverneur d’État puis ambassadrice des États-Unis en Italie, lui son éminence grise ?, donnent une réception, à laquelle participe Eliza Blake, la présentatrice vedette de Key News, chaîne de télévision new-yorkaise.Au cours de la soirée, stupeur ! Vincent se donne la mort de manière spectaculaire. Comment expliquer un tel geste ? Et, surtout, que cache son suicide ?Rapidement, Eliza découvre qu’avant de se donner la mort Vincent avait laissé une série d’énigmes en forme de puzzle, dont elle devra rassembler les pièces pour démêler une affaire surgie du passé.Mais un tueur rôde, et la vie d’Eliza est menacée?

La menace Andromère tome 1: Flocon de sang de ralph koehler

51+L7xG5KsL._SL160_

Ce tome 1 de la menace Andromède est un savant mélange de roman d’anticipation et de science-fiction pure. Un très sympathique début qui nous met dans le bain immédiatement. En effet, hiver 2144, et oui encore un hiver 44… le monde est au bord du gouffre, la famine ravage tous les peuples et déclenchent des scènes de violences inimaginables. La surpopulation mondiale est à l’origine de conflits mondiaux, les gouvernements sont débordés et ne savent plus comment agir.

En marge de tout cela, nous découvrons Franck MacConnel, un ancien marine, mais l’auteur ne le décrit pas comme un gros dur sans cervelle, bien au contraire, il est certes un homme d’action, mais ils ne présume pas de ses capacités, ce qui en fait un héro tout à fait crédible.

Franck vit retiré de toute civilisation, pour des raisons que je vous laisse découvrir…

Mais sa tranquillité est belle est bien terminée, il va se retrouver en centre d’une terrible situation qui menace la terre entière.

Un très bon premier opus qui amène et pose la situation avec exactitude, et nous permet de savoir où l’on pose les pieds.

J’ai passé un très bon moment de lecture, le côté science-fiction avec les manipulations scientifiques donnent un suspense à l’histoire et nous montre que la situation peut-être encore pire que celle énoncée au début.

Hâte de découvrir la suite et la direction que va prendre l’auteur.

Merci aux Éditions Baudelaire pour cette lecture.

Résumé:

Hiver 2144. Cinq ans après le déclenchement de conflits majeurs dans le monde suite au manque de nourriture et de surfaces habitables, les gouvernements du monde entier se sont effondrés sous le poids de la plus importante guerre civile de l’histoire de l’humanité. Dans cette société ébranlée par une surpopulation chaotique, deux choix s’offrent aux plus téméraires. Survivre à la vie citadine où la violence et les trafics en tous genres sont légion, ou affronter une vie à l’état sauvage au cœur d’espaces inhospitaliers. La mort serait-elle l’inévitable clef du destin ?
Exilé en France, dans le massif du Vercors, Franck MacConnel, ex-commandant des Marines, résiste depuis des années aux rudes hivers de la montagne. Depuis son cocon de survie bâti à l’écart du chaos, il n’imagine pas une seconde qu’une menace sans précédent est sur le point de s’abattre sur lui et le reste du globe. Le sort de la planète peut-il reposer sur celui d’un seul homme ?

Merci aux Éditions Baudelaire pour cette lecture.