Un si beau soleil pour mourir de James Patterson et Howard Roughan

51SuJjPSJNL._SL160_

Voici un roman à suspense écrit dans les règles de l’art, je m’explique:

A aucun moment on ne s’ennuie, des rebondissements parfaitement amenés ponctuent chaque fin des courts chapitres. 

Le rythme de l’histoire nous empêche de lâcher ce livre car les chapitres se suivent et nous apportent la réponse. 

De l’humour et de l’autodérision de la part des enquêteurs, juste ce qu’il faut pour créer une ambiance et séduire le lecteur.

Un excellent roman policier qui se lit avec beaucoup de jubilation et d’envie d’en connaître l’issue. Deux affaires distinctes qui se rejoignent à mi parcours et donne encore davantage de charme à l’histoire.

Des enquêteurs qui tout en étant sérieux et rigoureux et crédibles, ne tombent pas dans le cliché de l’agent du FBI.

Nous sentons que James Patterson prend, en écrivant ce livre, beaucoup de plaisir à créer ses personnages et à imaginer l’esprit tordu des ses meurtriers.

Il ne tergiverse pas avec des détails qui pourraient alourdir l’histoire et le rythme de celle-ci, il va à l’essentiel.

Après Lune Pourpre, paru en 2015, James Patterson revient une histoire que je conseille à tous les connaisseurs de l’auteur, ainsi qu’à tous ceux qui aiment le genre suspense sans pour autant basculer dans le violent et le trash.

Une très agréable lecture.

Merci aux éditions L’archipel ainsi qu’à L&P Conseils

Résumé:

Ethan et Abby, mariés depuis peu, passent leur lune de miel sur une île enchanteresse des Caraïbes. Eaux turquoises le matin, champagne le soir… Mais le rêve prend fin, brutalement. Le couple est tué dans le sauna de leur suite de luxe.
Peu de temps après, deux amoureux convolant à Rome sont assassinés. Qui peut bien s’en prendre à des couples mariés depuis peu ?
L’ex-agent du FBI John O’Hara se voit confier l’enquête tandis que l’agent spécial Sarah Brubaker traque de son côté un autre serial killer, dont les victimes ont un étonnant point commun : elles portent toutes le même nom : John O’Hara !
Des lors, les routes de John et de Sarah vont se croiser. Il leur faudra, pour arrêter les deux criminels, unir leurs efforts. Et plus si affinités…

Publicités

7 réflexions sur “Un si beau soleil pour mourir de James Patterson et Howard Roughan

  1. La grande question que je me pose avec ces romans à deux noms, c’est Patterson a-t-il écrit quelque chose dans cette histoire ou sert-t-il de prête-nom pour HOWARD ROUGHAN ? La question est ouverte

    J'aime

    1. Je comprend tout à fait ton ressenti. J’essaie de ne pas me poser de question et je plonge dans l’histoire, toujours est-il que si il ne sert que de prête nom, la véritable plume de ce livre, quelle qu’elle soit m’a plu.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s