Vous prendrez bien un dessert de Sophie Henrionnet

41wGY7wV+IL._SL160_
Sophie Henrionnet – Editions Daphnis et Chloé

♥♥♥♥♥

Je n’avais vraiment pas envie de quitter cette petite réunion de famille, il faut dire que Sophie Henrionnet a mis les petits plats dans les grands pour nous plaire.

Ce roman est le genre de lecture qui fait que j’aime tant la littérature Française, cette finesse dans l’humour, cet attachement que l’on ressent pour les personnages. Ce sentiment de légèreté en fin de lecture, peut-être dû à l’impression d’avoir vaqué parmi les personnages.

Une jolie et douloureuse histoire de famille, où tout nous est raconté par le biais de chaque personnage, car comme dans toutes les familles il y a ici beaucoup de secrets, de non-dits, alors l’auteure utilise fait parler chaque protagoniste, lors de ce week-end de Noël en famille, et on va tout savoir des cachotteries et des vices de cette famille apparemment bien sous tout rapport. Il faut dire les choses telles qu’elles sont, cette histoire pique par moment, certains en prennent pour leur grade, mérité ou pas, à vous de voir.

Un huit-clos dont on se délecte, au même titre que l’on dégusterai les petits fours au fois gras et la bûche de Noël. Une justesse dans la narration, qui nous rappelle automatiquement certaines de nos réunion de famille, certaines de nos pensées envers l’un des membres de cette famille, que l’on aime pourtant, mais qui parfois n’est pas celle que l’on espérerait idéalement.

Et bien oui personne n’est parfait, et dans le livre de Sophie Henrionnet, du grand-père aux petits enfants, ils sont tous différents, heureusement les erreurs de jugement et de comportement ne sont pas héréditaires… 

Un livre, qui à cette période où les fêtes de fin d’année vont commencer à occuper nos esprits, est une lecture à point nommé. Un petit côté « Un air de famille », le film de 1996 de Cédric Klapisch.

Merci aux éditions Daphnis et Chloé, ainsi qu’à Eric Poupet Presse&communication pour leur confiance.

4ème de couverture:

Paul, Charles, Nicolas, Louise, Eléonore, Jeanne et les autres appartiennent à une même famille. Réunis dans un chalet pour fêter à la fois Noël et l’anniversaire de Louis, le patriarche, ils racontent tour à tour le huis clos dans lequel ils se retrouvent, le temps d’une soirée, coincés par la neige. Ouverture des cadeaux, ivresse, retrouvailles, guirlandes et cotillons, la magie de Noël opère jusqu’à ce que les vieux démons, les secrets et les cadavres dans le placard fassent irruption. Un roman à la Festen, à la fois cruel, acide et drôle.

Publicités

7 réflexions sur “Vous prendrez bien un dessert de Sophie Henrionnet

      1. En fait souvent je trouve que l’on nous sert les mêmes choses, et que l’on a donc l’impression de lire la même histoire. Cela me fait pareil avec les comédies familiales en films.^^ Mais si tu insistes, je vais peut-être me laisser tenter si je tombe dessus. 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s