22/11/63 de Stephen king

 

22_11_63_EXE_new_Mise en page 1En ce 5 janvier 2016, je vais débuter cet article en vous souhaitant une merveilleuse année, qu’elle soit riche en découvertes et pleine de moments que vous garderez en mémoire tour au long de votre vie. Que vos proches vous soient encore plus proches…

Je débute donc cette année en vous parlant d’un pavé, dont vous avez déjà beaucoup entendu parler, mais plus de 900 pages, cela demande du temps. J’ai donc profité de mes vacances afin d’attaquer cette lecture. Et je trouve que c’est un bon choix pour débuter une année, avec de nouvelles résolutions ( comme chaque fois). 22/11/63 est un roman très bien conçu, intelligent où à aucun moment je ne me suis ennuyée, car Stephen King nous parle d’une époque de charme, dans un pays à une période de l’histoire, tout semblait possible.

Il prend en toile de fond un personnage mythique qu’est J.F Kennedy, ainsi que le drame dont il a été victime, une famille emblématique, dont l’histoire et les membres ont toujours passionné le monde.

A cela Stephen king rajoute l’histoire d’un homme, ses rencontres, ses amours, bref, un pur bonheur de lecteur où tout s’emboîte parfaitement.

900 et quelques pages de plaisir, de découverte ou de redécouverte. Un travail de recherche, pour l’auteur, qui a dû être énorme afin d’éviter les anachronismes et autres erreurs. Un roman très bien conçu, une réflexion sur laquelle il est important de s’arrêter car un voyage dans le temps nous a tous effleuré l’esprit, que ferions-nous si un tel retour en arrière était possible?

Résumé:

22 novembre 1963: 3 coups de feu à Dallas.
Le président Kennedy s’écroule et le monde bascule.
Et vous, que feriez-vous si vous pouviez changer le cours de l’Histoire?

2011. Jake Epping, jeune professeur au lycée de Lisbon Falls dans le Maine, se voit investi d’une étrange mission par son ami Al, patron du diner local, atteint d’un cancer. Une « fissure dans le temps » au fond de son restaurant permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d’empêcher l’assassinat de Kennedy. Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau. Et Jake va se trouver plongé dans les années 60, celles d Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d’un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald, et d’une jolie bibliothécaire qui va devenir l’amour de sa vie. Il va aussi découvrir qu’altérer l’Histoire peut avoir de lourdes conséquences…
Une formidable reconstitution des années 60, qui s’appuie sur un travail de documentation phénoménal. Comme toujours, mais sans doute ici plus que jamais, King embrasse la totalité de la culture populaire américaine.

 

 

 

Publicités

13 réflexions sur “22/11/63 de Stephen king

  1. Oui tout à fait d’accord avec toi, on paut dire que l’auteur a eu des périodes un peu creuses, mais on ne peut lui ôter le fait que c’est un génie, il se renouvelle constamment et nous surprend à chaque fois.

    J'aime

  2. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ce livre est pour moi ma lecture préférée toutes périodes confondues, oui oui LE livre ultime.
    Content de voir que tu l’as apprécié 😉

    J'aime

  3. L’assassinat de Kennedy m’a toujours fascinée à cause de son mystère, théorie du complot, l’implication de la CIA etc. Je me doute que Stephen King n’en parle pas sous cet aspect, mais il semble traiter son sujet avec beaucoup d’intégrité. Ta critique m’a convaincue 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s