Mémoire cachée de Sebastian Fitzek

1458139930892119472790

 

Paru le 16 Mars 2016 aux Editions L’archipel

Alors là, attention! Si en achetant et ouvrant ce roman vous pensez juste découvrir un nouveau thriller, vous faîtes erreur.

Mr Fitzek, nous colle ici une gigantesque claque en pleine figure, un savant mélange de thriller, de prise de conscience, avec une pointe d’ingrédients dont il s’inspire de par ci, par là. 

Ce livre est une histoire à multiples facettes, un jeune homme qui ne sait plus qui il est, un virus qui décime la population, une conspiration démoniaque et redoutable…

L’auteur assemble tout cela avec un talent qui force l’admiration, il révèle petit à petit au lecteur des éléments qui rendent cette lecture totalement addictive et vous empêche de lâcher cet incroyable livre.

Un constat sur le monde actuel qui se mélange à une fiction, les deux faces de ce roman s’entremêlent jusqu’à ce que la frontière entre réalité et imaginaire ne s’efface.

Une remise en question de l’humanité et de son devenir, nous découvrons ou redécouvrons des informations tristes et primordiales à la survie de la race humaine et de la planète. Un livre qui hormis sa fonction première qui est de nous distraire, nous donne une bonne piqûre de rappel sur nos excès, nos erreurs et notre manque d’empathie.

Un thriller incroyable qui m’a obsédé au point que j’embarque mon exemplaire partout afin que je puisse grignoter quelques lignes par-ci, par-là. 

Un auteur, que j’aime décidément beaucoup, qui m’embarque de surprise en surprise à chacun de ses opus. Un talent qui se sent des les premières lignes, ce talent de passionner le lecteur immédiatement. Un nom qui fait parler de lui et que tous les fans de thrillers connaissent et s’enthousiasment à chaque nouvelle parution. 

Sebastian Fitzek, vous l’aurez compris, fait encore très fort avec ce nouveau roman, que je ne peux que vous conseillez d’ajouter à votre panoplie du parfait adepte de thrillers.

Résumé:

Berlin, de nos jours. Un homme se réveille dans un abri sous le métro. Il a été blessé par balle à l’épaule. Il ne sait pas ce qu’il fait là. Il ne se rappelle pas qui il est. Seul indice, ce prénom tatoué dans la paume de sa main droite : Noah.
C’est en découvrant, dans un journal, la photographie d’un tableau qu’il a un déclic ! Ce tableau, c’est lui qui l’a peint. Il décide alors de contacter la journaliste, prénommée Céline.
À son côté, Noah recouvre peu à peu sa mémoire, pour le meilleur… mais surtout pour le pire ! Un groupuscule extrémiste, persuadé que la Terre est trop peuplée, a inoculé à l’ensemble de la population mondiale un effrayant virus.
Aujourd’hui, ils vont l’activer. C’est alors le début d’une course contre la montre pour Noah et Céline. Le temps est compté avant que des milliards d’êtres humains ne soient atteints par cette pandémie sans antidote connu.

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Mémoire cachée de Sebastian Fitzek

  1. j’avais aimé ses deux premiers romans avant d’être vraiment déçu par la suite et j’ai laissé tomber l’affaire. Avec ton avis tu me donnes envie de retenter l’aventure

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s