Le mystère du magicien disparu de Ian Sansom

51OeLKBYdcL._SL160_

Parution le 13 avril 2016 aux Editions Hoëbeke

Si vous cherchez une lecture décalée qui vous fasse sourire, Israël, le bibliothécaire est donc votre homme.

Ian sansom écrit ici le second tome des aventures d’Israël Armstrong, pour moi une découverte, qui a su titiller ma curiosité et me faire sourire à bien des égards.

L’auteur n’hésite pas à ( gentiment) se moquer des travers des Irlandais, car son personnage Israël Armstrong, un nom qui amène déjà au questionnement, est un Anglais travaillant et vivant au Nord de l’Irlande . Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il vit de drôles d’aventures dans ce pays d’adoption, à la façon de raisonner un peu étrange…

En effet, alors qu’Israël se retrouve mêlé et suspecté dans une affaire de cambriolage et d’enlévement, la police a une étrange façon de mener l’enquête. Israël, qui doit donc se défendre contre cette erreur judiciaire, va se retrouver au coeur de conversations et de dialogues, qui n’ont pas été sans me rappeller les pièces de théatre humoristiques que je regardais avec mes grand-parents, sur les chaînes Belge, lorsque j’étais enfant.

Un humour pince-sans-rire, l’auteur se gausse des tics de langage de ses amis Irlandais ( Irlande du nord où il vit) ce qui donne des conversations en jeux de mots et en tournures de phrases qui apportent un ton léger à une affaire qui pour l’interessé principal, est on ne peut plus importante.

Un moment de lecture très sympathique, que je recommande à tous ceux qui aiment l’humour bon enfant dans un style classe, typiquement British.

Résumé:

Après Le Mystère des livres disparus, on retrouve avec plaisir le plus drôle des bibliothécaires-détectives !

Depuis qu’il a résolu le mystère des livres disparus, Israël Armstrong sillonne les routes du nord de l’Irlande du Nord à bord de son bibliobus, traquant les usagers récalcitrants à rendre leurs prêts. Ce qui plonge ce boulimique de littérature dans les affres du désespoir, lui qui avait toujours cru aux vertus de la lecture. Son existence semble s’éclaircir lorsqu’il est chargé d’organiser une exposition itinérante commémorant les cent ans du légendaire grand magasin Dixon & Pickering. Mais par un hasard dû à la malchance congénitale de notre héros malgré lui, le voici mêlé à une sale affaire : l’éminent M. Dixon, propriétaire de l’établissement et membre de l’Association des magiciens de l’Ulster, vient de  disparaître. Tout à l’art d’être au mauvais endroit au mauvais moment, Israël devient le suspect n°1. Menotté, mis en examen, duffle-coat et livres confisqués, il est incarcéré. Il devra pour prouver son innocence se lancer dans une enquête à cent à l’heure à travers le pays, s’aidant maladroitement des techniques de détectives de papier glanées dans quelques polars. Arrivera-t-il à retrouver le magicien et à blanchir sa réputation ?

Le premier livre de Ian Sansom a été salué par la presse française. Pour Paris Match, « une madeleine imbibée au whisky, qui rappelle les comédies de Stephen Frears » ; pour Livres Hebdo, « un petit bijou anglais de loufoquerie. » « Hilarant » pour La Croix ; « un des romans les plus drôles et déjantés de ces dix dernières années » pour LCI.  

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Le mystère du magicien disparu de Ian Sansom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s