L’arlequin de Sandrine Destombes

 

41wyhcoCBAL._SX210_

 

Second roman de l’auteure et je suis toujours aussi emballée par sa plume. Je suis une adepte des Thilliez, Chattam et des « grands » du monde du thriller et du livre policier, et je dois dire que Sandrine Destombes tire vraiment son épingle du jeu.

Son personnage principale, Max est une femme flic, à qui la vie n’a rien épargné et pourtant elle reste forte et regarde de l’avant. Elle voue à son métier une vraie passion , ce qui lui permet souvent de garder la tête hors de l’eau et qui paradoxalement ne lui fait pas du bien.

Max mène ici une enquête difficile qui va se révéler être un retour dans le passé, en quelque sorte. Mais je ne vous en dis pas trop, car il vous faut découvrir dans quel univers Sandrine Destombes emmène son public.

Je vous conseille, pour bien comprendre les personnages et leurs histoires, de lire tout d’abord  » La faiseuse d’anges », dont je vous parle ici:

https://livresque78.wordpress.com/2016/04/02/la-faiseuse-danges-de-sandrine-destombes/

 

4ème de couverture:

Brillante commissaire de police, Maxime Tellier enquête sur des morts suspectes dans un même immeuble, quand la DSC, l’équipe de profilers de la gendarmerie, la sollicite pour un cas bien particulier. Plusieurs jeunes femmes ont été assassinées dans des mises en scène soignées. Signe distinctif du tueur : il a pris soin de découper sur chaque cadavre un morceau de peau. Une signature qui rappelle à Maxime sa première affaire : s’est-elle trompée de coupable ? A-t-elle affaire à un imitateur ou le tueur a-t-il décidé de jouer avec ses nerfs ?

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s