La musique des ténèbres de Eric Bony

51rkp9zskql-_sx195_

 

 

Eric Bony

ISBN : 2824644400
Éditeur : CITY EDITIONS (2016)
Je veux vous faire découvrir aujourd’hui le second roman d’Eric Bony La musique des ténèbres. Il y a un an de cela je vous parlais déjà de cet auteur ( et oui le temps passe…).
Voici l’article que j’avais publié concernant le premier roman, le tombeau du diable:
Un style qui lui appartient, car il mêle le thriller et l’ésotérisme, c’est sa marque de fabrique, et il maîtrise totalement son sujet.
Pour que la mayonnaise prenne dans ce type de lecture, il faut que les ingrédients soient savamment dosés. Eric Bony sait y faire, rien à dire…
La base de l’histoire est une enquête des plus prenantes et la touche de sorcellerie, de surnaturel amène ce qu’il faut pur faire un excellent roman qui se lit avec beaucoup d’impatience et de frugalité.
Des scènes assez angoissantes, un suspense croissant, des personnages intelligents qui font avancer l’enquête  et permettent aux lecteurs de progresser en même temps dans la découverte de l’intrigue.
Un très bon second roman donc, on y sent le passé de journaliste de l’auteur ainsi que son envie de pousser un coup de gueule sur certaines dérives du domaine médical et pharmaceutique. Mr Bony fait dans ce roman références à certaines affaires sur lesquels il a écrit lorsqu’il était journaliste de presse.
4ème de couverture:
Un scientifique se jette par la fenêtre de son appartement parisien. Sur son torse, on découvre des lettres gravées à l’encre sanglante, un message destiné à Thomas Cazan, le journaliste spécialisé dans les affaires étranges.Au même moment, un autre chercheur est retrouvé mort devant l’immeuble où habite sa fille Agnès. Ce vieil excentrique, mis au ban de la communauté scientifique, s’était toute sa vie passionné pour une ancienne partition de musique qui aurait le pouvoir de tuer?C’est le début d’une étrange aventure pour Thomas et Agnès qui décident de collaborer pour lever le voile sur les circonstances de ces morts tragiques et mystérieuses. Une enquête au cours de laquelle sociétés secrètes, multinationales et scientifiques sans scrupules n’hésiteront pas à faire couler le sang pour s’approprier le secret de la « musique des ténèbres »? Une enquête de Thomas Cazan, journaliste de l’étrange.
Publicités

Espagnes de Alain Freudiger

41sgrns3j9l-_sx210_

Alain Freudiger

ISBN : 2940431574
Éditeur : LA BACONNIERE (2016)

Treize nouvelles dans ce recueil, dont ma préférée est sans nul doute Molly. Il est vrai que je lis rarement des recueils de nouvelles, même lorsque les auteurs les plus connus et les plus médiatisés s’y collent. Le problème est souvent de réussir à créer chez le lecteur de l’intérêt et du plaisir à chaque histoire.Il est donc difficile d’attribuer un style à Alain Freudiger, que je ne connaissais pas, ou même une note à son recueil car mon plaisir de lecture n’a fait que varier au fil des mes lectures.

J’ai par moment été totalement séduite par le ton ou par le style comme avec Le castor du dernier étage. D’autres fois je me suis ennuyée comme avec Ovation.

Mais on ne peut pas retirer à l’auteur le choix des mots, ainsi que sa volonté d’offrir aux lecteurs des plaisirs variés en associant des histoires totalement différentes. 

Merci à Babelio, à La baconnière ainsi qu’à Alain Freudiger, car les découvertes m’enrichissent, quelle que soit mon impression finale.

 

4ème de couverture:

Auteur de pamphlets et de romans, Alain Freudiger publie pour la première fois un recueil de nouvelles. Treize nouvelles sur le thème plus ou moins apparent de la rupture. La plupart d’entre elles se situent dans un univers a priori réaliste, au bureau entre collègues, dans les locaux d’une association, dans l’appartement d’un couple, devant un immeuble lors d’une crise de colère et pourtant des détails, symboliques, comiques ou absurdes de plus en plus présents nous font douter de la réalité des scènes. Ces petites scènes qu’on aurait pu dire décrites par un observateur attentif glissent vers un quotidien légèrement fantastique et étrangement inquiétant. Amateur de la contrainte en littérature et grand admirateur de Perec, Alain Freudiger s’essaie à sa façon faussement neutre à une écriture blanche mais particulièrement pertinente de l’expression du quotidien. Travailée mais jamais fastidieuse, l’écriture révèle des personnages ennuyés, coincés, exapérés ou heureux juste avant un moment de basculement. Une des nouvelles du recueil, « Molly » avait reçu en 2013 le Prix « Naples raconte » de la prestigieuse université de traduction, L’Orientale de Naples.

 

 

Mr Valette Patrice, quelques questions…

 

614xjn-73sl-_sx210_

 

https://livresque78.wordpress.com/2016/09/21/le-secret-du-chateau-de-fraisac-de-patrice-valette/

Patrice Valette auteur du roman Le secret du château de Fraisac, roman qui m’a beaucoup plu et dont je vous parlais il y a quelques jours, est une personne très accessible. Il a donc, avec beaucoup de gentillesse, accepté de répondre à quelques une de mes questions:

Comment êtes-vous devenu auteur?

C’est un désir de gamin, j’avais 9 ans quand j’ai dit à un copain d’école : « Un jour j’écrirai un livre « . J’ai toujours aimé écrire. Beaucoup de bout de romans sont partis en fumée ou à la poubelle, avant d’en finaliser un premier (mais qui à mes yeux ne valait rien!) Et j’ai toujours vécu un peu dans le rêve, bien qu’ayant les pieds bien encrés au sol.

 Quel métier exerciez-vous auparavant?

Mes métiers, car j’en ai exercé plusieurs : Mécanicien automobile / Fraiseur-tourneur-ajusteur / analyste-programmeur chez un motoriste d’aviation / en parallèle à l’informatique j’étais prof de théâtre / commerçant et plein de petits jobs. Pour le théâtre j’ai produit 28 pièces. (Écriture, mise en scène et parfois jeu).

Avez-vous rencontré des difficultés à trouver une maison d’édition?

Je n’ai pas vraiment eu de difficulté pour être édité. J’avais proposé le manuscrit de Fraisac à un petit éditeur régional qui était intéressé mais qui, cette année-là, avait bouclé son budget. Il me demandait donc d’attendre l’année suivante. Comme je ne risquais rien et que je voulais connaître l’impact du roman sur les lecteurs, j’ai mis le livre sur Amazon. Il s’est bien vendu. Et un jour mon éditeur actuel m’a contacté pour savoir si j’étais prêt à tenter l’édition traditionnelle. Et voilà, une nouvelle aventure pour moi.
Combien de temps vous a pris l’écriture de ce livre?
En règle générale je m’astreins à écrire un chapitre par jour. Des fois ce ne sont que deux pages, des fois deux chapitres. C’est très variable. Il me faut environ 2 mois pour rédiger un roman de 250/260 pages. Mon gros problème c’est que j’ai beaucoup d’idées (énormément, et pas toutes bonnes lol) mais je suis un grand feignant ! Par contre quand je me lance enfin dans l’écriture, je ne m’arrête pas avant la fin.
Je ne peux, une fois de plus que vous recommandez ce roman qui met en scène nos belles campagnes ainsi qu’une époque qui donne du charme à l’histoire.
 

 

 

 

 

 

 

Le sang du monstre de Ali Land

 

cvt_le-sang-du-monstre_9259

Ali Land

ISBN : 2355845166
Éditeur : SONATINE (2016)

Incroyable premier roman de l’auteure. Un véritable thriller psychologique qui vous accapare le cerveau de la première à la dernière page. 

Une ambiance prenante et dérangeante par moment , car l’histoire touche à des enfants assassinés. Il ne reste de Milly ( anciennement Annie), la fille d’une infirmière et tueuse en série à ses heures perdues. Elle est le seul témoin de ces actes terribles, elle a beaucoup souffert aussi, sa mère ne lui a rien épargné, mais elle a eu le courage de la dénoncer, afin que toute cette horreur prenne fin.

En attendant le procès de sa mère, elle vit dans une famille d’accueil, celle d’un psychologue Mike, qui tente comme il peut de l’aider.

Ali Land nous plonge dans la psyché d’une adolescente de 15 ans, les ravages de ces années passées en enfer, entraîne le lecteur dans un tango avec le diable, une danse qui étourdit encore quand la dernière page est tournée.

Difficile d’aimer Milly, difficile aussi de ne pas l’aimer, ainsi se résume le sentiment qui étreint sans arrêt celui qui débute ce roman. De l’affection, de la répulsion, de l’amour et de la haine, des personnages qui ne peuvent qu’engendrer des réactions et des sentiments à leur égard, car ils sont entiers, imparfaits et profonds.

Un véritable talent d’écriture pour cette nouvelle auteure publiée par Sonatine. Une narration passionnante et addictive au plus haut point. 

4ème de couverture:

Après avoir dénoncé sa mère, une tueuse en série, Annie, quinze ans, a été placée dans une famille d’accueil aisée dans un quartier huppé de Londres. Elle vit aujourd’hui sous le nom de Milly Barnes et a envie, plus que tout, de passer inaperçue. si elle a beaucoup de difficultés à communiquer avec ses camarades de classe, elle finit néanmoins par se prendre d’affection pour une ado influençable du voisinage. Sous son nouveau toit, elle est la proie des brimades de Phoebe, la fille de son tuteur, qui ignore tout de sa véritable identité. À l’ouverture du procès de la mère de Milly, qui fait déjà la une de tous les médias, la tension monte d’un cran pour la jeune fille dont le comportement va bientôt se faire de plus en plus inquiétant.

 

Pulpeuse fiction de Sophie Noël

 

cvt_pulpeuse-fiction_1488

Sophie Noël (II)

ISBN : 2824608250
Éditeur : CITY EDITIONS (2016)
Agréable, mais alors très agréable lecture que cette pulpeuse fiction. Une comédie romantique, pleine d’humour, de légèreté, ce roman se dévore tout simplement.
Victoire est certes pulpeuse, mais elle est surtout pétillante, déterminée, gentille (parfois trop) et surtout, elle est amoureuse.
Une lecture qui m’a vraiment embarquée, au gré des gaffes de son héroïne, mais qui m’a également touchée car elle aborde la difficulté à s’accepter soi-même et à s’intégrer dans cette société où il faut rentrer dans les normes.
Victoire veut constamment se montrer sous son meilleur jour, ce qui amène à des scènes cocasses, qui nous rappellent à tous quelques anecdotes.
Une véritable bouffée de fraîcheur emballée dans un livre, on y rit et sourit du début à la fin.
Une histoire bien plus riche que ce que nous en dit la 4ème de couverture.
Je ne saurais que le recommander à tous, mais en particulier à ceux qui ont besoin de se changer les idées ou qui ont besoin des conseils d’une fille pulpeuse, pour s’accepter tels qu’ils sont.
4ème de couverture:
Victoire, professeure de sciences au collège, est à nouveau célibataire depuis peu. Elle rencontre Arnaud, professeur de musique, en tombe amoureuse et obtient sa mutation pour travailler dans le même collège que lui, mais ses sentiments sont à sens unique. Un jour, Axel, un beau surveillant, la surprend en train de fouiller dans le casier d’Arnaud, et la fait chanter.

Le secret du château de Fraisac de Patrice Valette

 

 

614xjn-73sl-_sx210_

Patrice Valette

ISBN : 282464463X
Éditeur : CITY EDITIONS (2016)

Très agréable moment passé en compagnie de ce roman  publié par City Editions- Terres d’histoires.

Patrice Valette est un jeune retraité qui s’est mis à l’écriture, grand bien lui a pris. Il nous transporte en 1855, en Auvergne, nous y découvrons Joseph Matheron, le meilleur doleur de la région. Qu’est-ce qu’un doleur me direz-vous? Je l’ai découvert en lisant ce livre et je vous invite à en faire autant, afin de vous initier aux traditions et vocabulaire de l’Auvergne du 19ème siècle.

Des secrets, des vengeances, des traîtrises, ce roman est un condensé de surprise, de courage, d’amitié et de liens forts.

Les valeurs mais aussi les travers d’une époque, nous sont narrées avec beaucoup de passion à travers ce premier livre d’une trilogie.

Patrice Valette nous donne l’envie d’en connaître la suite avec un argument non négligeable: une rivalité amoureuse, dont je veux absolument connaître l’issue.

L’auteur m’a mis l’eau à la bouche.

Le seul de mes regrets est peut-être un manque de description du physique de Joseph, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur son allure, sa beauté, afin de mieux l’imaginer…

4ème de couverture:

Septembre 1855, la foire du village de Saint-Anthème rassemble tout ce que le Forez compte de scieurs et d’ouvriers du bois. Parmi les hommes qui cherchent du travail, Joseph Matheron reçoit une offre du châtelain de Fraisac. La proposition d’embauche, très généreuse, intrigue Joseph qui se méfie mais ne peut pas refuser.Au château, le mystère s’épaissit encore. Pourquoi les riches propriétaires ont-ils fait appel à lui ? Que cachent-ils ? Et pourquoi est-il autant désorienté par la mystérieuse fille du maître de maison ? Lui, le loup solitaire qui ne croit en rien et ne compte sur personne, s’attache aussi, contre toute attente, à une pauvre fillette qui vit aux abords de la propriété.Dans ce fascinant et rude pays d’Auvergne, Joseph va devoir surmonter tous les coups du destin et vivre une aventure qui va radicalement transformer sa vie. Un homme à la découverte de ses origines. La beauté rude d’un terroir.

 

 

 

 

 

 

 

Conversations cruciales

51x8abb6ool-_sx210_

Kerry PattersonJoseph GrennyDagmar Doring RivaCathia BiracRon Mc MillanAl Switzler

ISBN : 2955604402
Éditeur : VITALSMARTS FRANCE (2016)
Je vous parle aujourd’hui d’un livre de coaching. De nos jours, avoir un coach est devenu monnaie courante, c’est une méthode qui s’applique également aux livres, chacun a dans sa bibliothèque un ou plusieurs livres qui donnent des clefs, des astuces pour vivre mieux.
C’est une aide, un soutien pour certains et d’après ce que je lis, cela peut se révéler efficace ou même salvateur.
Pour moi, ce genre de lecture est une totale découverte, j’ai acquis quelques astuces non négligeables afin de mener à bien une conversation difficile car émotionnellement importante ou intimidante.
Il est clair que recevoir quelques clefs afin de démêler les nœuds d’une conversation cruciale peut être positif. 

Sortie de piste de Marc Welinski

couv-sortie-de-piste-marc-welinski

Mark Welinski

ISBN : 9791025300589
Éditeur : EDITIONS DAPHNIS ET CHLOÉ (2016)

Dès les premières pages, j’ai été séduite par le ton de cette histoire.

Une situation sérieuse puisque l’auteur débute son roman avec une annonce de tromperie conjugale puis une entreprise qui prend l’eau et qui va probablement être amenée à licencier son personnel. Ce qui d’ailleurs est un crève-coeur pour Moïse, le patron.

Mais l’ambiance qui se dégage de la narration, donne un petit côté insouciant, pas très grave, tout va s’arranger.Quelques phrases du type « pince sans rire » et le tour est joué, le lecteur est appâté.

Bien sûr, les choses se compliquent et les événements prêtent moins à sourire par moments, Marc Welinski aborde des sujets délicats en donnant du recul à ses personnages et à son histoire. Il nous parle notamment et surtout de l’expérience de mort imminente (EMI) à travers les interrogations, les certitudes et les incertitudes de Moïse Steiner qui va vivre cette expérience à la suite d’un accident d’avion.

L’auteur nous intéresse avec des points de vue, des croyances et des convictions religieuses, mais aussi des explications scientifiques autour de l’EMI et du devenir de l’âme.

Le lecteur s’interroge, se questionne sur la vie après la mort. Marc Welinski aborde aussi le thème de l’amitié et de l’écoute des autres.

Un roman différent de mes habitudes de lecture, mais qui m’a beaucoup plu et dont je ressors comblée, de par son style d’écriture et son incitation au « lâcher prise ».

portrait-marc-welinski-mention-obligatoire-nicolas-receveur

4ème de couverture:

Moïse Steiner, chef d’entreprise parisien, connaît de grandes difficultés professionnelles. Matérialiste convaincu, il vit avec Alice, parisienne versée dans la méditation et le chamanisme. Sa vie va changer à la suite d’un accident d’avion qui lui fait faire un arrêt cardiaque et l’expérience de mort imminente.

 

 

 

 

 

Hillary Clinton une certaine idée de l’Amérique de Jean-Luc Hees

th

 

Jean-Luc Hees

ISBN : 2917559888
Éditeur : EDITIONS BAKER STREET (2016)

Première biographie de mon histoire de lectrice.

Dévoreuse de toutes les lectures, je n’avais jamais eu l’occasion de tenter ce type de lecture. L’occasion faisant le larron, élections Présidentielles Américaines à l’approche. Hillary Clinton sera peut-être d’ici peu  la première femme présidente des Etats-Unis, il fallait donc se renseigner et regarder cela de plus près.

On découvre une femme convaincue et forte, qui a su mettre en marge sa carrière pour soutenir son gouverneur puis président de mari.

Mais attention, elle est loin d’être juste l’épouse de Bill Clinton elle est ambitieuse et se retrouve à ce jour fac à l’affreux Mr Trump dans la course à la Maison-Blanche.

Suite à cette lecture, je ne suis pas devenue une fan de politique ou une adepte de Mme Clinton et des manœuvres politiciennes, mais je me dois de reconnaître son cran et la force de ses convictions.

Elle est tout à fait le genre de femme actuelle, de celles qui font avancer les choses, ou en ont l’ambition en tout cas. Et surtout qui ne recule pas face à un homme, surtout en politique, domaine qui reste on ne peut plus machiste.

Découvrir l’univers d’Hillary et de sa sphère privée a été enrichissant et va me permettre de voir la suite de cette campagne présidentielle d’un oeil nouveau.

4ème de couverture:

Un portrait de la candidate démocrate, à la veille de l’élection présidentielle américaine de 2016, mis en perspective avec celui de son rival républicain Donald Trump. Ce sont deux visions du monde qui s’affrontent et qui sont ici analysées.