Dan et Célia Les jumeaux d’autre monde tome 1 de Sophie Audouin-Mamikonian

 

Sophie Audouin-Mamikonian

ISBN : 2845638841
Éditeur : XO EDITIONS (2016)

Un grand merci à Babelio ainsi qu’à XO éditions pour cet envoi. l’opération masse critique m’a une fois de plus permis de faire une jolie découverte.
J’avais un peu peur d’être totalement perdue, n’ayant pas lu les romans Tara Duncan.
C’est tout le contraire qui s’est passé car l’auteure a fait le nécessaire pour que les novices s’y retrouvent.
Elle utilise des notes drôles et cocasses, qui permettent de rappeler qui sont les personnages, et les événements qu’il peut être important de connaître.
Il ne me restait donc plus qu’à me plonger dans cette histoire avec un univers très riche.
Je ne suis pas étonnée que la jeunesse soit charmée par ces personnages, la magie, les valeurs telles que l’amitié, le courage, et des rebondissements en veux-tu en voilà.
Une lecture, à la fois extraordinaire et véhiculant des messages positifs.

4ème de couverture:

Ils ont désormais treize ans.
Celia et Dan, les jumeaux de Tara Duncan et de Caliban Dal Salan, ont grandi sur Terre, loin des turpitudes d’AutreMonde. Alors que Dan fait preuve d’un caractère fort et téméraire, Celia, elle, est une adolescente plutôt timide et fragile.
Pour suivre les traces de ses légendaires parents, Dan n’invente rien de mieux que de se laisser kidnapper. Où se trouve-t-il ? Personne ne le sait. Jusqu’à ce message reçu par Tara et Cal : leur fils sera exécuté s’ils entreprennent la moindre recherche !
Les deux Hauts Mages n’ont pas le choix : ils doivent obéir. Mais Celia, elle, a les mains libres. Accompagnée par Luck, le demi-vampyr, et Dred, le dragon rouge, la discrète jeune fille se révolte, bien décidée à sauver son jumeau.
L’affaire, pourtant, se complique. Les enfants de l’ancien roi des démons n’ont pas dit leur dernier mot. Celia se retrouve bientôt au cœur d’un dangereux complot : une conspiration qui menace d’ébranler l’entente cordiale régnant depuis treize ans entre les différentes planètes.
Le suspense est à son comble : Celia et ses amis parviendront-ils à libérer Dan et à sauvegarder la paix ?

Après le succès phénoménal des aventures de Tara Duncan, Sophie Audouin-Mamikonian nous entraîne dans le monde fascinant de la deuxième génération d’AutreMonde.
Une nouvelle série où les pièges succèdent aux trahisons… mais où l’humour et l’amitié se révèlent plus forts que le mal !

Publicités

Lux tome 2: Onyx de Jennifer L. Armentrout

telechargement-1

Nouveau plongeon dans cette saga, qui rien à dire, me donne un sacré coup de jeune.

Un deuxième tome, qui sur la première partie tourne davantage autour de la relation entre kate et Daemon, elle réfléchit beaucoup et raisonne d’une façon adulte, elle ne se laisse pas guider par son attirance physique, ce qui est rare à cet âge et dans ce genre de lecture.

Puis les choses se corsent, forcément et là l’histoire prend de nouveau une belle ampleur. Des enjeux, des décisions bonnes ou mauvaises, des relations compliquées, des non dits afin de protéger l’autre.

Du fantastique qui donne une profondeur à cette histoire, qui ne se contente donc pas d’être une belle histoire d’amour entre deux ados.

Donc comme le premier volume, j’ai beaucoup aimé celui-ci, qui m’a tout autant diverti, l’envie de lire la suite est toujours aussi présente.

Je renouvelle donc mon appel à lire cette saga, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait… Une très, très agréable lecture.

Mon avis sur le tome 1 est ici:

https://livresque78.wordpress.com/2016/10/20/lux-tome-1-obsidienne-de-jennifer-l-armentrout/

 

4ème de couverture:

En Virginie-Occidentale, la vie de Katy a changé depuis sa rencontre avec Daemon et Dee Black. Les jumeaux sont beaux et charmants mais pas tout à fait humains. D’ailleurs, le département de la Défense s’intéresse à Daemon. Par ailleurs, Katy a des visions et un garçon mystérieux prétend pouvoir l’aider.

 

Ma grand-mère, cette jeune polonaise morte à Auschwitz de Dominique Delescaille

 

51p1kshimql-_sx195_

Dominique Delescaille

ISBN : 2874664308
Éditeur : JOURDAN EDITEUR (2016)

Voici un magnifique témoignage, un récit, pour lequel une mère et sa fille remontent le temps jusqu’aux heures les plus sombres de l’histoire, afin de connaître leur origine.

Liliane, mère de notre narratrice sait depuis l’âge de 12 ans qu’elle n’est pas celle qu’elle croyait être…Elle a été accueilli par une famille Belge alors que le nazisme faisait rage en Europe.

Nous apprenons comme se déroule son enfance dans sa famille de coeur en temps de guerre et d’occupation, alors que les crimes, notamment , sur le peuple Juif se multiplient.

Puis s’ensuit une enquête que Liliane va mener avec l’aide et le soutien de sa fille, journaliste. Elles vont toutes deux en apprendre plus sur la véritable mère de Liliane ainsi que sur sa terrible destinée.

Mais tout ne va pas être simple, il va falloir faire preuve de beaucoup de ténacité afin d’obtenir certaines reconnaissances.

Un livre touchant et digne, on  y ressent le besoin irrépressible pour l’être humain de connaître son identité profonde, savoir d’où il vient.

Étayé par des photos et des documents qui plongent le lecteur dans une autre époque, une lecture passionnante.

4ème de couverture:

Dans ce livre, Dominique retrace la mémoire de sa mère, Louise, qui a toujours vécu en pensant avoir été abandonnée par sa mère biologique. Elle découvre que celle-ci était une jeune juive polonaise, déportée à Auschwitz en août 1942. Louise Lewkowitz, rebaptisée Liliane Demeuter, a été recueillie par un couple qui la protégera des nazis. Mais, à 12 ans, fini la clandestinité. L’adolescente doit reprendre sa véritable identité avec pour seule explication « ta mère ne viendra jamais te chercher ». Liliane se sent alors comme une étrangère. Mieux vaut ne pas poser de questions. Liliane répète pourtant souvent à sa propre fille : « tu te rends compte, elle m’a abandonnée. Je mourrai sans savoir à quoi elle ressemblait ». Dominique entame alors des recherches. Des documents attestent bien que Louise a été reconnue par sa mère biologique. Toutes deux ont des dossiers à l’Office des étrangers, aujourd’hui consultables. À 68 ans, « Liliane » y découvre une photo, un visage tant attendu. La sexagénaire visite alors la Pologne, les camps de concentration, arrête même ses antidépresseurs pourtant prescrits à vie… Les médias relateront son histoire touchante et bouleversante.

 

.

Lux tome 1 – Obsidienne de Jennifer L. Armentrout

telechargement

Jennifer L. Armentrout

ISBN : 1620610078
Éditeur : ENTANGLED (2012)
Changement de style total dans le genre de lecture en comparaison avec mes précédents articles. Mais bon, la littérature jeunesse et Young adult j’aime ça, du haut de mes 39 ans…
Voici donc une série que je souhaitais débuter depuis longtemps.
Ce premier tome : Obsidienne, a été dévoré en quelques heures, les fans de ce genre de saga ne sortiront pas déçus de cette histoire. On y trouve un gars irrésistible, une fille qui a peu confiance en elle et du fantastique.
J’ai trouvé ce premier volume passionnant et bien ficelé, pas de niaiserie à outrance comme dans certaines histoires de ce type, une attirance forte entre les personnages principaux mais bien plus complexes qu’il n’y paraît. Le fond de l’histoire est assez original et l’intrigue est bien pensée et écrite, tout en gardant ce côté qui plaît aux jeunes lecteurs et au moins jeunes également.
Un lecture très récréative et qui tient parfaitement son rôle. Je m’attaque de suite au tome 2 puisque je l’ai sous la main, mais aussi parce que j’ai très envie de savoir si la suite est aussi passionnante.
A noter que j’ai utilisé la couverture de la version poche que je trouve bien plus jolie que l’originale. Mais c’est un avis personnel.
4ème de couverture:
Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge.
Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant !

Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon.

Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

Un avant-goût des anges de Philippe Setbon

projet-couv-2

Philippe Setbon clôt cette trilogie de la vengeance avec Un avant-goût des anges. Trois volumes qui peuvent se lire de manière indépendante mais que l’auteur a relié par de légers détails que vous ne manquerez pas de remarquer.

Ce dernier opus n’a fait que confirmer le talent de Mr Setbon. Des personnages vrais, profonds, torturés. 

La vengeance revêt ici une facette noire, obscure, ancienne, indigeste et le croit on, salutaire. Bruno, le personnage central est brisé, alors pourquoi ne pas foncer tête baissée? sans se poser la moindre question? C’est ce qu’il va faire…

Une histoire courte, sans longueur, qui accapare de suite l’esprit. Une fois commencé, je ne l’ai plus lâché.

Ici pas de tendresse ou de touche d’humour comme dans le premier volume: Cécile et le monsieur d’à côté:

https://livresque78.wordpress.com/2016/05/17/cecile-et-le-monsieur-da-cote-de-philippe-setbon/

Ce dernier visage de la vengeance est par contre la continuité du tome 2: T’es pas Dieu petit bonhomme, la noirceur y est tout aussi présente.

https://livresque78.wordpress.com/2016/05/19/tes-pas-dieu-petit-bonhomme-de-philippe-setbon/

Jetez-vous sur cette trilogie, si ce n’est déjà fait, une très bonne série qui se lit en quelques heures, mais des heures intenses. Trois livres qui vont garder à coup sûr une place de choix dans mes rayonnages de bibliothèque.

Bio de l’auteur:

Philippe Setbon, né en 1957, débute comme auteur et dessinateur de BD dans Métal Hurlant et Pilote, avant de bifurquer vers le cinéma. Il signe les scenario de plusieurs longs-métrages comme  Mort Un Dimanche De Pluie, réalise Mister Frost puis se consacre à la télévision. Il écrit de nombreux téléfilms et séries, dont Les Enquêtes d’Éloïse Rome, Fabio Montale, Franck Riva .Il a également signé six romans chez Rivages, Flammarion et Buchet-Chastel et pour finir, cette trilogie des visages de la vengeance aux éditions du Caïman.

 

 

 

 

 

 

 

Abandonnée de tous de Hope Daniels & Morag Livingstone

cvt_abandonnee-de-tous_1810

Hope DanielsMorag Livingstone

ISBN : 2352879221
Éditeur : ARCHIPOCHE (2016)

 

Difficile de raconter son enfance lorsqu’elle est telle que celle de Hope. Cependant il est nécessaire de parler, pour soi-même afin d’exorciser ses démons mais aussi pour les autres, afin qu’ils sachent et qu’ils ouvrent les yeux pour agir différemment.

Sortir un enfant de son milieu familial à problèmes n’est pas suffisant, il a besoin d’être écouté, entendu, que ses volontés, ses désirs soient pris en compte.

Hope Daniels nous raconte avec beaucoup de courage et de sincérité ce qu’elle a vécu auprès de ses parents négligents, obnubilés par leur addiction. On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille, pourtant il faut l’assumer et la subir, la faculté de l’enfant à pardonner et à aimer malgré tout démontre sa pureté, son innocence.

La difficulté de se construire seule, de ne pas reproduire le schéma parental, ne pas céder à la facilité de l’addiction… Hope a navigué entre toutes ces eaux, avec bien souvent des difficultés. 

Un roman dur, qui amène à ressentir du désespoir par moments, car Hope Daniels, en nous relatant son enfance, tire une sonnette d’alarme sur la condition de vie de certains enfants, encore aujourd’hui, au Royaume-Uni. Elle transmet également un message d’espoir à ses enfants.

Une lecture forte en émotions.

4ème de couverture:

Quand l’instinct de survie est plus fort que la maltraitance Trouver en soi le courage de sortir de l’enfer… À 9 ans, Hope se présente à la police avec ses deux petits frères pour demander à être confiée aux services sociaux. Négligée, souvent affamée et déscolarisée, elle fuit la maltraitance que lui imposent depuis toujours ses parents alcooliques.

 

 

Entretien avec la nuit de Terry Tremblay

couv-entretien-avec-la-nuit
Prix France TTC : 18,90 €
ISBN : 978-2-87466-427-4
Date de parution : 18/08/2016

Entretien avec la nuit est un roman qui parle d’un sujet souvent traité, mais l’originalité de celui-ci est que le témoignage n’est pas celui d’une victime mais celui d’un bourreau.

L’auteur nous donne ici le compte rendu imaginaire d’une longue discussion entre un nonagénaire, ancien SS et son avocat.

Vont donc être abordées les horreurs de la Seconde Guerre Mondiale, les tortures, les assassinats, les camps de concentration… Un témoignage qui amène bien évidemment une colère forte, car des scènes sont racontées avec tant de détachement par cet homme qu’il est difficile de rester de marbre, mais une réflexion s’installe aussi.

En effet, cet ancien soldat, qui a pris part aux moments les plus connus et les plus terribles de cette guerre, va tenter de justifier l’injustifiable. Mais il reste difficile voire impossible pour moi, et probablement pour beaucoup d’entre vous, de comprendre de tels actes, quelle que soit la pression de la hiérarchie ainsi que les menaces qui pesaient au-dessus de la tête des protagonistes.

Un livre donc très intéressant de par le point de vue et très réaliste grâce aux détails récoltés et utilisés. Certes difficile, car des scènes sont insoutenables puisque véridiques d’une certaine façon.

4ème de couverture:

Dans une pièce sombre, alors qu’une horde de journalistes attend dehors, un ancien soldat de la 2e Division « Das Reich », âgé de 95 ans, s’entretient avec son avocat.
Il va lui dévoiler ses peines de jeunesse, la violence de son père et l’endoctrinement antisémite dans les Jeunesses hitlériennes qui ont construit le monstre abominable qu’il a été pendant la guerre.
En effet, pour fuir un foyer brutal, son incorporation volontaire au sein de l’Ordre SS et, à 20 ans, son engagement dans les Waffen SS lui furent salvateurs, mais vont inexorablement bouleverser sa vie.
Un discours violent, un entretien dangereux, un huis clos prenant.

 

 

 

Les jumelles de Claire Douglas

51teuvccsl-_sx210_

Claire Douglas

ISBN : 9791033900146
Éditeur : HARPER COLLINS (2016)
Ce roman sort en librairie le 12 Octobre 2016
Le moins que l’on puisse dire est que ce roman m’a surpris. Je ne m’attendais pas du tout à cela, je pense donc que le but de l’auteure est atteint: surprendre son lecteur. La couverture, le titre, l’accroche nous donne une idée du livre dans lequel on se plonge, mais tout cela est quelques fois trompeur, pour mon plus grand plaisir.
Claire Douglas m’a emmené là où je ne pensais pas aller, dans  l’univers des jumeaux certes mais ici dans un contexte bien particulier.
Un thriller psychologique basé sur les relations complexes et mystérieuses qui unissent les jumeaux.
Une ambiance et un suspense qui monte crescendo et font vivre aux lecteurs des moments de paranoïa intenses.
Une tension que j’adore ressentir dans ce type de lecture, un désir de connaître le vrai du faux en tournant les pages une à une.
Un seul bémol à cette histoire, le décalage entre l’âge annoncé des personnages, soit la trentaine et le mode de vie qu’ils ont. Je m’explique: ils ont tous trente ans mais travaillent peu, font des fêtes, se tournent autour , se charment, vivent en colocation…
Difficile pour moi de les imaginer tels que veut nous les décrire l’auteure.
Mais dans l’analyse globale de cette lecture, ce décalage n’altère pas la qualité de l’histoire.
Un roman surprenant et prenant que je vous invite à découvrir.
4ème de couverture:
L’une est morte. L’autre ment.
Journaliste freelance, Abi Cavendish a fait une tentative de suicide et un séjour en hôpital psychiatrique après la mort de sa soeur jumelle dix-huit mois plus tôt. Fragilisée par cette disparition dont elle se sent responsable, elle tombe sous l’emprise de Beatrice, une inconnue au charme fascinant chez laquelle elle emménage. Beatrice Price est quant à elle la soeur jumelle de Ben. A la mort de ses parents adoptifs, elle a acheté un hôtel particulier à Bath, où elle vit avec Ben, et s’est lancée dans la création de bijoux. Ben, dont elle n’a découvert l’existence qu’à 19 ans, souffre de problèmes psychologiques… Entre les membres de ce trio se nouent des liens de fascination, de désir et de répulsion, entretenus par les secrets les plus noirs…
Thème romanesque par excellence, la gémellité est ici abordée sous un angle inédit : Les jumelles est un suspense qui prend des risques en n’hésitant pas à montrer les aspects plus sombres de cette relation. Plus que la traditionnelle contradiction entre besoin d’indépendance et désir de fusion, le roman aborde le sujet d’une dépendance extrême.