Il y a un robot dans le jardin de Deborah Install

51lsyimpbql-_sx195_

Deborah INSTALL

ISBN : 2370560762
Éditeur : SUPER 8 ÉDITIONS (2017)

En librairie le 12 janvier 2017

Je n’ai pas de jardin,  mais si j’en avais un, j’aimerais y trouver ce petit robot. 

De prime abord, le titre attire l’attention puis vient la couverture qui ne fait que renforcer cet attrait.

Ensuite vous ouvrez ce roman et vous vous dîtes qu’on ne vous a pas trompé sur la marchandise, car vous découvrez une très belle histoire d’amitié, une relation qui se construit à petits pas et qui permet à Ben le propriétaire du fameux jardin et à Tang le robot du jardin, de partir en quête de ce qu’ils sont, de se construire ou de se reconstruire.

Une amitié, hors norme, déroutante mais forte et enrichissante. Un livre doux, tendre, qui prête à sourire, qui donne des envies de bienveillance.

Un roman à découvrir absolument car remplit de douceur et de bons sentiments.

Une lecture qui une fois débutée ne donne plus envie de se refermer, les pages se tournent et font du bien, car vous ne trouverez dans ces lignes aucune violence, agression ou quelques brutalités que ce soit. 

Tang est attendrissant, drôle, il me donne envie de le rencontrer. Quant à Ben, il se montre patient et capable d’évoluer et de corriger ses défauts.

Pourtant un suspense demeure car une telle relation entre un humain et un robot ne peut qu’attiser la curiosité. 

Merci à Super8 pour cette succulente sucrerie de début d’année 2017.

4ème de couverture:

Dans un monde où acquérir un androïde fonctionnel est devenu tout à fait possible, Ben est peut-être en train de laisser passer le train de sa vie. Vivant sur l’héritage de ses parents, il regarde, impuissant, sa femme avocate s’éloigner de lui. Loser ?

Mais, un matin, Ben trouve un robot dans son jardin. Un adorable petit machin de ferraille qui, assis dans l’herbe, contemplant des chevaux, éprouve toutes les peines du monde à expliquer ce qu’il fabrique ici.  » Débarrasse-nous de ce truc !  » exige sa femme en substance.

Contre toute attente, Ben s’embarque alors avec Tang dans une quête à travers tout le pays afin de ramener le robot à son propriétaire. Tendre et malicieux, drôle et manipulateur, Tang apprend vite. Et si, sous le vernis écaillé de l’intelligence artificielle, se cachait un vrai cœur ? Et si, au bout du chemin, Ben trouvait bien plus que ce qu’il pensait chercher ?

Il y a du Mon chien stupide dans ce roman – et du Wall-E, bien sûr. Charmant souvent, féroce parfois, surprenant toujours, Il y a un robot dans le jardin est l’un de ces livres faussement légers que vous chérirez bientôt comme un trésor.

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Il y a un robot dans le jardin de Deborah Install

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s