Mala Vida de Marc Fernandez

9782253191162_1_75

Petit roman que j’ai beaucoup apprécié, il nous narre une histoire très noire mais qui nous amène à voir l’Espagne d’un autre œil. En effet, nous ne connaissons l’Espagne que par son côté touristique, ses équipes de foot, mais il semble que ce soit bien autrement.

En pleine sortie de période électorale, la droite dure passe au pouvoir après 10 ans de socialisme. Des meurtres de personnalités politiques, religieuses sont commis de façon sèche et brutale. Diego, un journalisme qui ne rentre pas dans le rang que le pouvoir impose aux médias, mène l’enquête sur ces meurtres ainsi qu’en parallèle sur des accusations de vols de bébés commis par les autorités depuis de nombreuses années.

Très agréable lecture, je me suis sentie immergée du début à la fin, je vivais parmi ces gens, parmi cette corruption et ces non-dits.

Résumé:

De nos jours en Espagne. La droite dure vient de remporter les élections après douze ans de pouvoir socialiste. Une majorité absolue pour les nostalgiques de Franco, dans un pays à la mémoire courte. Au milieu de ce renversement, une série de meurtre est perpétrée, de Madrid à Barcelone en passant par Valence. Les victimes : un homme politique, un notaire, un médecin, un banquier et une religieuse. Rien se semble apparemment relier ces crimes … Sur fond de crise économique, mais aussi de retour à un certain ordre moral, un journaliste radio spécialisé en affaires criminelles, Diego Martin, tente de garder la tête hors de l’eau malgré la purge médiatique. Lorsqu’il s’intéresse au premier meurtre, il ne se doute pas que son enquête va le mener bien plus loins qu’un simple fait divers, au plus près d’un scandale national qui perdure depuis des années, celui dit des « bébés volés » de la dictature franquiste.Quand un spécialiste du polar mêle petite et grande histoire sur fond de vendetta, le résultat détonne et secoue. Marc Fernandez signe ici un récit sombre et haletant qui nous dévoile les secrets les plus honteux de l’ère Franco, dont les stigmates sont encore visibles aujourd’hui. Un premier roman noir qui se lit comme un règlement de comptes avec la côté le plus obscur de l’Espagne

 

Publicités

2 réflexions sur “Mala Vida de Marc Fernandez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s