A l’ombre de l’arbre kauri de Sarah Lark

 

CVT_A-lombre-de-larbre-Kauri_2455

Sarah Lark
ISBN : 2809822360
Éditeur : L’Archipel (07/06/2017)

Il y a un an, jour pour jour, je vous parlais du roman de Sarah, Les rives de la terre lointaine:

https://livresque78.wordpress.com/2016/06/20/les-rives-de-la-terre-lointaine-de-sarah-lark/

Aujourd’hui, je vous fais découvrir, la suite en quelque sorte, de cette magnifique épopée.

Ce nouveau roman, qui peut tout à fait se lire indépendamment nous transporte une nouvelle fois sur la terre des Maories, nous y faisons la connaissances des enfants de Ian Coltrane, de Kathleen, de Lizzie… Mais nous découvrons surtout, de nouvelles difficultés, car vous le savez Sarah Lark n’épargnent rien à ses personnages. En fait, c’est l’époque qui ne leur épargne rien, une période dans la vie de la Nouvelle Zélande, où la femme, qu’elle soit Pakeha  » ou Maorie cherche à trouver sa place et à prendre une certaine indépendance.

Donc, en parallèle de la vie par moment insupportable de Violette, de Rosie, de Chloé, nous découvrons le combat des toutes ces femmes pour faire changer les choses, notamment en tentant d’obtenir le droit de vote.

Cette histoire est donc principalement tournée vers les femmes et leurs combats, Sarah Lark rend hommage à leur courage et à leur détermination qui force le respect.

Encore une superbe lecture que nous propose ici l’auteur.

4ème de couverture:

Nouvelle-Zélande, 1875. Lizzie et Michael cultivent l’’espoir d’’un jour posséder leur propre domaine. Mais ces perspectives heureuses sont soudain assombries par la disparition de leur fille adoptive, kidnappée par un chef maori…
Pendant que Michael se démène pour retrouver sa fille, Kathleen – son ancienne fiancée – apprend une bonne nouvelle : son fils Colin rentre au pays. Mais nul ne mesure les conséquences de ce retour pour les deux familles…
Prenant pour toile de fond les paysages grandioses de la Nouvelle- Zélande, Sarah Lark fait la part belle à ses héroïnes, et au combat qu’’elles mènent pour conquérir liberté et indépendance.

 

 

 

 

 

 

Les chroniques du Cleus de Sylvain Woiry

61E5Su2thWL._SX195_

Sylvain Woiry
ISBN : 2332929665
Éditeur : Edilivre-Aparis (02/06/2016)

 

J’ai été absolument séduite par cette lecture, qui je dois le dire m’a totalement surprise.
En effet, le résumé ainsi que le prologue ne me laissaient pas à penser que j’allais vivre ce genre d’aventure.
Tout d’abord happée par l’histoire de Sylvestre, qui se reproche de manquer de courage face à des difficultés qu’il rencontre au quotidien, et qui va se retrouver à vivre une épopée qui va lui faire découvrir qui il est réellement et ce dont il est capable.
Puis la magie, les fées, les runes, ces mondes nouveaux que l’auteur nous fait découvrir. Une histoire riche et passionnante qui derrière un côté qui de prime abord peut paraître enfantin, est capable de séduire un public large, dont je fais partie.
Un joli moment d’évasion, qui me donnait envie d’ouvrir ma liseuse à chaque instant libre de ma journée afin d’avancer dans ma lecture.
Je vous invite donc à découvrir Sylvestre et ses aventures incroyables, qui vous transporteront et vous feront rêver durant quelques heures.
De mon côté, lorsque mes enfants étaient plus jeunes, je prenais un grand plaisir à leur lire chaque soir quelques pages ou plus d’un livre, celui-ci en aurait évidemment fait partie.

Résumé:

Lorsqu’’une fée a enfreint la loi la plus importante du grimoire des harmonies universelles, en offrant le baiser de clairvoyance à un jeune humain, elle a mis en branle les sombres rouages du destin.

Le mauvais augure du roi Pern est sur le point de se réaliser, mais comme en écho, une autre prophétie bien plus ancienne se réveille à son tour. Sylvestre et Ellunia pourront-ils lutter contre ces obscures magies ? Ou seront-ils happés par elles ? Survivront-ils aux nombreux dangers qui jalonnent leur chemin ? Ou périront ils sous les coups de leurs ennemis tapis dans l’ombre ? La balance de la destinée vacille, mais de quel côté penchera-t-elle ?

 

Tempêtes solaire de Ludovic Spinosa

51EE-q28+PL._SX195_Ludovic Spinosa

ISBN : 2823118926
Éditeur : Persee (31/01/2017)

 

Nous avons tous entendu parler des tempêtes solaire, qui explosent à intervalles réguliers, mais dont le bouclier de la terre nous protège.

Cependant, d’une année à l’autre , d’un mois à l’autre ou même d’un instant à l’autre une gigantesque tempête solaire pourrait nous faire revenir deux siècles en arrière.

Plus d’électricité, plus d’internet ni aucun moyen de communication… Bref, le monde plongerait dans une nouvelle ère à laquelle il faudrait faire face.

Dans un futur proche Ludovic Spinosa, nous décrit avec beaucoup d’intérêt et de précisions, comment se dérouleraient les événements. En alternant sur le point de vue et le vécu de plusieurs personnes à travers le monde, il nous faire vivre la situation plutôt comme un documentaire fiction, tant nous sommes conscients de la possibilité de la chose.

Une histoire, qui même si elle fait légèrement froid dans le dos, a aussi pour vocation de faire prendre conscience à l’homme de sa dépendance totale à ce modernisme àoutrance.

Un roman d’actualité car il traite de risques concrets et imminents, si on en croit les spécialistes.

4ème de couverture:

Conséquence de tempêtes solaires, l’’énergie de la planète disparaît soudainement et totalement, propulsant les êtres humains deux cents ans en arrière. Le dérèglement climatique qui fait suite obligera l’’être humain à changer son comportement actuel.
Que feriez-vous si, du jour au lendemain, vous vous retrouviez dans le noir total, chaque nuit ?
Que feriez-vous si, du jour au lendemain, vous étiez privé de tout votre confort, même le plus minime ?
Jack, Steve, Joshua, Jiao, Laura et Thibaut vont le vivre pour vous. Confrontés à plusieurs catastrophes naturelles de dimension mondiale, comment vont-ils évoluer, mais surtout survivre ?
Est-ce l’’apocalypse ? Peut-on qualifier ainsi la disparition de notre technologie et des sources d’’énergie que nous connaissons de nos jours ?
Et si ce jour était demain ?

 

La petite herboristerie de Montmartre de Donatella Rizzati

51gBO2omy+L._SX195_Donatella Rizzati

ISBN : 2368121242
Éditeur : Charleston (09/05/2017)

 

La petite herboristerie de Montmartre est une bouffée d’air à prendre à un moment  de votre choix, mais je vous suggère de la prendre maintenant.

Cette lecture est ce que l’on appelle une lecture Feel good, il est vrai qu’elle fait du bien, elle donne envie de prendre soin de soi. Mais c’est aussi une roman qui parle du deuil et de la nécessité de regarder de l’avant, de continuer à vivre, à aimer, à prendre du plaisir.

Pas de chaudes larmes, car n’oublions pas qu’on reste dans un roman de l’été, un moment léger et agréable. Là est donc, je trouve, le talent de l’auteur, car elle parvient à parler de sujets difficiles et qui touchent beaucoup d’entre nous tout en restant « Feel good ».

Ponctué de petites recettes de beauté ou de bien être ce roman nous fait un peu l’effet de lire quelques pages d’un livre de recettes de notre grand-mère, cela donne envie de toutes les essayer.

Une lecture, vous l’aurez compris que j’ai beaucoup apprécié et que je ne saurai que vous recommander.

4ème de couverture:

Viola Consalvi passe pour la première fois la porte d’une herboristerie tout près de la rue Lepic, à Montmartre. Pour cette passionnée de naturopathie, la découverte de ce lieu hors du temps est un véritable coup de foudre. Au contact de cet endroit magique et de sa propriétaire, Gisèle, la jeune étudiante est confortée dans son choix d’étudier la médecine alternative, choix que n’a hélas pas accepté sa famille. Son diplôme en poche, Viola retourne à Rome et rencontre l’amour en la personne de Michel. S’ensuivent six ans de bonheur, qui volent en éclat quand Michel décède brutalement d’un arrêt cardiaque. Bouleversée, anéantie, Viola se sent basculer. Au plus fort de la tourmente, une idée lui traverse soudain l’esprit : et si elle retournait à Paris, là où tout a commencé ?

 

 

Hollywood ne répond plus de Olivier Rajchman

519SrjJX+ML._SX195_Olivier Rajchman

ISBN : 2917559470
Éditeur : Editions Baker Street (18/05/2017)

 

Lorsqu’un film sort au cinéma, nous nous précipitons pour le voir, nous l’aimons, nous l’adorons même, il nous amène à réfléchir, il nous fait rêver ou il nous ennuie et nous déçoit, tout simplement.

Mais derrière le rideau, pour en arriver à ce résultat cinématographique, il s’est passé tout un tas d’événements que le public ignore.

Les films cultes des années 60 ont tous une histoire à raconter en dehors de celle que l’on voit à l’écran, pas d’effets spéciaux, pas de retouches d’images à coup de logiciel perfectionné. Olivier Rajchamn, nous transporte presque 50 ans en arrière, à une époque où les stars de la 20th Century Fox sont Marylin Monroe, Elisabeth Taylor, Richard Burton. Tout n’était pas aussi rose qu’on pourrait le penser, la puissante 20th Century Fox traverse une période difficile.

Ce livre qui s’intéresse principalement au long, laborieux et incertain tournage de Cléopâtre  avec Elisabeth Taylor, nous plante le décor des conditions de l’époque et des difficultés de tournage rencontrées.

Une lecture absolument passionnante qui, tout en désacralisant les stars de ces années, nous dévoile la face cachée du cinéma. Des faits, des anecdotes qui en ont beaucoup appris à l’ignorante que je suis, car il faut l’avouer , ma méconnaissance était totale.

Illustré de très belles photos, qui en font un bel objet pour tous les fans de cinéma et une belle découverte pour tous les autres.