Nuit sans fin de Preston&Child

IMG_20180404_094428.jpg

 

 

Aujourd’hui le 04 avril 2018 sort chez L’Archipel la toute dernière enquête de l’inspecteur Pendergast.

Le retour d’Aloysius est toujours un événement, cet inspecteur vraiment pas comme les autres, ne peut pas vous laisser indifférent. Son petit côté Sherlock Holmes, son aspect physique atypique, son flaire et son mystère, en font un personnage de roman à découvrir absolument.

En 2017, je vous parlais déjà des aventures de Pendergast, que j’avouais découvrir, voici ce que je vous en disais à l’époque:

https://livresque78.wordpress.com/2017/05/15/noir-sanctuaire-de-preston-child/

Nous retrouvons donc ici Pendergast là où nous l’avions laissé, il se retrouve face à une énorme série de meurtres assez sordides, des décapitations en série sur lesquelles il va enquêter avec d’Agosta ( Relic 1995).

Une enquête passionnante où le lecteur tâtonne aussi bien que la police, Pendergast est pour le cou un peu en second plan sur une grande partie du roman, on le sent quelque peu amoindri, ailleurs (confère Noir Sanctuaire). Pourtant ses méninges et son flaire hors paires se mettent en route à chaque nouvel indice ou nouvelle piste et là son talent d’enquêteur fait toute la différence.

Un jeu de pouvoir, de fausses pistes, un journaliste prêt à tout pour un scoop…Des ingrédients savamment distillés afin de rendre le lecteur accroc très rapidement, et surtout ces meurtres ignobles…

Un opus qui tient toutes ses promesses, qui peut d’ailleurs être lu de façon indépendante, pour tous ceux qui souhaitent découvrir ce personnage hors du commun.

Résumé:

TIAN DANCHIN
À FORCE DE TROUVER DES CADAVRES SANS TÊTE…

Quel point commun entre la fille d’un milliardaire, un ancien avocat véreux, un oligarque russe… ?
Tous ont été assassinés à New York, la cité des ténèbres, la ville de la nuit sans fin.
Tous ont été décapités et leur tête a disparu, comme si l’assassin était une sorte de collectionneur morbide…

… PENDERGAST POURRAIT BIEN Y PERDRE LA SIENNE !

Selon quels critères le criminel choisit-il ses victimes ? Vincent d’Agosta, du NYPD, et l’agent spécial Pendergast, du FBI, sont sur les dents. D’autant que ce dernier pourrait bien être la prochaine cible du tueur.
Une enquête constellée de fausses pistes où intelligence et sens de la déduction seront des atouts capitaux !

« Tout comme dans Relic, leur première aventure, d’Agosta et Pendergast sont sur les traces d’un criminel diabolique. Un opus très réussi ! »
Suspense Magazine

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s