100 vies de Ludovic Spinosa

IMG_20180717_143138.jpg

 

Je vous ai déjà parlé de cet auteur: Ludovic Spinosa, j’ai eu la chance de lire son premier roman, Tempêtes solaires, un roman qui oscille entre fiction et roman d’anticipation. 

https://livresque78.wordpress.com/2017/06/03/tempetes-solaire-de-ludovic-spinosa/

Voici donc son deuxième roman qui se révèle sous forme de petites histoires, de nouvelles, où il faut bien l’avouer, la mort tient une grande place.

Ludovic nous rappelle que nous sommes peu de choses, que tout peut s’arrêter en un claquement de doigt, que l’on enfant, adulte ou que nous vivions les dernières années épanouies d’une belle vie. Tout peu arriver, il est donc nécessaire de croquer la vie à pleines dents, d’en profiter à chaque instant, tout en se méfiant pourtant, et en faisant de la prudence, sa meilleure alliée.

Je ne peux que vous inviter à découvrir cet auteur, qui se lance à corps perdu dans son histoire, un jeune homme passionné qui mérite à être découvert.

Je lui souhaite plein de belles choses pour l’avenir et je vous souhaite à vous un bon moment de lecture.

Résumé:

A travers ce récit, de ces 100 morts, nous découvrons surtout les 100 vies qui les ont précédées. 100 Vies, c’est tout simplement l’approche de la mort, à des âges différents, abordant des thèmes comme les accidents, les maladies, les agressions ou encore les attentats, qui défilent au fil des chapitres. Comme des faits divers d’un journal. Ce sont 100 petites histoires de la vie quotidienne avec leurs émotions, leurs angoisses, et leurs peurs. Dans ce livre, je voudrais faire comprendre aux lecteurs que les médias nous habituent à voir de plus en plus d’horreur, que c’est tellement devenu banal, que cela ne nous affecte même plus. La société d’aujourd’hui vit dans la violence verbale et physique, mais personne ne réagit. Alors que tellement de drames pourraient être évités. il est temps aussi de prendre conscience des choses essentielles de la vie. Chaque histoire concerne un plan différent, que ce soit environnemental, sentimental, économique, politique, sociétal, en laissant le lecteur avoir son propre avis face à la vie qui l’entoure. Le défi étant de résumer la vie et la mort d’une personne en seulement deux pages, ne dévoilant aucune identité, ni date ou conversation, lieu géographique, en restant le plus anonyme possible. Je pense que le côté impersonnelle de ce livre touchera d’autant les âmes les plus sensibles, en relatant des conditions que tout le monde connait, avec un mélange de faits réels et de fictions, car cela se passe dans notre quotidien, dans des endroits que l’on croit, tous connaitre par coeur, et qui fourmillent de dangers chaque jour. Le risque est omniprésent, se dressant devant nous à chaque instant comme pour nous prévenir que peut-être aujourd’hui ce sera notre tour. La mort est la fin d’une vie au moment où une autre commence.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s