Ma vie sera pire que la Tienne de Williams Exbrayat

Découverte totale de cette auteur avec ce troisième roman écrit. Un roman aux inspirations multiples et variées . Un engouement total et rapide s’est emparé de moi lors de cette lecture. Des situations, des personnages, des événements totalement addictifs, dignes d’un film de Tarantino, du Pulp mêlé à du thriller et du roman noir. Tour à tour des passages de votre lecture, vous naviguez entre les genres, pour certains connus et que vous avez fréquemment rencontrés, pour d’autre dans le style Novella, pour ma part de la nouveauté encore et encore.

Des personnages aux destins qui s’entremêlent bien malgré eux, des enchevêtrements, des coïncidences plus ou moins favorables. Williams Exbrayat met ses personnages principaux dans des situations qui tournent mal et dégénèrent, qui prennent une tournure totalement imprévue. Pour les personnages secondaires, des occasions à saisir ou non, des décisions rapides à prendre qui vont changer le cours de leur vie et de leur avenir.

Pas de temps morts, il se passe toujours quelque chose, des événements qui rendent cette lecture folle et addictive, on sent une imagination débordante et des sources d’inspiration multiples et extrêmement variées. Le lecteur éprouve de l’empathie puis quelques pages plus loin l’étonnement, la sidération même… Une lecture stimulante, rythmée, l’auteur donne de la gouaille à certains de ses personnages, ils ont « une grande gueule », un peu à l’ancienne, on sent par moment de l’inspiration  » à la Audiard », et c’est déstabilisant dans le bon sens du terme, cela donne la touche épicée qui rend l’ensemble absolument délicieux. Pas un style en particulier, non, tout un ensemble qui regroupe toutes les influences qu’a pu rencontrer Williams Exbrayat, et vous pouvez me croire, cela donne un plaisir de lecture absolument jouissif.

Laissez vous surprendre par cette lecture absolument folle, un peu délurée, une touche de chaque qui fait de l’ensemble un roman vraiment délicieux que vous allez prendre un vrai plaisir à lire.

Extrait:

Les portières du 4×4 claquent. Des gifles pour mes oreilles. J’ouvre les yeux. Trois silhouettes noyées dans la lumière crue d’un milieu d’après-midi. Elles s’approchent d’un pas résolu. Je protège mes yeux avec mes mains. Le soleil tape fort. Foutrement fort. Une enclume sur ma tête. Avec le stress, j’ai perdu des litres de gnôle. Une odeur vinaigrée imprègne mes vêtements. Ma transpiration. Faudrait que je mette le holà sur la piquette, sinon je vais finir comme un pickle. Un roman noir détonant entre pulp à l’américaine, novella et polar, avec une rasade d’humour et beaucoup de désespoir.

Résumé:

Quel est le point commun entre un looser amoureux, un bouledogue alcoolique nommé Disco Boy et une jolie hôtesse de casino ? Une sévère propension à être là au mauvais endroit, au mauvais moment. Ces trois-là n’étaient pas faits pour se rencontrer, encore moins pour évoluer en milieu hostile : des trafiquants de drogues, des braqueurs grimés en présidents, des flics retors et une bête qui hante la campagne. Tuer ou se faire tuer, telle est désormais leur seule alternative.

Publicités

Une réflexion sur “Ma vie sera pire que la Tienne de Williams Exbrayat

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s