Même si on se quitte de Babsy Bisiaux

Je réagis à chaud, quelques minutes après la fin de ma lecture. Un avis mi-figue, mi-raisin concernant cette lecture. Tout d’abord, la facette thriller de ce roman que j’ai trouvé plutôt réussie, un dépaysement avec une touche Slave, des rebondissements de Paris à Vélikié Louki en Russie. Des disparitions mystérieuses, des révélations, des tentatives d’assassinat, des enlèvements… Bref tout ce qui fait d’un thriller un thriller. Un suspense et une intrigue qui pousse à poursuivre la lecture, à comprendre, à aller plus loin dans cette histoire où chacun a quelque chose à cacher, où chacun peut être un suspect.

Quelques personnages intrigants donnent à ce roman une touche de peps, mais, car malheureusement il y a un mais…Les relations, les dialogues m’ont souvent parus peu crédibles. Une histoire d’amour qui va plonger deux quarantenaires dans des interactions on ne peut plus kitchs, ce qui est véritablement dommage car le décor posé: l’univers du PSG, cette vétérinaire avec la tête sur les épaules, nous donnait cette impression d’un bon début, de l’action qui arrive rapidement, puis catastrophe cette rencontre complétement puérile, cet homme qui tombe fou amoureux en 30 secondes, ces phrases sorties des chansons de Michel Sardou ou de Johnny Halliday, ce fils de 17 ans qui parle comme un petit garçon…J’avoue que j’ai failli poser ce livre pour ne plus y revenir. Mais une fois passée ces quelques scènes posant problème, l’écriture plaisante et cette intrigue dont l’issue est inattendue sont retour et sauvent ma lecture.

Il me faut être franche, c’est tout l’intérêt d’une chronique, de ce fait je dois encore soulever deux points importants, on sent que Babsy Bisiaux a une carrière médicale derrière elle, car les soins portés aux animaux ainsi qu’à Dimka sont, on le sent bien issues d’un réelle connaissance. Par contre, moi qui suit une femme et mère de fans de foot et notamment du PSG, je m’insurge de certaines fausses vérités sur le fonctionnement d’un club de foot. Dommage, car on sent que sur ce sujet les infos n’ont pas réellement été collectées. Alors, me direz- vous, c’est une roman bien sûr, mais tout de même, pour ma part cela a été dérangeant et a terni mon plaisir de lecture.

Un avis mitigé donc, vous l’aurez compris, pourtant l’idée de départ était bonne, le style l’est également, j’ai un peu eu cette impression que deux personnes différentes avaient écrits ce livre, que le fait de vouloir mélanger thriller et romance a fait perdre un moment le fil conducteur à l’auteure.

Résumé:

Dans un petit village du Loiret, Lara doit dorénavant s acquitter seule des dettes de la clinique vétérinaire depuis que son époux, vétérinaire et joueur de poker, a subitement disparu quelques jours avant Noël. Raphaël, son ami d enfance, commandant de gendarmerie, veille amoureusement sur elle. Une nuit, après une intervention difficile sur une jument, elle sauve de la noyade Dimka Chernikoff, le célèbre et séduisant entraîneur russe du PSG. Cette rencontre marquera le début d une nouvelle vie pour cette femme pleine de surprises, mais les fantômes du passé resurgiront vite de ce voyage entre la France et la Russie. Chacun d entre nous cache des secrets plus ou moins avouables qui rongent pernicieusement nos âmes. Lara, Raphaël et Dimka n échappent pas à la règle.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s