On a tous une bonne raison de tuer de Pétronille Rostagnat

Screenshot_20190209_222219_com.android.gallery3dLa première chose qui me vient là, c’est que visiblement, chez Incartade(s) Editions, on sait choisir les romans policiers… Après Laurent Fréour dont j’avais beaucoup apprécié Les Naufragés du navire de pierre, Pétronille Rostagnat m’a scotchée avec ce roman.

Un bon roman policier, qu’est- ce que c’est ? Une victime, des suspects, un coupable, un ou des policiers, des preuves, des rebondissements… Et bien, ici, on a la totale, mais ça va bien au-delà. Je n’ai jamais eu le moindre soupçon sur le coupable, et ça, c’est assez fort ! Je mets au défi quiconque d’envisager la fin et l’étendue des dommages collatéraux de cet homicide en lisant les premières pages. Pétronille Rostagnat a élaboré une histoire complexe dont elle tient à merveille toutes les ficelles, laissant le lecteur suspendu à ses mots, jusqu’à l’ultime fin du roman. Et quelle fin ! Je ne vous dis que ça…

On suit le personnage principal Alexane, une femme forte, juste, passionnée et droite, dans une affaire qui font se mêler dangereusement sa vie professionnelle et sa vie privée, au point d’ébranler les fondations de sa famille et de son métier. Nous évoluons à ses côtés, vivons ses doutes, ses déceptions, ses espoirs et ses passions. Je l’ai trouvée attachante et vraie, pas parfaite, loin de là, mais toujours sincère et investie dans tout.

L’intrigue est un nœud de vipères. Au-delà du meurtre de la jeune femme, il se cristallise dans cette affaire des non-dits malsains et destructeurs, entre époux, amis et collègues. Néanmoins, l’histoire est réaliste et on ne passe pas systématiquement de l’amour à la haine, les personnages se jugent, se trahissent, s’excusent, pardonnent, et ça change !!

Cette lecture a cela de marquant qu’elle n’est finalement pas qu’un roman policier : l’amitié, l’amour, le sexe, la maladie, l’admiration, la jalousie, la cupidité entrent en scène et ce, au sein même de l’engrenage judiciaire. Les suspects, les victimes, les coupables, les avocats, les policiers, personne n’est blanchi immédiatement, et cela rend le roman absolument passionnant. Parce que, oui, évidemment, on veut absolument savoir qui est le coupable, mais on veut tout autant savoir pourquoi tout le monde ment, quel couple va tenir, qui est un véritable allié…

Cette histoire m’a fait l’effet d’un cocktail détonant dont le titre est absolument parfait, et justifié !

Merci aux éditions Incartade(s) pour cet agréable moment de lecture et merci à Pétronille Rostagnat, pour son talent, tout simplement !

Priscilla (@Priss0904, @litterapriscilla)

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s