De poudre, de cendre et d’or de Gwendoline Finaz de Villaine

Date de sortie: Janvier 2019
Editeur: French Pulp Editions

Seconde fois que je vous parle de cette auteure, souvenez-vous en 2012, je faisais une chronique sur Les brumes de Grandville, mon premier service presse, un grand souvenir, une grande fierté, et déjà une plume qui m’avait marqué, voici ce que je vous en disais à l’époque, soyez indulgents, je débutais:

Les brumes de Grandville tome 1

Me revoici 7 ans plus tard et mon enthousiasme pour cette auteure reste le même, Gwendoline Finaz de Villaine est une magicienne des mots, elle prend son temps afin de poser le décor, de vous ferrer petit à petit, elle vous fait même douter. La première partie de ce roman est mystérieuse, le lecteur cherche à découvrir où tout cela va le mener, une jeune femme en souffrance, un voyage dans le temps et quel voyage, Eva se retrouve en 1912 en Inde et à partir de là les événements se déchaînent et le lecteur est pris au piège. Tout cela avec un style, une classe, une élégance, une volonté de véritablement immerger le lecteur dans l’histoire et dans les sensations d’Eva. Je dois pourtant avouer qu’à un moment j’ai regretté qu’à mon nez ne viennent pas les odeurs d’épices, la beauté des fleurs, le vent qui souffle à mon visage mêlant toutes ces sensations typiques de Bombay, puis en poursuivant ma lecture, j’ai compris que ce n’est pas sur ce chemin que ce livre allait me mener, il est pourtant un magnifique hommage à ce pays dont la beauté n’est plus à démontrer. Ce voyage en Inde en 1912 est une immersion au sein de coutumes, et de l’histoire Nationale et politique, un abord différent, une facette pour moi inédite, une vision plus intrinsèque et intimiste de ce pays.

J’ai particulièrement aimé Eva, une femme forte, qui garde la tête froide et qui raisonne avec intelligence, elle va à l’essentiel que ce soit dans ses raisonnements ainsi que dans sa relation avec le ténébreux Hartford Wesley. Voilà je viens de vous parler de cette touche d’épices supplémentaires, ce petit zeste qui donne du pep’s, mais je ne vous en dis pas plus, c’est à vous de découvrir ce petit plus…

Un soupçon de magie, une enquête originale dans un lieu aussi beau que terrifiant, des personnages hauts en couleurs, une héroïne qui a la tête sur les épaules, tout cela donne un roman passionnant jusqu’à la dernière ligne qu’il vous faut absolument découvrir. Merci à French Pulp Editions.

Résumé:

Eva Greville, responsable du patrimoine chez Cartier, découvre un mystérieux tableau de Maharajah, qui la propulse comme par magie au cœur de l’Inde coloniale. 

   Elle se retrouve à Bombay en 1912, accusée d’avoir volé l’Œil de l’Idole, un somptueux collier destiné au souverain de Jaipur. Eva cherche à se disculper, tout en succombant au charme d’un irréductible Anglais, Hartford Wesley.

  Tiraillée entre le passé et le présent, Eva devra survivre et affronter les insurrections du peuple indien. Saura-t-elle résoudre l’énigme du collier et conjurer le sort, choisir entre deux destins ? 

   Des palais du Rajasthan aux grottes d’Ajantâ, de l’Inde mystique à la chasse au tigre de Ranthambore, une véritable plongée dans l’Inde sublime et terrible à la fois.

Outlander au pays des Maharajahs

4 réflexions sur “De poudre, de cendre et d’or de Gwendoline Finaz de Villaine

  1. Ah lala, je sais que je vais l’acheter ! Les romans sur ce pays peuvent vraiment être une belle surprise. Maharajah de JC Carter nous emmène en Inde aussi, mais dans la deuxième moitié du XIXème siècle et c’est pas mal du tout… en livre ado, je me rappelle avoir dévoré Le porteur de conque, qui rend un hommage incroyable à ce pays.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s