Nouvelles voies de Laurence Martin

Seconde fois cette année que je vous parle de Laurence Martin, ma rencontre avec cette auteure s’est faite autour de son premier roman L’eau de Rose:

https://livresque78.wordpress.com/2019/05/10/leau-de-rose-de-laurence-martin/

C’est ici un recueil de nouvelles qui nous est proposé sur des thèmes tels que la mort, la maladie, l’abandon… un ensemble d’événements que vivent ceux que l’on croise tous les jours, sans même poser un regard sur eux. Laurence Martin, parvient une fois de plus à toucher mon petit coeur, car ceux qui me connaissent savent que je suis une terrible sensible. Il faut dire que Laurence sait comment rendre puissants des moments vécus par d’autres, nous vivons à un rythme fou, centré sur nos propres soucis et contrariétés, au point de fermer les yeux sur ce qui fait de nous des êtres humains: l’empathie et la volonté d’aider autrui. Ces lectures qui ouvrent les yeux du lecteur, lui font prendre ou reprendre conscience de sa nature, de sa bonté enfouie derrière toutes ses préoccupations superficielles, Nouvelles voies en fait partie.

Des histoires, des moments difficiles, des pertes, des rencontres qui amènent à un nouveau départ, qui obligent à prendre un nouveau chemin. Des accidents de la vie? Le destin? Le hasard? On prend conscience que la vie est mystérieuse, elle ne donne pas toujours les réponses attendues, elle change parfois de direction sans raison. Un recueil de nouvelles qui traduisent parfaitement ce qu’est LA VIE. Merci Laurence.

Publicités

2 réflexions sur “Nouvelles voies de Laurence Martin

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s