L’ombre et la lumière de Jack Laurent Amar

 

L’auteur nous dit être un « bébé « auteur, en effet L’ombre et la lumière est son premier roman.

Eh bien je dois dire que je tombe de haut, je viens de me prendre une grande claque, et je m’attends à très rapidement entendre parler de Mr Jack Laurent Amar. En tout cas, je ne peux que vous inviter à lire ce qui suit et à vous intéresser de plus près au cas de cet auteur originaire du Var. Il a une imagination débordante, et il nous en fait profiter dans L’ombre et la lumière.

Il m’a scotché à mon canapé avec cette histoire qui mêle amour, sensibilité, intelligence du thriller, on sent que Jack Laurent Amar s’est documenté et n’est pas parti dans une narration à l’aveuglette. Tout est pensé, bien rythmé de la première ligne jusqu’à la dernière. Il met tout d’abord en place une relation amoureuse, ce que l’on pourrait considérer comme une amourette de lycée, car même si cette relation semble forte, on a toujours tendance à penser qu’elle est passagère, éphémère… Mais Bastien et Lolie vont nous surprendre, surtout Bastien. Car c’est là que l’auteur nous emmène dans ce que son esprit a crée de toute pièces, et avec je trouve un grand talent.

Il mêle deux personnalités en une seule, un équilibre total et étonnant, il chamboule totalement l’idée qu’il vous avait mis en tête au départ. Mais je ne dois pas vous en dire trop car les surprises et les rebondissements rendent ce livre totalement addictif. Je m’y suis accroché comme à une bouée et chaque avancée dans l’histoire et dans la compréhension des événements m’ont donné beaucoup de plaisir de lecture. Plus le roman avance et plus on sent que Jack Laurent lâche la bride, il prend confiance et ses personnages et son histoire s’enrichissent.

 

Publicités

L’argument des rois de Richard Delacrau

l'argumentEditions Les Passionnés de bouquins

178 pages

Note:♥♥♥♥/5

Mon avis: Je dois tout d’abord débuter cette chronique en vous parlant de ma réaction à la réception de ce roman. J’ai été très intriguée en premier lieu par la couverture, puis par le résumé. Je me suis donc lancée sans me poser de question et j’ai bien fait. Ce petit roman est pour moi un bijou d’humour, les relations entre Alexis et son ami Paul prêtent très souvent à sourire. Ils se pinaillent sans arrêt, il faut dire qu’ils se connaissent depuis l’enfance. Cette relation amicale, va donc être le point central de l’aventure incroyable que va vivre Alexis. L’histoire démarre rapidement, pas de long palabre: de l’action, on entre dans le vif du sujet et l’effet est immédiat, les pages se tournent à grande vitesse. Une intrigue très bien ficelée, où se mêlent des personnages qui empruntent leurs noms à de grands hommes de l’histoire, des énigmes en latin, des capacités cérébrales sur-développées… L’écriture de l’auteur est fluide et agréable, son humour perce à travers les mots qu’il utilise, et ses remerciements sont la preuve de ce sens de la dérision, qui ne peut que venir d’un auteur de talent, qui a ici écrit un roman de talent. Je pense donc que Mr Delacrau peut-être sûr du succès de son roman, car tous les ingrédients y sont réunis pour combler le lecteur. En tous cas, il a comblé la lectrice que je suis… Merci à l’auteur ainsi qu’aux éditions Les Passionnés de Bouquins pour leur confiance.

Résumé: Alexis, la trentaine passée, mène une vie de célibataire occupant un poste professionnel impersonnel, sans attrait ni intérêt. L’age avançant, un tel bilan le conduit inexorablement vers la dépression latente. Alors il rêve d’une vie pleine d’aventure et d’adrénaline ; Une nuit, il se voit même assassiner un petit truand. La sensation le galvanise. Aucune crainte, aucun remord…Il n’est que force et sérénité rendant la justice. Ce n’est que le lendemain, au cours d’un dîner avec Candice, une collègue qui ne le laisse pas insensible, qu’il prend conscience que tout était bien réel. Commence alors pour Alexis une course contre la montre pour découvrir qui le manipule en lui ordonnant de plus en plus de missions dans son « sommeil ». Son enquête le mènera à la découverte des secrets d’état les mieux gardés depuis le XVIIème siècle. A travers son deuxième roman, Richard Delacrau nous entraîne dans une intrigue à la limite du fantastique pour mieux parler de ses contemporains et des problèmes générationnels propres à notre époque.