La menace Andromère tome 1: Flocon de sang de ralph koehler

51+L7xG5KsL._SL160_

Ce tome 1 de la menace Andromède est un savant mélange de roman d’anticipation et de science-fiction pure. Un très sympathique début qui nous met dans le bain immédiatement. En effet, hiver 2144, et oui encore un hiver 44… le monde est au bord du gouffre, la famine ravage tous les peuples et déclenchent des scènes de violences inimaginables. La surpopulation mondiale est à l’origine de conflits mondiaux, les gouvernements sont débordés et ne savent plus comment agir.

En marge de tout cela, nous découvrons Franck MacConnel, un ancien marine, mais l’auteur ne le décrit pas comme un gros dur sans cervelle, bien au contraire, il est certes un homme d’action, mais ils ne présume pas de ses capacités, ce qui en fait un héro tout à fait crédible.

Franck vit retiré de toute civilisation, pour des raisons que je vous laisse découvrir…

Mais sa tranquillité est belle est bien terminée, il va se retrouver en centre d’une terrible situation qui menace la terre entière.

Un très bon premier opus qui amène et pose la situation avec exactitude, et nous permet de savoir où l’on pose les pieds.

J’ai passé un très bon moment de lecture, le côté science-fiction avec les manipulations scientifiques donnent un suspense à l’histoire et nous montre que la situation peut-être encore pire que celle énoncée au début.

Hâte de découvrir la suite et la direction que va prendre l’auteur.

Merci aux Éditions Baudelaire pour cette lecture.

Résumé:

Hiver 2144. Cinq ans après le déclenchement de conflits majeurs dans le monde suite au manque de nourriture et de surfaces habitables, les gouvernements du monde entier se sont effondrés sous le poids de la plus importante guerre civile de l’histoire de l’humanité. Dans cette société ébranlée par une surpopulation chaotique, deux choix s’offrent aux plus téméraires. Survivre à la vie citadine où la violence et les trafics en tous genres sont légion, ou affronter une vie à l’état sauvage au cœur d’espaces inhospitaliers. La mort serait-elle l’inévitable clef du destin ?
Exilé en France, dans le massif du Vercors, Franck MacConnel, ex-commandant des Marines, résiste depuis des années aux rudes hivers de la montagne. Depuis son cocon de survie bâti à l’écart du chaos, il n’imagine pas une seconde qu’une menace sans précédent est sur le point de s’abattre sur lui et le reste du globe. Le sort de la planète peut-il reposer sur celui d’un seul homme ?

Merci aux Éditions Baudelaire pour cette lecture.