Heaven’s road de Alexis Arend

51OQd4OV3rL._SX210_

 

En participant à la Masse critique de Babelio, j’aime découvrir des titres dont on entend pas forcément parler autour de soi et c’est encore une fois pour cette réception de Septembre 2017.

Un très bon premier roman de l’auteur Alexis rend, qui on le sent très vite est entre autre lecteur du grand Stephen King. Mais la similitude s’arrête là, car de ce livre se dégage un style unique qui joue avec nos nerfs et nous propulse très vite dans un monde ou plutôt une fin du monde…

Le rythme est tellement prenant, les personnages si vrais, que l’on se demande comment l’auteur va conclure ce roman qui ne peut être classé dans une seule catégorie: Science-fiction, fantastique, anticipation, mais il traite aussi des relations d’amitié qui se créent dans des situations dramatiques. Faut-il accepter la mort ou se battre et tenter de trouver une issue au risque perdre les seuls repères que l’on possède encore.

Une fin qui m’a surprise dans le sens où je ne l’avais pas imaginé. Un très bon moment de lecture, merci à Babelio, à Zinedi Editions et bien sûr à l’auteur Alexis Arend.

4ème de couverture:

Par centaines, par milliers puis par millions, hommes, femmes et enfants disparaissent en quelques jours, sans laisser la moindre trace derrière eux.

De par le monde, ce même phénomène étrange se reproduit encore et encore, et prend rapidement une ampleur démesurée. Toute forme de vie sur Terre, animale ou végétale, semble condamnée à l’anéantissement. La terreur se répand rapidement dans tous les esprits devant ce fléau inouï.

A la recherche d’une terre d’accueil, un groupe de survivants d’une petite ville de l’Illinois veut croire en l’impossible. Pourquoi Kyle Jenkins, le protagoniste de cette fiction, semble-t-il si particulier ?

Quel est ce mystérieux vieil homme infirme, qui l’appelle à lui au travers d’une étrange chanson de jazz ? Les rêves, les visions qui hantent Jenkins sont-elles synonymes d’espoir, ou le fruit d’une manipulation funeste ? Que cache cette incroyable extinction de la vie sur Terre ? Et surtout, quel sort sera celui des derniers hommes ?…

Roman d’anticipation mêlant fantastique et science-fiction, Heaven’s Road dépeint, au travers d’un univers contemporain, le basculement de notre monde, brandissant la menace de l’extinction de la vie tout entière…

L’auteur nous convie ici à un voyage fascinant où le thème d’un monde post-apocalyptique entremêle éléments du réel et évasion issue d’un imaginaire fertile ? La grande humanité qui émane de cette œuvre vous offrira un périple inoubliable, à la croisée perpétuelle de l’espérance et de la résignation…

 

 

Publicités

Tempêtes solaire de Ludovic Spinosa

51EE-q28+PL._SX195_Ludovic Spinosa

ISBN : 2823118926
Éditeur : Persee (31/01/2017)

 

Nous avons tous entendu parler des tempêtes solaire, qui explosent à intervalles réguliers, mais dont le bouclier de la terre nous protège.

Cependant, d’une année à l’autre , d’un mois à l’autre ou même d’un instant à l’autre une gigantesque tempête solaire pourrait nous faire revenir deux siècles en arrière.

Plus d’électricité, plus d’internet ni aucun moyen de communication… Bref, le monde plongerait dans une nouvelle ère à laquelle il faudrait faire face.

Dans un futur proche Ludovic Spinosa, nous décrit avec beaucoup d’intérêt et de précisions, comment se dérouleraient les événements. En alternant sur le point de vue et le vécu de plusieurs personnes à travers le monde, il nous faire vivre la situation plutôt comme un documentaire fiction, tant nous sommes conscients de la possibilité de la chose.

Une histoire, qui même si elle fait légèrement froid dans le dos, a aussi pour vocation de faire prendre conscience à l’homme de sa dépendance totale à ce modernisme àoutrance.

Un roman d’actualité car il traite de risques concrets et imminents, si on en croit les spécialistes.

4ème de couverture:

Conséquence de tempêtes solaires, l’’énergie de la planète disparaît soudainement et totalement, propulsant les êtres humains deux cents ans en arrière. Le dérèglement climatique qui fait suite obligera l’’être humain à changer son comportement actuel.
Que feriez-vous si, du jour au lendemain, vous vous retrouviez dans le noir total, chaque nuit ?
Que feriez-vous si, du jour au lendemain, vous étiez privé de tout votre confort, même le plus minime ?
Jack, Steve, Joshua, Jiao, Laura et Thibaut vont le vivre pour vous. Confrontés à plusieurs catastrophes naturelles de dimension mondiale, comment vont-ils évoluer, mais surtout survivre ?
Est-ce l’’apocalypse ? Peut-on qualifier ainsi la disparition de notre technologie et des sources d’’énergie que nous connaissons de nos jours ?
Et si ce jour était demain ?

 

La menace Andromère tome 1: Flocon de sang de ralph koehler

51+L7xG5KsL._SL160_

Ce tome 1 de la menace Andromède est un savant mélange de roman d’anticipation et de science-fiction pure. Un très sympathique début qui nous met dans le bain immédiatement. En effet, hiver 2144, et oui encore un hiver 44… le monde est au bord du gouffre, la famine ravage tous les peuples et déclenchent des scènes de violences inimaginables. La surpopulation mondiale est à l’origine de conflits mondiaux, les gouvernements sont débordés et ne savent plus comment agir.

En marge de tout cela, nous découvrons Franck MacConnel, un ancien marine, mais l’auteur ne le décrit pas comme un gros dur sans cervelle, bien au contraire, il est certes un homme d’action, mais ils ne présume pas de ses capacités, ce qui en fait un héro tout à fait crédible.

Franck vit retiré de toute civilisation, pour des raisons que je vous laisse découvrir…

Mais sa tranquillité est belle est bien terminée, il va se retrouver en centre d’une terrible situation qui menace la terre entière.

Un très bon premier opus qui amène et pose la situation avec exactitude, et nous permet de savoir où l’on pose les pieds.

J’ai passé un très bon moment de lecture, le côté science-fiction avec les manipulations scientifiques donnent un suspense à l’histoire et nous montre que la situation peut-être encore pire que celle énoncée au début.

Hâte de découvrir la suite et la direction que va prendre l’auteur.

Merci aux Éditions Baudelaire pour cette lecture.

Résumé:

Hiver 2144. Cinq ans après le déclenchement de conflits majeurs dans le monde suite au manque de nourriture et de surfaces habitables, les gouvernements du monde entier se sont effondrés sous le poids de la plus importante guerre civile de l’histoire de l’humanité. Dans cette société ébranlée par une surpopulation chaotique, deux choix s’offrent aux plus téméraires. Survivre à la vie citadine où la violence et les trafics en tous genres sont légion, ou affronter une vie à l’état sauvage au cœur d’espaces inhospitaliers. La mort serait-elle l’inévitable clef du destin ?
Exilé en France, dans le massif du Vercors, Franck MacConnel, ex-commandant des Marines, résiste depuis des années aux rudes hivers de la montagne. Depuis son cocon de survie bâti à l’écart du chaos, il n’imagine pas une seconde qu’une menace sans précédent est sur le point de s’abattre sur lui et le reste du globe. Le sort de la planète peut-il reposer sur celui d’un seul homme ?

Merci aux Éditions Baudelaire pour cette lecture.