Ice cream & châtiments de Nadine Monfils

sans-titre

 

Voici le troisième roman que je lis de Nadine Monfils, et je dois dire que des trois, celui-ci est le plus barré.

  • Nadine Monfils, nous raconte une histoire complétement dingue dans laquelle des personnages qui le sont tout autant se retrouvent mêlé à une enquête. Elle utilise le patois et tout ce qui fait que j’y retrouve mes racines du Nord près de la frontière Belge ainsi que le charme de ses habitants, de leur humour et de leur parler fleuri.
  • Un univers complétement dingue mais drôle à souhait, même les explications de texte en fin de page, vous feront marrer. J’y ai retrouvé des termes bien connus, mais j’en ai découvert d’autres, elle m’a enchanté à coup de couque, de drache…
  • Une lecture courte mais qui se dévore et dans laquelle on retrouve bon nombre des personnages phares de l’auteur.
  • Une petite folie littéraire que je vous invite à découvrir si vous ne connaissez pas Nadine Monfils et pour laquelle vous allez obligatoirement craquer si vous êtes un ou une adepte de ce style inimitable.

Pulpeuse fiction de Sophie Noël

 

cvt_pulpeuse-fiction_1488

Sophie Noël (II)

ISBN : 2824608250
Éditeur : CITY EDITIONS (2016)
Agréable, mais alors très agréable lecture que cette pulpeuse fiction. Une comédie romantique, pleine d’humour, de légèreté, ce roman se dévore tout simplement.
Victoire est certes pulpeuse, mais elle est surtout pétillante, déterminée, gentille (parfois trop) et surtout, elle est amoureuse.
Une lecture qui m’a vraiment embarquée, au gré des gaffes de son héroïne, mais qui m’a également touchée car elle aborde la difficulté à s’accepter soi-même et à s’intégrer dans cette société où il faut rentrer dans les normes.
Victoire veut constamment se montrer sous son meilleur jour, ce qui amène à des scènes cocasses, qui nous rappellent à tous quelques anecdotes.
Une véritable bouffée de fraîcheur emballée dans un livre, on y rit et sourit du début à la fin.
Une histoire bien plus riche que ce que nous en dit la 4ème de couverture.
Je ne saurais que le recommander à tous, mais en particulier à ceux qui ont besoin de se changer les idées ou qui ont besoin des conseils d’une fille pulpeuse, pour s’accepter tels qu’ils sont.
4ème de couverture:
Victoire, professeure de sciences au collège, est à nouveau célibataire depuis peu. Elle rencontre Arnaud, professeur de musique, en tombe amoureuse et obtient sa mutation pour travailler dans le même collège que lui, mais ses sentiments sont à sens unique. Un jour, Axel, un beau surveillant, la surprend en train de fouiller dans le casier d’Arnaud, et la fait chanter.

Ne retournez jamais chez une fille du passé de Nathalie Stragier

517gYlEypsL._SX210_

Nathalie Stragier

ISBN : 2748520688
Éditeur : SYROS (2016)
Retour de Pénélope en 2020( soit un an après sa première aventure dans le passé), pour mon plus grand plaisir.
Son apprentissage du « Moyen Âge tardif » se poursuit, toujours avec une touche d’humour, mais aussi beaucoup de tendresse, d’amour et d’amitié.
Son personnage a grandi et mûri et elle s’est fortement attachée à Andréa et sa famille.
Alternance entre le calme de la découverte des sentiments amoureux et l’urgence d’une course contre le temps.
Un roman tout aussi passionnant que le premier tome et qui approfondit la découverte des personnages et la réflexion sur l’importance du monde dans lequel nous vivons et de l’avenir que nous lui réservons.
Tome central d’une trilogie qui amène le lecteur a réellement ressentir de l’affection et de l’empathie pour les personnages principaux et secondaires, ces derniers prennent ci une dimension plus profonde.
Une belle réussite, décidément,  que cette histoire pour jeune public, mais qui ravit également un public plus adulte par la maturité de sa réflexion.
J’ai donc hâte de découvrir le troisième volet de cette saga, prévu en 2017.
Tome 1: Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous!:
4ème de couverture:
Pénélope est de retour à notre époque : la suite de Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous ! Ne retournez jamais chez une fille du passé … parce que vous pourriez tomber folle amoureuse d’un garçon du Moyen Âge. … parce que vous n’êtes pas la seule voyageuse du futur, et là, préparez-vous à un choc. … parce que vous êtes nulle en histoire, et qu’une petite erreur de date peut mettre en danger l’humanité.

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous! de Nathalie Stragier

 

51QHQLEZo7L._SX210_Editions Syros

Voici une comédie jeunesse, un premier roman pour l’auteure, qui m’a beaucoup plu.

Ce roman de Nathalie Stragier démarre sur une sympathique comédie, drôle, cocasse.

Mais ce qui est intéressant, c’est que l’histoire  va gagner en profondeur, en effet, Andréa et Pénéloppe vont créer une belle amitié, mais aussi apprendre une certaine forme de tolérance et d’acceptation de l’autre.

La part Science-fiction donne le prétexte à l’auteure d’aborder des sujets importants, des faits de société tels que la violence, la parité, le féminisme mais aussi l’écologie et la préservation des espèces.

Une lecture qui n’est donc pas qu’une simple lecture pour jeune public, loin de là.

Nathalie Stragier plante des personnages intéressants: deux jeunes filles intelligentes qui même si elles ne sont pas toujours d’accord savent accepter le point de vue de l’autre, ou en tout cas en écouter les arguments. Des personnages secondaires attachants et nécessaires à la construction de l’histoire, car ils interviennent à point nommé afin de donner un point de vue ou une aide précieuse.

Parler de la condition de la femme à la jeunesse n’est pas une chose simple, surtout sans tomber dans le féminisme à outrance, l’auteure le fait avec délicatesse et humour et beaucoup de talent.

Je vais maintenant découvrir le tome 2 des aventures de notre fille du futur: 

Ne retournez jamais chez une fille du passé: 

https://livresque78.wordpress.com/2016/08/13/ne-retournez-jamais-chez-une-fille-du-passe-de-nathalie-stragier/

 

4 ème de couverture:

Pénélope, une fille du futur, est coincée en 2019. Pour elle le monde n’est que brutalité et danger. Andrea, jeune lycéenne sans histoire, prend la pire décision de sa vie en acceptant de l’aider. En effet, Pénélope est envahissante, maladroite et imprévisible.

 

 

 

 

 

De si jolis mensonges de Léa Laurent

 

couv-jolis-mensonges City Editions

 

Seconde lecture que vous pourrez lire sur la plage cet été. 

Lizzy, comme le feraient toutes les célibataires de 29 ans sans emploi fixe, décide que tout cela va changer.

Elle va avoir recours des « petits mensonges » qui vont en entraîner d’autres.

Le personnage de lizzy va prendre l’intérêt au fil de l’histoire, elle ne veut de mal personne, juste être heureuse et avoir du fric pour faire du shopping.

Un histoire d’amour va pointer le bout de son nez et mettre du piquant dans tout cela.

On sent quelque part le vécu de l’auteure, fan de shopping, entre autres, ce qui va donner naissance à des scènes très drôles et une véracité aux personnages que l’on croise tout au long de l’histoire.

Un roman qui m’a au final agréablement surprise, je n’en attendais pas grand-chose et j’ai passé un très bon moment sans prise de tête. Avec ce manque de soleil dans le ma région en tout cas, c’est tout à fait ce qu’il me fallait.

 

4ème de couverture:

Un brin délurée et paresseuse, sans un sou en poche et totalement accro du shopping. Voilà Lizzy Sullivan, 29 ans, une jeune femme incapable de garder un emploi et encore moins une relation amoureuse. Mais Lizzy en assez d’attendre que le bonheur lui tombe dessus. Elle décide donc de passer à l’action. Et réussit à se faire embaucher comme styliste pour une grande marque de chaussures en s’inventant un CV et des compétences qu’elle est très loin d’avoir. Après tout, un mensonge n’a jamais fait de mal à personne… A condition de ne pas confier ses secrets à n’importe qui, surtout pas à un collègue un peu trop séduisant. Des petits mensonges certes, mais de grands désastres en perspective…

Une comédie romantique pétillante et drôle avec une délicieusefrench touch !

 

 

Les michetonneuses de Rose Emilien

41pV7W4oLBL._SX195_ Editions Don Quichotte

Vous voulez du superficiel? De l’égoïsme à gogo? Vous en aurez avec les débuts de ce roman, mais attention, tout cela n’est qu’apparence.

Nos quatre accrocs au shopping vont nous surprendre, car au fond d’elles mêmes, elles sont différentes de ce qu’il paraît.

Un roman qui m’a mis un coup de pied aux fesses, car du haut de mes 39 ans, le vocabulaire m’a quelque peu déstabilisé.

Un moment de lecture léger où on rit de ces situations hors du commun, comparées à ma propre vie en tout cas. Tous les ingrédients qui en font un roman drôle dont les personnages nous irritent ou nous émeuvent tour à tour.

Avec les vacances qui arrivent voici une lecture parfaite pour le farniente sur la plage, une lecture vraiment faite pour le détente, qui en séduira certainement plus d’une.

4ème de couverture:

Heaven Alighieri est trop belle pour être pauvre. Un principe comme un autre auquel croit dur comme fer cette jeune michetonneuse. Pour subvenir à ses besoins, elle écume les soirées branchées de la capitale avec ses inséparables copines : Anissa la pulpeuse, Stéphanie la blonde fashion addict, et Maya l’intello qui carbure à la poudre. Armées de leur plastique de rêve et d’un culot à toute épreuve, prêtes à toutes les folies pour un sac Chanel, une paire de Louboutin ou une robe Azzeddine Alaîa, nos quatre bombes sexuelles rivalisent d’ingéniosité pour épingler le gros poisson : champions de foot, artistes, hommes d’affaires … tout mâle est bon à prendre pourvu qu’il ait une carte Infinite Black, meilleur aphrodisiaque pour ces courtisanes des temps modernes. Insouciante mais bien déterminée à se faire une place au soleil, Heaven ne lésine pas sur les stratagèmes pour accrocher ses conquêtes. Mi-Nana, mi-Zahia, son existence est rythmée par des déjeuners avec des hommes mariés, des séances de sport pour garder la ligne et des virées shopping rue Saint-Honoré. Mais le jour où Heavy décide de séduire N. , le rappeur à la mode, sa vie de champagne et de stilletos sur fond de rap-dancehall prend un nouveau tour

 

 

La Vie (pas si) superficielle de Mia de Mathias P.Sagan

51Tm19olHkL._SX195_

 

Vous et moi, tous un par un, nous avons déjà jugé quelqu’un de prime abord: son physique, son orientation sexuelle, sa façon de s’exprimer…

Et bien, c’est ce que vous allez faire avec Mia en débutant ce livre, mais comme dans la vie, vous allez avancer et apprendre à la connaître. Vous vous direz alors qu’elle n’est pas si méchante et superficielle que ce que vous croyiez au départ. Ensuite vous allez carrément l’apprécier, découvrir qu’elle est bien plus belle à l’intérieur et profonde, qu’elle aussi est capable d’aimer…

Un roman drôle au possible qui se lit de façon fluide. Avec les beaux jours, c’est une lecture légère, parfaite.

Les personnages secondaires valent également le détour…

Donc, ne pas se laisser gruger par les apparences, ce livre n’est pas ce que vous pensez, alors tenter le coup…

On a dévalisé la Queen de Jean-François Quesnel

51Ew7jO24nL._SX210_

Editions City

Date de parution: 20 avril 2016

304 pages

17.50€

Je vous parle aujourd’hui d’un roman So British… Une petite perle d’humour Britannique. Pourtant Jean-françois Quesnel est bien Français, mais il s’est expatrié et a vite adhéré à l’humour Ecossais.

Il met en scène tous les atouts de cette fameuse et belle Ecosse, les paysages, les chateaux en ruines et parfois hantés, la noblesse et les traditions, l’humour, , le Whisky, les tavernes, la météo…

Une enquête très sympathique  qui se lit avec beaucoup de plaisir en alliant suspense et humour.

Des personnages loufoques aux réparties toutes plus drôles les unes que les autres.

Un voyage entre passé, fin du XIXème siècle, lorsque les faits se sont déroulés et  présent où Darcy redémarre une nouvelle vie et part à la chasse au trésor, et quel trésor!

Des scènes de dialogues qui tournent à la coquinerie, car nous avons ici des protagonistes, qui quelque soit l’époque, ont toujours une libido très exacerbée… Mais le roman est loin de se résumé uniquement à cet humour potache, une vraie histoire nous est contée et qui se révèle très intéressante.

Une lecture vraiment agréable que je recommande à tous ceux qui aiment l’humour franc qui vient du coeur. 

Résumé:

Récemment divorcée, Darcy décide de poser ses valises en Ecosse pour y refaire sa vie. Elle habite avec Churchill son chien, près des ruines du manoir de Merryton. Le lieu l’envoûte et évoque des souvenirs lointains, lorsque son excentrique grand-mère lui racontait la légende d’un trésor enfoui dans les murs de la vieille bicoque… Un siècle plus tôt, le manoir a en effet hébergé la reine Victoria, le temps d’une nuit. Bien assez pour qu’un arnaqueur professionnel jeune et très doué la dévalise. L’objet du délit : un fabuleux bijou en diamant dont la reine ne se séparait jamais. Le bijou n’a jamais été retrouvé et Darcy a bien l’intention de résoudre l’énigme. Mais cela ne semble pas plaire à tout le monde. Il se passe des choses très étranges et Darcy risque bien de devenir complètement cinglée avant de trouver le fin mot de l’histoire…

 

 

 

Tout est sous contrôle de Sophie Henrionnet

 

1540-1

J’ai découvert cette auteur avec son second roman « Vous prendrez bien un dessert », j’avais déjà à l’époque beaucoup apprécié l’humour et la façon de raconter de Sophie Henrionnet.

Elle revient nous divertir, et elle a toujours des choses à nous raconter, le quatrième de couverture nous raconte qu’elle est un peu hyperactive et bien elle utilise cela à très bon escient car cette histoire est un pur bonheur, elle allie enquête, soft certes, avec une touche d’humour juste ce qu’il faut, rien d’exagéré.

Le personnage d’Olympe est tout simplement délicieux, elle est parfaite à mon avis car imparfaite en tant que maman, en tant que professionnelle, mais elle a un coeur incroyable, ce qui d’ailleurs va la mettre dans cette situation dont je me suis délecter.

On dit Olympe déjantée? Mais que dire de sa famille, les chiens ne font pas des chats… 

Sophie est décidément très prolifique sur les histoires et la relation familiale et l’amitié, elle parvient à relever tout ce qui est coquace et drôle dans les conflits et échanges avec parents, frères, soeurs, amis d’enfance…Elle dédramatise et rend tout cela très agréable, on se délecte des dialogues, des reproches, on en redemande. 

J’apprécie décidément vraiment cette auteure, qui écrit  » sans prise de tête », avec un plaisir évident, un livre qui m’a fait un bien fou en cette période un peu morose. Une légéreté qui met de bonne humeur.

 

Merci Sophie, Merci Charleston et merci Eric Poupet Presse&communication.

Petit rappel de mon avis sur « Vous prendrez bien un dessert »:

https://livresque78.wordpress.com/2015/11/05/vous-prendrez-bien-un-dessert-de-sophie-henrionnet/

 

Résumé:

Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu’à moitié, une fille de dix ans bien plus mature qu’elle, une famille déjantée, des copines délurées et un ex-mari, Bertrand, qui l’appelle chaton. Et comble de tout, elle vient de perdre son job ! Elle supplie son meilleur ami Hugo, qui tient une agence de détectives spécialisée dans les arnaques à la sécurité sociale, aux assurances et aux entreprises, de l’embaucher. Faisant valoir son expérience de photographe, elle réussit à intégrer l’équipe de détectives à une condition : elle ne devra s’occuper que des affaires les plus simples, les planques ne nécessitant pas de filatures. Bien entendu Olympe n’est pas assez sage…