Le géant de Stefan Aus Dem Siepen

51IFcQJ8b4L._SL160_

 

Un conte philosophique qui comme son nom nom l’indique, fait réfléchir. Car faire une taille hors norme doit être non seulement compliqué dans la vie de tous les jours, le regard des gens doit être pesant. Mais on oublie une chose toute simple: Comment vivre, travailler quand rien n’est à votre taille? Comment aimer?

Tilman est grand, très grand, mais la taille de son corps n’est pour lui, pas le plus important, il veut grandir intellectuellement, il veut apprendre…

Une belle histoire, d’un point de vue important, celui du géant, de celui qui fait nous fait lever la tête, met une mine étonnée sur nos visages, mais lui que pense t’il de tout cela, en souffre t’il?

Une réflexion nécessaire sur la différence, quelle  qu’elle soit.

Merci à L&P conseils, une fois de plus…

Résumé:

Tilman Wölzinger n’est pas un garçon ordinaire. A dix-sept ans, il mesure déjà plus de deux mètres, et sa croissance est loin d’être terminée. Car Tilman grandit, grandit encore…

Tilman le géant – ainsi le surnomme-t-on désormais – souffre de sa différence, qui l’éloigne peu à peu de ses semblables. D’autant qu’il ne grandit pas seulement en taille, mais aussi en sagesse et en savoir.

Comment s’accepter si l’on ne cesse de changer? Comment dépasser sa condition? Après La corde, Stefan aus dem Siepen propose un nouveau conte philosophique qui, dans le sillage de Hermann Hesse et Thomas Mann, s’inscrit dans la tradition du Bildungsroman à l’allemande.