Patron du RAID- Face aux attentats

2017-12-05_093059_ill1_couverture-PATRON-DU-RAID.jpg

Aujourd’hui, je vous parle d’un récit, d’un portrait, celui de Jean-Michel Fauvergue ancien chef du RAID. Livre écrit aux éditions Mareuil en collaboration avec Caroline de Juglart, journaliste M6.

Reçu grâce à Babelio, lors d’une Masse critique, j’avais hâte de découvrir comment ce livre était construit, et si il allait m’intéresser. 

Un projet de livre qui était prévu et en place entre Jean-Michel et Caroline, qui à l’époque n’avaient aucune idée de ce que le France allait traverser.

Dès les premières pages j’ai été happé par cette « interview » de celui qui dirigeait le RAID durant toute cette période d’attentats, soit de Charlie Hebdo jusqu’à St Etienne de Rouvray, ainsi que toutes les horreurs que le pays a connu, toutes ces victimes à qui on a retiré la vie.

C’est un moment absolument passionnant que j’ai passé avec cette lecture, j’ai vibré, j’ai bien entendu revécu des moments difficiles que chaque citoyen garde en mémoire, j’ai pleuré aussi, car ce sont des blessures qui ne se refermeront jamais, sur tout en ce jour où nous déplorons la mort d’un homme courageux, prêt à engager sa vie pour en sauver une autre, encore un…

Le RAID n’est pas qu’un groupe d’hommes cagoulés qui interviennent en cas de menaces, terroristes ou autres, ce sont des hommes faits de chair et sang, avec des familles, des proches, avec un cœur, des sentiments. Alors imaginez ce qu’ils ont pu ressentir durant cette période terrible où les attaques terroristes ce sont multipliées faisant de plus en plus de victimes, de souffrance.

Jean-Michel Fauvergue, nous permet de découvrir la face cachée de ces hommes dont nous sommes si fiers. Un récit poignant des interventions qu’ils ont dû effectuer afin de stopper ces monstres pour qui la vie n’a aucune valeur.

Mais aussi leur quotidien, leur hiérarchie, leurs bonheurs, leurs pertes, l’importance de leur famille.

Des phrases, des mots qui me restent en mémoire après avoir tourné la dernière page, un livre émouvant, vrai car malheureusement pas de fiction ici.

A lire absolument, pour découvrir, pour comprendre et pour se remémorer.

4ème de couverture:

« Ce livre va bien au-delà d une simple histoire de vie… C est la trace de tout ce que mon unité et moi-même avons vécu pendant quatre ans, pendant l’une des périodes les plus troublées en France depuis plus de vingt ans. Je voulais témoigner. Je voulais raconter de l’intérieur. Pour moi, c était une nécessité. Une façon de poursuivre ma mission et de rendre hommage à tous ceux qui font le RAID. »
La tuerie de Charlie Hebdo et la prise d’otages à l’Hyper Cacher Porte de Vincennes en janvier 2015, les attentats du 13 novembre à Paris quelques mois plus tard, l’opération de Saint-Denis, l’attentat de Magnanville visant un couple de policiers en juin 2016, l’attaque au camion-bélier sur la promenade des Anglais à Nice le 14 juillet, l’attentat dans une église à Saint-Étienne-du-Rouvray douze jours plus tard… Jamais un chef du RAID n’aura dû faire face à autant d’attaques terroristes en quatre ans passés à la tête de la plus prestigieuse unité d’élite de la police.
Jean-Michel Fauvergue s’est confié à Caroline de Juglart, journaliste à M6. Il raconte son histoire et celle de son unité de l’intérieur. Comment a-t-il mené les hommes en noir au combat pour sauver la vie des otages ? Qu’a-t-il pensé au moment de donner les « Top assaut » ? Comment a-t-il réorganisé son service pour mieux lutter contre les nouvelles menaces terroristes et protéger ses concitoyens ? Dans ce livre, il partage aussi ses doutes, ses colères, ses moments de solitude et rend hommage à ses compagnons d’armes et aux politiques. Sans faux-semblant, il parle volontiers de ses passions et de ses amitiés. Un témoignage rare qui participe au récit collectif de l’une des périodes les plus troublées depuis 20 ans en France.

 

 

Publicités

Hollywood ne répond plus de Olivier Rajchman

519SrjJX+ML._SX195_Olivier Rajchman

ISBN : 2917559470
Éditeur : Editions Baker Street (18/05/2017)

 

Lorsqu’un film sort au cinéma, nous nous précipitons pour le voir, nous l’aimons, nous l’adorons même, il nous amène à réfléchir, il nous fait rêver ou il nous ennuie et nous déçoit, tout simplement.

Mais derrière le rideau, pour en arriver à ce résultat cinématographique, il s’est passé tout un tas d’événements que le public ignore.

Les films cultes des années 60 ont tous une histoire à raconter en dehors de celle que l’on voit à l’écran, pas d’effets spéciaux, pas de retouches d’images à coup de logiciel perfectionné. Olivier Rajchamn, nous transporte presque 50 ans en arrière, à une époque où les stars de la 20th Century Fox sont Marylin Monroe, Elisabeth Taylor, Richard Burton. Tout n’était pas aussi rose qu’on pourrait le penser, la puissante 20th Century Fox traverse une période difficile.

Ce livre qui s’intéresse principalement au long, laborieux et incertain tournage de Cléopâtre  avec Elisabeth Taylor, nous plante le décor des conditions de l’époque et des difficultés de tournage rencontrées.

Une lecture absolument passionnante qui, tout en désacralisant les stars de ces années, nous dévoile la face cachée du cinéma. Des faits, des anecdotes qui en ont beaucoup appris à l’ignorante que je suis, car il faut l’avouer , ma méconnaissance était totale.

Illustré de très belles photos, qui en font un bel objet pour tous les fans de cinéma et une belle découverte pour tous les autres.

 

Jean-Marc Tanguy Le RAID 30 ans d’interventions- Nouvelle édition de

cvt_le-raid-30-ans-dinterventions_8082

Merci à Babelio et aux éditions Pierre de Taillac, de m’avoir permis de recevoir ce superbe livre lors de l’opération Masse critique de janvier.
Le RAID est une corporation bien mystérieuse et qui aiguise la curiosité et souvent l’admiration.
Je fais partie de ses personnes qui sont en pamoison devant ces hommes courageux, et dont l’identité, pour raison de sécurité, reste secrète.
Ce très beau livre regroupe les plus belles photos, celles qui décrivent le mieux, les actions de ce groupe d’élite, les plus importantes et médiatisées de leurs interventions y sont répertoriées et expliquées. Mais on y parle également des missions un peu moins connues, car le Raid est multitâches;
On y découvre d’ailleurs les différentes fonctions et spécialités.
malheureusement, les policiers du RAID ne sont pas faits d’acier et leur groupe a connu des pertes et des blessures.
Les événements des dernières mois et années ont bien sûr évoqués avec des témoignages des policiers en action au moment de la prise d’otages de l’hyper cachère entre autre.
Des hommes indispensables qu’il faut remercier, et ce magnifique livre étayé de photographies, on ne peut plus parlantes, en est un très bon moyen.