La musique des ténèbres de Eric Bony

51rkp9zskql-_sx195_

 

 

Eric Bony

ISBN : 2824644400
Éditeur : CITY EDITIONS (2016)
Je veux vous faire découvrir aujourd’hui le second roman d’Eric Bony La musique des ténèbres. Il y a un an de cela je vous parlais déjà de cet auteur ( et oui le temps passe…).
Voici l’article que j’avais publié concernant le premier roman, le tombeau du diable:
Un style qui lui appartient, car il mêle le thriller et l’ésotérisme, c’est sa marque de fabrique, et il maîtrise totalement son sujet.
Pour que la mayonnaise prenne dans ce type de lecture, il faut que les ingrédients soient savamment dosés. Eric Bony sait y faire, rien à dire…
La base de l’histoire est une enquête des plus prenantes et la touche de sorcellerie, de surnaturel amène ce qu’il faut pur faire un excellent roman qui se lit avec beaucoup d’impatience et de frugalité.
Des scènes assez angoissantes, un suspense croissant, des personnages intelligents qui font avancer l’enquête  et permettent aux lecteurs de progresser en même temps dans la découverte de l’intrigue.
Un très bon second roman donc, on y sent le passé de journaliste de l’auteur ainsi que son envie de pousser un coup de gueule sur certaines dérives du domaine médical et pharmaceutique. Mr Bony fait dans ce roman références à certaines affaires sur lesquels il a écrit lorsqu’il était journaliste de presse.
4ème de couverture:
Un scientifique se jette par la fenêtre de son appartement parisien. Sur son torse, on découvre des lettres gravées à l’encre sanglante, un message destiné à Thomas Cazan, le journaliste spécialisé dans les affaires étranges.Au même moment, un autre chercheur est retrouvé mort devant l’immeuble où habite sa fille Agnès. Ce vieil excentrique, mis au ban de la communauté scientifique, s’était toute sa vie passionné pour une ancienne partition de musique qui aurait le pouvoir de tuer?C’est le début d’une étrange aventure pour Thomas et Agnès qui décident de collaborer pour lever le voile sur les circonstances de ces morts tragiques et mystérieuses. Une enquête au cours de laquelle sociétés secrètes, multinationales et scientifiques sans scrupules n’hésiteront pas à faire couler le sang pour s’approprier le secret de la « musique des ténèbres »? Une enquête de Thomas Cazan, journaliste de l’étrange.
Publicités

Le tombeau du diable de Eric Bony

51MkBi9KpvL._SL160_

Ma première réaction, lorsque j’ai reçu ce livre concernait sa couverture, je l’ai trouvé extrêmement prometteuse, tout comme le titre d’ailleurs.

Ensuite vient le résumé, et là, je me suis dit que j’allais passer un sacré bon moment de lecture.

Le roman d’Eric Bony nous embarque dans une chasse au trésor diabolique doublée d’une judicieuse enquête policière. Une énigme que doit résoudre Thomas, journaliste dans un magazine qui traite du paranormal et du surnaturel.

Vous me direz donc que notre journaliste est préparé à ce qui va lui arriver, et bien après la lecture de ce roman, je me dis que personne n’est réellement prêt à ce que nous fait vivre l’auteur.

Un thriller d’une efficacité redoutable, le culte du diable et tout ce qu’il engendre d’horreur et de souffrance.

Il y avait bien longtemps que je n’avais pas lu ce type de roman, ici l’ésotérisme est donc mêlé à une enquête « classique », une vraie bonne idée.

Des références à X FILES ou encore Indiana Jones, ont déclenché chez moi cette petite étincelle de plaisir supplémentaire, que comprendront ceux qui ont grandi avec ces références télé et ciné.

Eric Bony parvient à distiller par petites touches ces moments de culte sataniste afin de créer un parfait équilibre, qui rend la lecture agréable et fluide.

Une véritable réussite, avec une fin comme je les aime.

Merci Mr Bony,

Merci City Editions.

Résumé:

Journaliste au magazine Enigm, Thomas Cazan a réussi à décrocher un rendez-vous avec le propriétaire du fameux médaillon de Mandrin, un bijou « maudit » depuis le XVIIIe siècle. La rencontre tourne court lorsque le propriétaire du pendentif est sauvagement assassiné.

Accusé de meurtre et de vol, Thomas n’a d’autre choix que de mener sa propre enquête pour prouver son innocence. Face à de redoutables ennemis qui semblent toujours avoir une longueur d’avance, une course contre la montre s’engage, le menant à travers la France, de Provins, la fameuse cité médiévale d’Ile de France à Glozel, un étrange site archéologique près de Vichy, dans l’Allier. Arrivera-t-il à temps pour percer le secret du médaillon qui révélerait l’emplacement du « Tombeau du diable » et de son mythique trésor ? Diabolique…