Lucide tome 1- Initiation de Soraya Doye

CVT_Lucide-tome-1--Initiation_6277.jpg

 

Pour changer de mes dernières lectures, voici le premier tome d’une saga Young Adult à la Française, cocorico!!! Avec une intrigue qui se déroule à Paris.

Un premier opus qui tient ses promesses et attise la curiosité dès les premières pages. Une lecture qui parvient malgré l’affluence de ce type de roman a traité d’un sujet assez original pour le coup: les rêves et la possibilité d’y vivre une seconde vie. Un monde parallèle, dans lequel Alaya se retrouve plongée le jour de ses 18 ans.

J’ai aimé le tempérament de cette jeune fille, dont le passé contient une grosse plaie très difficile à cicatriser. Elle est forte et volontaire, ce qui va lui permettre de vivre avec un certain aplomb les événements qui vont bouleverser sa vie.
Je retiens aussi et surtout une amitié indéfectible entre Alaya et ses deux amis de toujours, Ethan et Maya, qui ont vécu à ses côtés les moments difficiles. 

Une intrigue agréable mais qui comme souvent manque de détails, de réponses aux questions, mais je ne doute pas que tout cela se précisera dans le deuxième tome, que j’ai hâte de découvrir. 

Cette mise en bouche qu’est le premier tome est une réussite, et saura, je n’en doute pas charmer les jeunes lecteurs mais aussi les moins jeunes, comme moi par exemple…

Résumé:

La nuit de ses dix-huit ans, Alaya découvre qu’elle est une Lucide, un être capable de vivre et de contrôler ses rêves. Sa rencontre avec Thomas, qui partage le même don, va la plonger dans un avenir inconnu où le danger sera omniprésent. Entre traques et révélations, elle devra se montrer impitoyable pour protéger sa famille et son secret. Guidée par son instinct et par son coeur, sa vie sera bouleversée à jamais. Une aventure au-delà des dimensions, à la limite de la réalité, au coeur de la Lucidité. Nous dormons en moyenne vingt-cinq ans au cours de notre vie. Si vous pouviez vivre consciemment vos rêves, que feriez-vous de toutes ces années ?

 

Publicités

La déclaration – L’histoire d’Anna de Gemma Malley

IMG_20180420_102641.jpg

 

http://helium-editions.fr/livre/la-declaration/

Je termine à l’instant le premier tome de cette dystopie, ce qui me rappelle à quel point j’aime ce type de lecture. J’en ai lu beaucoup fut un temps, je les enchaînais, puis mes lectures se sont diversifiées. Pourtant chaque fois que je reviens à ce genre, je n’ai plus qu’une envie, c’est d’en lire d’autres.

Anna est une jeune fille courageuse et qui tente d’être une personne bien, malgré qu’elle soit « une surplus », elle veut racheter ses fautes. Comme beaucoup de dystopie, ici, rien n’est épargné à la jeunesse, on l’emprisonne, la brime, l’insulte, on lui fait croire qu’elle ne mérite pas de vivre…

Mais la rencontre de Peter va tout changer pour Anna. Une histoire qui va à l’essentiel, passionnante du début à la fin, cette saga est vraiment prometteuse, un très beau premier tomes dans cette version éditée par Hélium

Une vision du futur basée sur l’égoïsme et qui ne semble que dériver vers la fin de l’humanité puisque la jeunesse et le renouvellement de la population se révèle impossible et surtout interdit. 

A lire pour tous les fans du genre et à découvrir pour tous les novices car La déclaration semble réellement une bonne première expérience de la dystopie.

Résum

« Mon nom est Anna. Mon nom est Anna et je ne devrais pas être là. Et pourtant, j’existe ».

Angleterre, 2140. Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s’ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hall, un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n’auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n’a plus de parents désormais.

Confinée dans l’enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute. Anna a tout oublié de son passé jusqu’au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi se sent-elle soudain si troublée ? À travers l’histoire d’Anna, un roman bouleversant sur la vitalité de l’adolescence.

 

Adolescence / culpabilité / Deuil
À partir de 14 ans
14,5 x 22 cm ● 224 pages

EAN : 9782330096779 ● 16 € ● 2018

 

 

 

 

Naissance des cœurs de pierre de Antoine Dole

IMG_20171205_193452.jpg

 

Je vous parle aujourd’hui d’un roman Actes Sud junior reçu grâce à Babelio et son opération Masse critique, que j’affectionne tant.

Cette lecture adolescente est tout bonnement étonnante, dans le sens où je viens de lire un roman totalement différent de ce que j’imaginais en le commençant.

Mais attention, je précise tout de suite que je n’ai absolument pas été déçu, juste surprise. Un roman qui en tout cas, est superbement écrit, de belles phrases pleines de sagesse et de réflexion.

Nous y suivons deux histoires parallèles et totalement différentes, une dans l’ancien monde, celle d’Aude et l’autre dans le nouveau monde, celle de Jeb. Toutes les deux passionnantes. L’auteur embarque son lecteur dans sa narration, on vibre, on vit les peines et les souffrances d’Aude et Jeb.

Un très beau roman destiné aux adolescents mais qui pourtant, est tout aussi passionnant pour les adultes. A lire, à offrir car il véhicule un beau message et un regard vrai sur la société actuelle.

Résumé:

Une jeune fille d’aujourd’hui qui fait une rentrée difficile au lycée, un garçon qui semble habiter un futur aseptisé et inquiétant où les émotions sont prohibées… Quel est le lien mystérieux qui les unit ?
Un roman prenant aux allures de dystopie.
Dans quelques jours, Jeb va entrer dans le Programme. C’est la loi du Nouveau Monde : à douze ans, chaque enfant de la communauté doit commencer un traitement qui annihile toutes les émotions, dans le but de préserver l’équilibre de la société. Mais Jeb ne peut s’y résoudre, quitte à se mettre en grand danger…
Nouvelle au lycée, Aude subit tous les jours de nombreuses moqueries et insultes de la part des autres élèves et trouve refuge dans les bras de Mathieu, un surveillant du lycée. Un premier amour qui va faire naître en elle des sentiments aussi intenses que dévastateurs.

 

 

Les cinq éléments- La tablette d’émeraude de Dan Jolley

CVT_Les-Cinq-Elements-tome-1--La-tablette-demeraude_6160

Voici un roman jeunesse d’aventure qui me ramène et me rappelle mon enfance et mes premiers romans d’aventure bibliothèque verte. Les thèmes principaux sont une incroyable amitié qui lie les jeunes aventuriers en herbe. Une amitié qui est mise à mal par un déménagement, celui de Gabe, nos cinq copains décident donc de vivre intensément le peu de temps qu’il leur reste à passer ensemble, ils veulent de l’action et ils vont être servis.

Un roman jeunesse qui comblera les fans de magie et de mystère, nos jeunes héros sont courageux et intrépides. Ils n’hésitent pas à braver les interdits afin d’assouvir leur curiosité, mais attention ils pensent comme tous les jeunes de leur âge, qu’ils maîtrisent la situation, mais est-ce vraiment le cas?

Ils risquent d’être surpris.

4ème de couverture:

Une nouvelle série dont l’’écriture rythmée va envoûter les jeunes lecteurs.
Une histoire haletante, un récit addictif entre magie, aventure, action et développement de relations fortes dans un groupe de jeunes héros attachants.

Cinq éléments comme les cinq héros de cette série addictive
Le feu, c’’est l’’instinct et la colère.
L’’air, c’’est l’’esprit allié au coeur.
L’’eau, c’’est la célérité et la ruse.
La terre, c’’est la lenteur et la stabilité.
Il existe un cinquième élément : la Magie – et la Magie, c’’est le destin, aussi sombre soit-il.

masse_critique…

 

 

 

Stabat Murder de sylvie Allouche

9782748523409_1_m

Stabat Murder

Voici un thriller efficace, l’intrigue démarre vite mais se termine peut-être aussi un peu trop vite.

L’idée est intéressante et originale, des ados travailleurs et particulièrement talentueux la musique , le conservatoire, et là les choses se gâtent, l’enquête démarre.

Le contexte est donc posé, immédiatement les pages se tournent car mon cerveau de lectrice est accroché et il le reste, quoique j’en dise, jusqu’à la fin. Mais je ressors de ce livre avec l’impression qu’il manque le dessert à un repas qui était pourtant succulent.

Les personnages manquent de description et de profondeur, on en sait juste le strict nécessaire, ce qui donne réellement un goût d’inachevé à cette lecture. Donc même si c’est un roman classé jeunesse, il aurait été intéressant de peaufiner le caractère et l’histoire personnelle des protagonistes.

L’histoire, l’intrigue, le style et l’originalité, comme dit plus tôt y sont.

Alors… Attention je ne suis pas une adepte des longueurs et des détails à foison, mais un juste milieu permet aux lecteurs de s’immerger totalement et d’aimer ou au contraire de détester les personnages, ce qui donne de la passion à la lecture.

Dans l’ensemble, ce roman reste un très agréable moment passé, mais il aurait pu l’être bien plus.

4ème de couverture:

Valentin, Matthis, Mia et Sacha étudient le piano au Conservatoire national supérieur de musique depuis trois ans. Trois années de perfectionnisme et d’acharnement entièrement tournées vers un concours qui déterminera leur avenir. Ils sont inséparables, se comprennent mieux que personne, mais ils sont aussi en compétition et n’ont rien d’adolescents normaux. Lorsque, du jour au lendemain, Valentin, Matthis, Mia et Sacha sont tous les quatre portés disparus, La commissaire, Clara Di Lazio s’interesse de plus près à leurs familles…Valentin, Matthis, Mia et Sacha étudient le piano au Conservatoire national supérieur de musique depuis trois ans. Trois années de perfectionnisme et d’acharnement entièrement tournées vers un concours qui déterminera leur avenir. Ils sont inséparables, se comprennent mieux que personne, mais ils sont aussi en compétition et n’ont rien d’adolescents normaux. Lorsque, du jour au lendemain, Valentin, Matthis, Mia et Sacha sont tous les quatre portés disparus, La commissaire, Clara Di Lazio s’interesse de plus près à leurs familles…

 

 

 

Soul Breakers de Christophe Lambert

511stp2lkkl-_sx195_Christophe Lambert

ISBN : 2747064840
Éditeur : Bayard Jeunesse (18/01/2017)
Grâce à l’opération Masse critique de Babelio, j’ai une fois de plus fais une découverte littéraire. Je pense clairement que je n’aurai pas eu l’occasion de lire cette aventure sans cela.
Un roman trépidant, durant lequel nous suivons tout d’abord Teddy et sa sœur, deux enfants très attendrissants, puis Teddy part dans une aventure  dont on a l’impression qu’elle va l’avaler, le dévorer tout cru.
Pourtant ce jeune adolescent, se révèle être d’une trempe incroyable, il va vivre et rencontrer des difficultés qui auraient fait fuir plus d’un adulte.
Pourtant par amour de sa famille, Teddy va affronter le pire, mais aussi le meilleur en faisant de belles et sincères amitiés.
Un roman jeunesse certes, mais qui je pense s’adresse  aux adolescents et jeunes adultes, plutôt qu’aux plus jeunes, car il n’épargne rien à ses personnages.
Une très agréable lecture pleine de rebondissements, de tendresse et de sincérité. Bien au delà de la couverture et du résumé, qui je trouve ne rendent pas hommage au talent d’écriture de Christophe Lambert, ainsi qu’à l’intérêt de son histoire.
Merci à Babelio ainsi qu’à Bayard Editions.

Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir

cvt_une-braise-sous-la-cendre-t01_8205Sabaa Tahir

ISBN : 2266254340
Éditeur : Pocket Jeunesse (15/10/2015)

 

Alors là, je ne peux qu’abonder dans le sens de tous les avis que j’ai pu lire sur ce premier tome de Sabaa Tahir.

Je l’ai trouvé tout simplement excellent, moi qui suis friande de saga et de roman jeunesse, j’ai été comblée.

Des personnages passionnants et loin d’être niais et superficiels, bien au contraire… Une histoire riche, travaillée, avec des rebondissements à tout va, beaucoup de souffrance mais avec une légère lueur d’espoir derrière tout cela.

Allez hop, moi je ne dis rien de plus, un excellent roman que je conseille très, très vivement. A très vite pour la lecture du tome2.

Allez Zou!!! vous devriez déjà être à la librairie de votre quartier pour pouvoir débuter ce livre avec le week-end qui arrive, vous n’avez pas d’excuse!

 

Ah! J’allais oublier de dire un mot sur cette sublime couverture, un vrai bijou.

Bon week-end.

4ème de couverture:

Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et t’écraserai.

_______________________________________________

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

 

 

Marquer les ombres de Veronica Roth

thabppmstv

 

Comme beaucoup j’ai été séduite par la saga Divergente, ainsi que par l’adaptation télé, il était donc évident pour moi de découvrir cette nouvelle série.

De prime abord, cette superbe couverture vous tape dans l’œil, je le sais, je vous vois derrière votre écran;-).

Il faut donc que je commence par vous dire que de mon point de vue, ce premier roman n’a rien à voir avec DIVERGENTE, il est davantage dans le registre science-fiction traditionnelle que dans la dystopie ( tout cela adapté un public jeune, car la science-fiction pure peut se révéler assez ardue au niveau de la compréhension, pour moi en tout cas). L’écriture est plus mature, plus travaillée et l’univers, même si on retrouve la patte de l’auteure, est plus complexe. Alors certes, l’attirance entre ELLE et LUI  est présente, mais elle n’est pas le centre de l’histoire.

Un bilan plutôt positif en ce qui me concerne, même si je regrette certain passage du livre où l’action vient à manquer, j’aurai aimé un peu plus  de rebondissements.

Mais l’attrait pour la suite est bien présent, les derniers moments du roman m’ont donné envie de découvrir ce que Veronica Roth nous concocte.

Un joli livre que je suis donc fière d’ajouter à mes séries jeunesse.

4ème de couverture:

Une galaxie où certains êtres possèdent un « don », un pouvoir unique. Akos et Cyra sont de ceux-là. Ils appartiennent à deux nations ennemies, mais ils ont chacun besoin du don de l’autre. Vont-ils s’allier ou se détruire ?

 

 

Les sisters tome 11: c’est dans sa nature de Christophe Cazenove

61oo2lksrdl-_sx195_

masse_critique

 
Ma fille adolescente est une adepte de cette série de Bd, ne la connaissant pas, c’était l’occasion de la découvrir.
C’est donc une bien sympathique lecture que Babelio m’a donné l’occasion de faire grâce à cette masse critique BD.
Quiconque a une soeur ou un frère, surtout plus jeune, ne pourra que sourire de ces aventures, ces disputes bon enfant. Mais au fond, c’est de l’amour, mais les fratries ont des moyens détournés de montrer leur tendresse.
Rien de bien méchant que ces chamailleries, mais elles sont pour le lecteur bien divertissantes.
Une BD colorée, qui attire l’oeil, en tout cas ce tome 11 m’a donné envie de découvrir les précédents et ainsi de voir jusqu’où peuvent aller les « blagounettes » de nos Sisters.

 

4ème de couverture:

Elles s’adorent autant qu’elles se chamaillent, pour notreplus grand plaisir !Lorsque Wendy avait deux ans, elle a planté avec son papa un jeune arbuste dans leur jardin, un prunus éventail.Devenu grand, cet arbre est le témoin privilégié du quotidien dynamique et bondissant, parfois bruyant mais toujours rempli de tendresse, de nos Sisters !Pour ce onzième tome, retrouvez Wendy et Marine comme à la maison !