Le monde caché D’Axton House de Edgar Cantero

Editions Super 8 Genre: Un peu de SF, un peu d'humour, bref: un roman inqualifiable 459 pages
EditionsSuper8
Genre: Un peu de SF, un peu d’humour,  beaucoup de plaisir
459 pages

Note Générale: ♥♥♥♥♥/5

Mon avis:

Incroyable, ce roman est incroyable. il n’est absolument pas dans le style de ce que je lis d’habitude,mais j’ai passé un excellent moment, je l’ai dévoré.

C’est un roman inclassable, mais un plaisir fou vous prend lorsque vous débutez cette histoire. Je suis immédiatement rentrée dans l’histoire, malgré le quatrième de couverture, qui , je dois l’avouer m’a un peu inquiété.

En effet, j’ai eu peur que la trame soit compliquée à suivre, et bien je me suis totalement fourvoyée. On plonge dans cette histoire étrange, dont les personnages, A. et Niamh sont très mystérieux, tout comme la maison d’ailleurs.

On se demande vraiment où va nous emmener l’auteur, mais on le suit sans aucune hésitation.

Un savant mélange de beaucoup des genres dont ressort une petite pépite de plaisir littéraire.

J’ai trouvé la structure du livre géniale, l’auteur alterne les passages de journaux qu’écrivent les protagonistes, les extraits audio et vidéo, de lettres écrites à une énigmatique tante. Puis il utilise des passages de livres qu’utilisent les protagonistes pour résoudre les énigmes.

J’ai eu l’impression de balader un journal écris par un inconnu dans lequel j’allais découvrir un incroyable secret.

J’ai suivi A. et Niamh dans la découverte et la résolution des énigmes, des codes à cracker, des mystères dont la solution leur demande de plus en plus de recherches et de réflexion.

Une maison dont hérite A. et qui recèle bien des secret,

Une enquête intelligente, mais aussi totalement dingue, qui utilise des références à la série X Files mais également à Jack Nicholson dans Shinning, et pour les autres références à vous de les ressentir par vous même à travers cette lecture.

Des moments drôles et cocasses, mais aussi plus sérieux. Ce livre provoque des émotions différentes qui vous laissent un peu hébété(e) à la fin de votre lecture, mais ravie de cette découverte.

Un grand merci à Super 8 ainsi qu’à Nadia pour ce gros coup de cœur.

4ème de couverture:

Agé d’une vingtaine d’années, A. vient d’hériter d’Axton House, un mystérieux domaine niché dans les bois de Point Bless, Virginie. Etrange affaire, en vérité. A. ignorait avoir un cousin éloigné nommé Ambrose Wells, et savait encore moins que le pauvre homme s’était récemment défenestré le jour de son 50e anniversaire – trente ans jour pour jour après son père, et de la même façon que lui.

Accompagné de Niamh, jeune Irlandaise mutique de 17 ans présentée comme sa garde du corps, A. va de surprise en surprise. Quel sens donner à ces suicides ? Qu’est-il advenu du majordome qui s’est enfui le jour de la mort de son maître ? Sans compter ce labyrinthe dans le jardin, ou ces pièces secrètes sur lesquelles n’ouvre aucune porte. Tous deux grands fans de X-Files, Niamh et A. vont tenter de résoudre les énigmes auxquelles ils sont confrontés. Axton House est-elle réellement hantée ? Et que penser de cette rumeur qui voudrait qu’à chaque solstice d’hiver, sous le pâle halo lunaire, un mystérieux rassemblement s’y produise ?

Composé de notes, de rapports, de lettres, de journaux et d’enregistrements divers, le roman d’Edgar Cantero invente le gothique du XXIe siècle : soit une enquête surnaturelle à nulle autre pareille – une atmosphère à la Carlos Ruiz Zafon, une Maison des feuilles parfaitement accessible – se refermant sur le lecteur tel un piège jusqu’au retournement final.