Survivre de Vicky Petterson

CVT_survivre_1406Editions Sonatine

Parution le 14 avril 2016

Kristine rush est une femme qui aime son fiancé et sa fille. Mais à quel point les aime t-elle? Ce qui est certain c’est que son amour, sa volonté, son courage, tout cela va être testé au cours de ce week-end du 4 juillet. Un week-end qu’elle avait imaginé être totalement différent. 

Un road movie qui démarre rapidement, la tension se fait immédiatement maîtresse du jeu. Mais ce roman va bien au delà, une fois arrivé au summum du suspense, l’auteure y rajoute une dimension psychologique qui met le petit cœur du lecteur à rude épreuve.

On découvre petit à petit le personnage de Kristine et on se met à l’aimer, alors que jusqu’à présent, on essayait de la cerner. C’est une femme forte, une mère encore plus forte, elle va découvrir que la bête qui sommeille en chacun de nous peut se réveiller lorsque les choses vont trop loin, lorsque les cris des êtres aimés deviennent le seul guide.

Il va lui falloir faire face à la folie, va t-elle se révéler assez téméraire pour l’affronter, difficile pour moi de dire si j’aurais pu agir à sa place. Mais lorsque ceux que vous aimez sont en danger, avez -vous le choix? Si vous voulez les sauver, il va falloir SURVIVRE.

Un roman percutant, qui va bien au delà des apparences et qui surprend jusqu’au bout.

 

Résumé:

Au cœur de l’été, Kristine Rush et son fiancé, Daniel, quittent Los Angeles pour passer un week-end en amoureux, près du lac Arrowhead. En traversant la fournaise du désert de Mojave, ils s’arrêtent sur une aire de repos déserte. Dans les toilettes, Kristine se fait agresser par un inconnu qui la laisse inconsciente. Lorsqu’elle revient à elle, la voiture est toujours là, mais Daniel a disparu. Que faire ? Elle ne va pas avoir le choix. Son agresseur, par l’intermédiaire du portable de Daniel, va lui assigner des tâches plus terribles les unes que les autres, la menaçant de tuer son fiancé si elle ne lui obéit pas ou si elle demande de l’aide. Commence alors un véritable voyage au bout de l’enfer entre casinos criards de bord de route et aires de repos désolées et lugubres. Jusqu’où ira Kristine pour sauver Daniel ? Lorsqu’elle réalise que son interlocuteur sait tout d’elle, y compris ses secrets les plus intimes, la partie devient plus intrigante encore. Qui est-il ? Et quelles sont ses réelles motivations ?

Avec une tension digne de Saw ou des Nerfs à vif, Survivre prend son lecteur à la gorge et ne le lâche plus. Tour à tour électrisant et oppressant, ce jeu de piste macabre et complexe est un incroyable thriller mené à un rythme d’enfer.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Petite Louve de Marie Van Moere

Pocket  218 pages
Pocket
218 pages

Petit Louve n’est pas un roman que l’on peut faire entrer dans une case.

Marie Van Moere amène dans ce livre une sujet délicat, d’un bout à l’autre, où l’on touche à l’enfance, à l’innocence. Mais l’auteure ne s’arrête pas là, elle nous propose de réfléchir sur un sujet important, la justice, celle de la société et celle des hommes, la vengeance est-elle une fin en soi? Permet elle d’effacer la souffrance? De se sentir allégé d’un poids?

Un livre qui parle d’amour maternel mais pas de celui qui vous entoure de roses, de dentelles et de bisous. Non! L’amour qui vient du fond des tripes, imparfait mais tellement intense et profond.

Une histoire qui se déroule en Corse, dont les paysages font encore monter l’intensité du récit. Des personnages entiers et vrais qui ont tant de choses à dire.

Les bourreaux deviennent proies puis de nouveau chasseurs. Un roman noir dans lequel les deux protagonistes féminines font preuve d’un courage et d’une détermination que l’on ne peut qu’admirer.

Elles fuient le danger mais pourtant savent y faire face lorsque tout semble perdu. La mère est le genre de femme à laquelle nous souhaiterions toute ressembler, une mère courageuse et prête à tout pour son enfant.

Un très beau livre et des personnages pour lesquels je garderai une affection toute particulière.

Merci à Pocket.

Résumé:

Pour venger sa fille, sauvagement agressée alors qu’elle rentrait du collège, une mère a commis l’irréparable. L’instinct a parlé.
Les voilà toutes les deux en fuite sur les routes de Corse – la mère, aux abois, la gamine, petit bout de femme trop vite grandi –, traquées par la meute. Car celui que la femme sans histoire a tué, celui qu’elle considère comme un monstre, est aussi un fils, un frère appartenant à une famille de gitans sédentarisés. Une famille avec son passé et ses drames, à laquelle on ne s’attaque pas impunément.Sous un soleil impitoyable, les lois du sang et de la vengeance imposent leur cycle sans fin.