Docteur Holmes de Stéphane Bourgoin Serial Killer #1

On ne présente plus Stéphane Bourgoin, la maison d’édition French Pulp commence elle aussi à se faire un nom. Il paraissait donc tous à fait logique que ces deux là mettent en commun leur talent afin de faire découvrir de nouvelles histoires aux lecteurs.

Voici donc dans la collection Les féroces Sérial Killer #1 consacré au Docteur Holmes, un tueur en série qui a sévit durant les années 1890 à 1894, date de son arrestation. Il a tout à fait sa place en tête de cette série dédiée aux plus grands criminels de l’histoire.

Ce meurtrier est une totale découverte pour moi, je ne le connaissais absolument pas. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que je me suis plongée dans cette assez courte lecture. Je dois avouer m’être à de nombreuses reprises perdue dans les noms et par conséquent dans les récits, ce qui a un peu gâché mon plaisir. Mais il est intéressant de découvrir cet homme qui semble au départ n’être qu’un arnaqueur, un fraudeur. Pourtant, nous allons découvrir qu’il a assassiné 27 personnes, et tout cela pour des raisons qui restent assez obscures, mais soyons claires, de toutes manières aucune raison ne peut justifier de tels actes. Mais ici le personnage ne semble pas avoir un profil d’assassin c’est donc réellement le point passionnant de ce premier opus.

Je ne doute pas que les suivants vont tout autant nous surprendre, j’espère pouvoir vous en parler bientôt.

Publicités

300 Mots de Richard Montanari

300 mots

Résumé:

300 mots. C’est ce que le rédacteur en chef de Nick Stella, journaliste criblé de dettes et en mal de reconnaissance, lui concède pour évoquer une étrange affaire. Une prostituée et son client ont été retrouvés morts. Fait divers apparemment banal, sauf que le client en question est un prêtre. Et qu’il n’est que la première victime d’un tueur particulièrement pervers.
Dans l’ombre, celui-ci observe cinq proies, prêt à faire basculer leur existence bien tranquille. L’une d’entre elles, il le sait, est responsable de la mort, vingt ans plus tôt, d’une adolescente lors d’une soirée d’Halloween. Que s’est-il passé ce soir-là? Et laquelle des cinq personnes présentes lors du drame est coupable?

Mon avis:

J’ai lu les précédents romans de Richard Montanari, je les ai partagé autour de moi. Celui-ci est encore un bon cru de l’auteur. Cependant je dois ajouter un Bémol, en effet, j’ai trouvé que la série de meurtres et les motivations du tueur perdaient en intérêt à cause de Ce journaliste, Nicky, dont nous suivons les pérégrinations tout au long de l’histoire.
Heureusement que le dernier quart du roman est là pour rattraper tout cela.
En résumé, un bon roman de de serial killer, mais l’auteur a fait bien mieux par le passé avec Cérémonie ou 7.
Cependant, je lui donne malgré tout la note de 4/5, car j’aime Mr Montanari et je reconnais bien volontiers son talent.