Le tueur sans nom épisode 1 – Karine Carville

téléchargement (7)

 

J’avais eu la possibilité de découvrir en avant première le précedent roman  de Karine Carville  » Le journal de L. », qui m’avait clairement séduite. 

L’auteure nous propose ici une série de 4 épisodes, ayant la chance de découvrir en exclusivité le premier épisode, je vous donne mon ressenti.

La sortie numérique de ce premier volet est prévue pour le 1er avril 2016, et je peux vous assurer qu’il vaut la peine que vous m’accordiez votre attention, le temps de lire cet article.

« Un tueur sans nom », vous met très vite dans l’ambiance, ici aucune pitié pour qui que ce soit, et les premières lignes vous le feront vite comprendre.

En alternant le point de vue sur l’enquêtrice et son entourage, les victimes mais aussi le tueur, le ton est donné et on découvre que l’enquête va être très très compliquée.

J’aime ce principe d’épisodes car on y retrouve le « Fun » des séries TV ainsi que le rythme et l’envie d’en connaître la suite, le suspense est donc à son comble lorsque l’on arrive à la fin de ce premier épisode.

Donc, un début, on ne peut plus prometteur pour ce nouveau décor posé par Karine Carville, qui n’a plus à me convaincre de son talent d’auteure et de sa capacité à surprendre  et à faire frissonner.

1er avril 2016 : épisode 1

10 avril 2016 : épisode 2

20 avril 2016 : épisode 3

30 avril 2016 : épisode 4

13 mai 2016 : l’intégrale

Je vous invite à découvrir ou redécouvrir mon article sur  » Le journal de L. », le premier roman de Karine:

https://livresque78.wordpress.com/2015/07/25/le-journal-de-l-de-karine-carville-aux-editions-mots-et-cris/

 

Résumé:

Des familles entières sont assassinées dans la région parisienne et les flics sont sur les dents. Aucun lien ne semble les relier les unes aux autres, si ce n’est la façon particulière dont le tueur se débarrasse des enfants. Très vite, le lieutenant Karen Spergo soupçonne que l’enfance du psychopathe est liée à ces crimes horribles, mais parviendra-t-elle à lire son histoire dans le sang qu’il laisse derrière lui ?