Throwback Thursday Livresque- Dernier livre lu en 2017

Qu’est-ce que ce rendez-vous livresque ?

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème. Quand un thème ne vous inspire pas, vous pouvez piocher à votre guise dans les anciens. Vous devez me donner votre lien en commentaire si vous voulez faire partie du récapitulatif.

Cette semaine le thème est: LE DERNIER LIVRE LU EN 2017

Le dernier livre lu en 2017 sera probablement pour vous une totale découverte et je m’en fais une joie. Je vous parle donc de Lycée Etc de Emmanuel Bitz

Un roman dans lequel je me suis plongée avec une totale innocence, je n’en connaissais rien et la surprise a été extrêmement positive. Des personnages matures malgré leur jeune âge. Des dialogues posés qui rendent cette histoire passionnante. Un roman qui mérite vraiment d’être connu et que par conséquent je prend grand plaisir à afficher ici.

Cet article me permet aussi de constater qu’en un an mes chroniques se sont grandement améliorées car malgré mon plaisir à lire ce livre ainsi que sa qualité, j’en parlais en seulement quelques lignes sur le blog, ce qui est bien dommage. Voici ce que je vous en disais à l’époque, en décembre 2017:

/
/
Publicités

Throwback Thursday Livresque – Les quatre filles du Docteur March

Sur une idée de BettieRoseBooks, ce rendez-vous est conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème. Quand un thème ne vous inspire pas, vous pouvez piocher à votre guise dans les anciens.

tbtl51

Le thème de Noël a beau être riche, il ne m’est venu aucune idée de roman entièrement centré sur cette thématique.

les-quatre-filles-du-docteur-march-9782010023668_0.jpgPourtant, j’ai repensé à une lecture de mon enfance, Les Quatre filles du Docteur March de Louisa May Alcott parce qu’il me semble que ce roman commence pendant la période de Noël et j’ai dans la tête l’image de ces quatre sœurs attendant désespérément leur père qui ne rentre pas. Je me souviens aussi de la fête du Réveillon chez les voisins et de la rencontre de Joséphine (Jo) avec Laurie. Ce personnage de Jo est de loin celui qui m’avait le plus surprise : féministe avant l’heure, passionnée de littérature, un personnage haut en couleurs.

Je me rappelle aussi avoir relu ce roman bien plus tard et n’avoir pas pu l’achever. Il a sûrement vieilli, ou bien c’est moi… C’est une de ces lectures qui marquent les petites filles et qui lassent les adultes. Mais quelle ne fut pas ma fierté quand j’ai fini ce livre qui a été mon premier pavé !…

Bonnes fêtes de fin d’année à tous !

Priscilla (@Priss0904)

Throwback Thursday Livresque – Hiver

Conçu par BETTIE ROSE BOOKS sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème.
Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème. Quand un thème ne vous inspire pas, vous pouvez piocher à votre guise dans les anciens.

Cette semaine, un thème qui correspond à la chute brutale des températures : l’hiver.

tbtl501

J’ai réfléchi un moment avant de trouver un titre de roman qui avait un lien direct avec ce thème. J’ai fini par repenser à une saga que j’ai lue l’année dernière et qui se passe en Norvège, pays dans lequel, on le sait, l’hiver est long et rude… Je ne connaissais pas du tout la littérature scandinave et j’ai apprécié la description de ces grands espaces enneigés, des dangers dont ils regorgent quand ils sont recouverts de verglas et de l’obscurité nocturne. Cette ambiance est particulièrement bien rendue et teinte le récit de couleurs sombres, angoissantes mais aussi fascinantes et énigmatiques que les mélanges chromatiques d’un coucher de soleil ou d’une aurore boréale. IMG_20181212_212504.jpg

Le Livre de Dina est une trilogie prenante, dérangeante mais assez addictive, au moins pour les deux premiers tomes. On y suit les aventures de Dina, petite fille d’abord, plus ou moins responsable de la mort de sa mère, mais très indirectement, puis femme et mère.

Sa vie est parsemée de violences psychologiques, physiques, affectives, dont elle est tantôt la victime, tantôt la coupable. Difficile pour moi de dire si j’ai aimé le personnage… Il m’a en tout cas intriguée et interrogée, fascinée aussi. Je vous invite à vous faire votre propre opinion sur elle en découvrant ces trois romans.

Je vous souhaite un bel hiver…

Priscilla (@Priss0904)

Quatrièmes de couvertures des trois romans :

Les Limons vides (tome 1) : Sur les glaces sauvages de l’extrême Norvège, dans le clair de lune, une jeune femme trône en déesse obscure. Enfant recluse, responsable de l’accident qui emporta sa mère sous ses yeux, elle grandit loin de tous, poursuivie par le cri des ombres. Elle est Dina, Eve brûlante, éternelle indomptée qui chevauche à travers vents et livre au monde sa litanie furieuse.

Les Vivants aussi (tome 2) : Veuve silencieuse du domaine de Reinsnes, au nord de la Norvège, Dina, le ventre arrondi, règne au mépris des convenances, asservissant le monde à sa justice implacable ou sa passion féroce. Pourtant, sous l’éternel poids de ses morts et de ses démons, Dina l’insatiable change peu à peu. L’arrivée d’un visiteur la ramènera à la vie…

Mon bien-aimé est à moi (Tome 3) : Les hivers nordiques se succèdent avec rudesse sur le domaine de Reinsnes. Quand les habitants semblent gagnés par le calme, le souffle vengeur de Dina s’élève des profondeurs nocturnes et sévit. S’attachant aux morts pour vaincre leur absence, guettant éperdument le retour de ceux qui la quittent, Dina, fièvre sanglante, ne connaît pas le repos…

[TBTL] Throwback Thursday Livres – Nature paisible

Conçu par BETTIE ROSE BOOKS sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème.
Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème. Quand un thème ne vous inspire pas, vous pouvez piocher à votre guise dans les anciens.

Cette semaine, un thème qui appelle à la méditation et au retour à la nature : Nature paisible, lieu isolé, campagne, montage, retraite, désert.

Print

Ce thème me renvoie inévitablement à une lecture, récente, mais qui m’a beaucoup marquée : Seules les montagnes dessinent des nuages de Marc Lepape aux éditions Emmanuelle Colas. C’est un roman que je vous avais déjà présenté comme magnifique et cet article me permet de revenir sur un aspect essentiel de son écriture : la présence de la nature…

sdr

La Sélébie est une île fictive, mais en tant qu’île, c’est bien un lieu isolé, qui a des liens commerciaux avec le reste du Monde, l’Europe notamment, mais qui, sinon, vit en autarcie. Le port de Ryot, porte d’entrée de ce lieu enchanteur, est en ce sens assez peu révélateur du reste de l’île : « Il tenta d’appréhender la façade des bâtiments qui ceignaient en un demi-cercle le grand bassin. La juxtaposition des maisons, des immeubles d’armateurs et des entrepôts rappelait à s’y méprendre l’Europe, mais la palette de couleurs rythmant le bois le déconcertait. »

En effet, Erraink quitte assez rapidement cette ville pour s’enfoncer dans les profondeurs de la Sélébie et atteindre la région de l’Onk qui réunit les critères de cette semaine : campagne, nature paisible, lieu isolé… Autant de caractéristiques qui permettent à l’auteur des envolées lyriques qui ne peuvent pas laisser insensible : « Ce rempart l’hypnotisait comme le font les hautes enceintes et les lourds portails des cités légendaires. Il devinait dans les moindres anfractuosités, à l’intérieur même de la roche si dense, des trésors de temps, des palpitations figées, des exhalaisons à jamais serties. et combien de grottes inaccessibles, de ténèbres om la moindre lueur introduite incendierait un dédale de voûtes, de plafonds et de colonnes ! Combien de lacs souterrains qui feraient oublier l’impuissance du mot pureté ! »

La montagne ensuite évidemment… C’est là que tout se déclenche, le lieu de la retraire de Dmyrn, plateau sauvage, menaçant mais au point de vue époustouflant et aux vérités lourdes de conséquences : « Sur la longue sente escarpée, elle ressasserait ses pensées et elle déboucherait sur ce site grandiose dont les proportions et l’aspect lui coupaient le souffle. Dmyrn, son unique frère, serait là, inaccessible, silhouette minuscule juchée depuis trois ans au somment d’un piton rocheux vertigineux. »

Le désert enfin, menaçant mais inexploré et dont la réalité va déterminer non seulement le destin des personnages mais celui de la région tout entière.

Je n’en dis pas plus, vous trouverez ici ma chronique complète, mais si vous voulez du dépaysement, de la nature sauvage, dangereuse et de la poésie, n’hésitez plus et laissez Marc Lepape vous enchanter !

Bonne lecture !

Priscilla (@Priss0904)

 

[TBTL] Throwback Thursday Livres #2 Couvertures éblouissantes

 

Conçu par Bettie rose books sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème.
Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous  » revenons en arrière « , il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème. Quand un thème ne vous inspire pas, vous pouvez piocher à votre guise dans les anciens.

Pour ma part, aujourd’hui je préfère vous parler d’une « belle » couverture, car c’est une des premières choses… non, en fait la première chose qui m’amène à me diriger vers un roman.

Je suis particulièrement réceptive aux couvertures des romans ados et jeunes adultes.

Lorsque j’ai découvert ce thème, le choix a été difficile car nombreuses sont celles qui m’ont séduites par leur esthétisme, mais il a fallu faire un choix et il s’est porté sur Miss Péregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs.

IMG_20181121_145315823

Cette saga est en elle-même un bijou car je vais déroger un peu à la règle et ne pas me contenter de vous parler de la couverture, car si vous ouvrez ces trois volumes, vous serez subjugués par la qualité de ces ouvrages.

Des photos, certes un peu flippantes pour certaines, mais qui donnent une impression de réalité totale.

Une fois passé le choc de ces superbes couvertures et de ces photos qui étayent votre lecture, vous entrez dans un univers étrange, riche qui vous fera voyager entre fantastique et faits historiques.

Une fabuleuse lecture que j’ai adorée, des romans que je garde précieusement dans ma bibliothèque car ils font vraiment partie des plus beaux.

Mag @livresque78

[TBTL] Throwback Thursday Livres – Quête ou enquête

Conçu par BETTIE ROSE BOOKS sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème.
Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème. Quand un thème ne vous inspire pas, vous pouvez piocher à votre guise dans les anciens.

C’est la première fois que je participe à ce rendez-vous et j’en suis ravie. Je commencerais donc par remercier Bettie Rose pour cette jolie initiative.

histo-roi-arthur-graal-chevaliers-de-la-table-ronde

En ce qui me concerne, quand on me dit « quête », ce qui me vient immédiatement, c’est « Quête du Graal ». Depuis ma première année d’université, je suis absolument passionnée par la littérature médiévale. L’univers arthurien me fascine : ces légendes écrites à partir du XIIe siècle construisent un univers riche dont nous sommes encore aujourd’hui les héritiers. Merlin, Arthur, Mordred, Morgane, Gauvain, Yvain, Lancelot, Guenièvre, Mélusine, les nains, les dragons. Tous ces personnages peuplent encore les contes de notre enfance.

La magie la plus païenne (Avalon notamment) côtoie la culture chrétienne (le Graal, le diable, géniteur de Merlin) pour dessiner sous nos yeux ébahis un monde riche de symboles, d’amour, de valeurs morales et d’aventures qui nous permettent de nous évader, en nous faisant entrer dans des châteaux, des forêts enchanteresses, dans lesquelles personnellement j’adore flâner.

Les romans qui m’ont le plus marquée :

  • Le Chevalier au Lion, Erec & Enide de Chrétien de Troyes
  • L’Enchanteur de Barjavel
  • Le Cycle du Graal de Jean Markale

Et comme le but, c’est d’en sélectionner un, mon cœur vibrera toujours de manière particulière pour le premier !

Prochaine lecture prévue sur ce thème que j’affectionne : Le Cycle d’Avalon de Marion Zimmer Bradley.

Je vous invite donc chaleureusement à découvrir cet univers féérique.

Bonnes(s) lecture(s) !

Priscilla (@Priss0904)