Territoires d’Olivier Norek

Comme je ne fais jamais les choses comme tout le monde, je n’ai pas lu les livres d’Olivier Norek dans leur ordre de sortie.

Mais, il semblerait que ce ne soit pas très grave. Vous pensez bien que je vais remédier à mon erreur en lisant rapidement Code 93.

Je dois dire, que j’ai lu ce livre avec certes, beaucoup d’envie, puisque j’avais auparavant lu les critiques, qui sont absolument géniales. Mais sans trop savoir à quoi m’attendre, j’avais besoin de lire un thriller, si possible une bon.

J’ai, dès les premières pages compris que celui-ci allait être excellent.

On sent dans l’écriture d’Olivier Norek, qu’il a côtoyé le monde dont il nous parle. pas d’exagérations, pas d’interventions policières rocambolesques.

Une réalité, qui bien sûr n’est pas toujours facile à accepter, mais qui donne à cette fiction, une saveur bien particulière.

L’auteur touche à des sujets brulants et très actuels, sans pour autant tomber dans le cliché de la banlieue.

Un savant mélange d’enquête de police et d’intérêt politique. Des personnages attachants, des forces de police dépeinte avec beaucoup de réalisme.

Je ne peux rajouter qu’une chose, j’ai très envie de lire de nouveau cet auteur, mais je vais faire durer le plaisir et me garder Code 93 pour un peu plus tard. Cela va me permettre de conserver cette histoire, dont je ressors avec une vraie affection pour Costes et ses collègues.

A lire absolument, une écriture dynamique sans aucun temps mort, on ne s’ennuie pas, c’est le moins que l’on puisse dire.

CVT_Territoires_5973

Je vous invite à découvrir un second avis dithyrambique sur ce livre, c’est ici:

https://thecanniballecteur.wordpress.com/2015/10/20/territoires-olivier-norek-lc-avec-stelphique/

Résumé:

Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste, le calme semble être revenu au SDPJ 93. Son équipe, de plus en plus soudée, n’aura cependant pas le temps d’en profiter. L’exécution sommaire, en une semaine, des trois jeunes caïds locaux de la drogue va tous les entraîner dans une guerre aussi violente qu’incompréhensible. Des pains de cocaïne planqués chez des retraités, un ado de 13 ans chef de bande psychopathe, des milices occultes recrutées dans des clubs de boxe financés par la municipalité, un adjoint au maire torturé, retrouvé mort dans son appartement, la fille d’un élu qui se fait tirer dessus à la sortie de l’école… Coste va avoir affaire à une armée de voyous sans pitié : tous hors la loi, tous coupables, sans doute, de fomenter une véritable révolution. Mais qui sont les responsables de ce carnage qui, bientôt, mettra la ville à feu et à sang ? Avec son deuxième polar admirablement maîtrisé, Olivier Norek nous plonge dans une série de drames – forcément humains – où seul l’humour des  » flics  » permet de reprendre son souffle. Un imbroglio de stratégies criminelles, loin d’être aussi fictives que l’on croit, dans un monde opaque où les assassins eux-mêmes sont manipulés.

Publicités

5 réflexions sur “Territoires d’Olivier Norek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s