Le temps d’une saison de Siwar al-Assad

51tAi70+9tL._SL160_

 

 

Editions Erick Bonnier

240 pages

 

Un roman dont l’histoire se passe en 1920, peu de temps donc après la fin de guerre. La jeunesse semble découvrir la vie et ses plaisirs. L’auteur nous parle de d’Angèle qui pour passer du bon temps part pour les 2 mois d’été à New York. Le moins que l’on puisse dire c’est que les préoccupations, ne sont pas nombreuses, hormis s’amuser et profiter.

De nouvelles amitiés chaque soir, des f^tes à tous les coins de rue, on peut dire que New York est une ville accueillante, mais Angèle en a l’habitude, à elle mène la même vie.

Elle va rencontrer l’amour, le coup de foudre, mais les choses vont se dérouler différemment de ce qui était prévu. 

Angèle et Richard, son amour, vont mener une enquête qui va se révéler bien différente de ce qu’ils en pensaient au départ.

L’auteur donne à son livre une ambiance bien particulière, celle de cette époque d’après guerre et de ses excès, de ses frivolités…

Un roman assez surprenant par son sujet, il est vrai que de découvrir cette période dont on parle assez peu est intéressant. En effet, on parle souvent de la guerre en elle même, de ses héros et de ses gueules cassées, mais très rarement des années qui ont suivis et de l’insouciance que cette ambiance de paix a déclenché.

Quant à l’aspect du livre, il correspond tout à fait au sujet, légèrement « vieillot ». On n’est donc pas trompé sur la marchandise.

Donc en résumé, une ambiance libre et festive qui va s’orienter vers une enquête et par conséquent mettre quelques préoccupations et soucis dans la tête d’un exemple de la jeunesse qui semblait ne pas beaucoup en avoir.

Merci à Eric Poupet ainsi qu’à Erick Bonnier éditions pour cette découverte d’une autre époque.

Résumé:

Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, Paris est en fête. Tout est exubérance, joie et nouveauté dans le Montparnasse des années folles. Mais Angèle de Lestrange, fille d’un éminent collectionneur d’art, sort d’une expérience sentimentale douloureuse.

 

Afin de changer d’air, elle embarque pour New York, où elle logera chez une amie de son père dans l’Upper East Side, sans se douter que l’été 1920 marquera pour elle le début d’une transformation intérieure sans précédent. Elle découvre les Roaring Twenties à l’heure américaine de la prohibition dans la ville qui ne dort jamais et dans les Hamptons de la haute société.

 

Lors d’une étrange soirée de tous les excès, la jeune femme est témoin d’un casse dans le musée du Metropolitan Museum of Art et se trouve embarquée dans un trafic d’art international qui la dépasse. La cause du délit est-elle politique, commerciale ou purement criminelle ?

 

Le juriste Charles Rutkins, dont Angèle tombe éperdument amoureuse, mènera l’enquête pour tenter de saisir les tenants et les aboutissants de ce vol des collections d’oeuvres d’Europe centrale. Ces deux jeunes gens traverseront frontières et multiples aventures au péril de leur propre vie afin de démêler les noeuds de cette affaire.

 

•••••••

Siwar al-Assad est Syrien. Il dirige une chaîne de TV, Arab News Network, basée à Londres. Il est l’auteur de À Coeur perdu, paru à nos éditions en mars 2012.

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le temps d’une saison de Siwar al-Assad

  1. Le Temps d’une saison est un livre magnifique je le recommande pour l’atmosphère, la qualité de l’écriture, et l’histoire à découvrir qui ne manque pas de vous tenir en haleine, C’est une histoire qui réunit tous les ingrédients que l’on espère d’un roman qui nous plonge dans les années 20 et nous fait vivre à travers les personnages une saison inattendue et à la fois splendide…chut je ne vous en dirai pas plus LISEZ LE!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s