Ma chère sœur de Alf Kjetil Walgermo

bty

Dans un style totalement différent de mes précédentes chroniques, je vous parle aujourd’hui d’un petit roman épistolaire gagné sur Babelio.

C’est lorsqu’on perd ses proches que l’on s’aperçoit qu’on ne leur a pas tout dit. Eli Anne vient de perdre sa cadette d’un an, elle tente de faire son deuil en lui écrivant chaque jour sur sa page Facebook. L’écriture a toujours soulagé les souffrances, L’auteur écrit donc ici un roman épistolaire de l’ère moderne, plus de crayons-papier mais un ordinateur. Ce qui n’enlève rien à la beauté et la tristesse de ces lettres. Eli Anne utilise juste les outils de son époque pour penser ses plaies.

Le deuil de cette adolescente traité avec beaucoup de pudeur, une lecture rapide mais qui laisse ses marques, pas besoin d’en dire plus au final, on en sait suffisamment sur les deux sœurs et sur leur relation brisée par le décès d’Amalie.

A conseiller à la jeunesse afin d’aborder le départ d’un proche ou d’un ami, ou à lire tour simplement afin de ressentir un peu d’empathie et de jolis sentiments.

Résumé:

Eli Anne a 16 ans et vient de perdre sa soeœur, Amalie, d’un an sa cadette. Folle de chagrin, elle refuse de supprimer son profil Facebook, qu’’elle voit comme le dernier symbole vivant de sa sœoeur. Le 5 octobre, jour de l’’anniversaire d’Amalie, elle lui poste un message sur sa page Facebook. Ce message marque le début d’’une correspondance quotidienne qui durera jusqu’à Noël.

A travers les souvenirs que nous livre Eli Anne, on plonge dans l’’intimité des deux soeœurs. Leur enfance, leur complicité, leurs désaccords, leurs rêves d’’adolescentes. Et surtout, leur passion commune pour la musique. Toutes ces lettres sont l’occasion pour Eli Anne d’’ouvrir son cœoeur, d’’exprimer son chagrin et de dire à sa sœoeur ce qu’’elle n’’a jamais osé lui dire de son vivant.

Pendant les deux mois et demi que durent cette correspondance, Eli Anne va peu à peu faire son deuil et s’’apaiser. Le 24 décembre, elle décide de cesser d’’écrire pour aller parler à sa soeœur de vive voix sur sa tombe.

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Ma chère sœur de Alf Kjetil Walgermo

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s