Austen Wentworth de Brigid Coady

Première fois que j’écris une chronique sur un roman Milady, pourquoi la première fois? Juste parce que l’occasion ne s’était jamais présentée, voici qu’avec cette adaptation contemporaine de Persuasion de Jane Austen, je m’initie à cette maison d’édition. Vous le savez, je ne suis pas, à l’origine, une grande connaisseuse des classiques, c’est pourquoi j’étais curieuse de découvrir cette réécriture d’un des romans de Jane Austen qui en plus n’est pas le plus célèbre, je n’avais ainsi aucune opinion ni aucun apriori.

Pour l’histoire, nous découvrons Annie issue d’une famille de 3 enfants, cette jeune femme qui rêve d’autonomie et d’indépendance a fait à sa mère, avant qu’elle meurt, la promesse de veiller sur son père et sur ses sœurs. Annie est comptable, elle a la tête sur les épaules, cette promesse qui la lie à sa famille lui a fait perdre l’amour de sa vie. Les circonstances de la vie vont remettre le fameux Austen Wentworth dont le départ lui a brisé le coeur, sur son chemin.

Un roman à l’ambiance typiquement British, un univers feutré, celui des séries, des mises en scènes de cinéma, des groupies, dans lequel j’imagine tout à fait le Hugh Grant de mes jeunes années. Une comédie fraîche et attachante, Annie fait les belles heures de ce roman, ses sacrifices personnels la rendent sympathique et même plus, elle met en pause sa vie de femme, sa carrière, ses obligations pour sa famille prennent le pas sur le reste et cette dernière ne lui rend absolument pas et se montre d’un total égoïsme. Toujours traitée par ses sœurs comme le vilain petit canard, qu’aucun homme intéressant ne peut aimer, regarder de haut par son père qui pense que tout ce que fait Annie pour lui, lui est dû. La vie va mettre son grain de sable dans cet ordre des choses qui pourrait sembler bien établi et où la famille Elliot décide et Annie dispose. Il est donc temps qu’Annie prenne les choses en mains et réagisse.

Un roman à l’humour typiquement Anglais, quelques fois grinçant, des personnages pour certains horripilants par leur égocentrisme et leurs valeurs tellement désuètes. Une histoire d’amour tellement différente ce que l’on peut lire habituellement et qui fait vraiment le charme de ces comédies Anglaises. Une occasion pour moi donc, de découvrir l’univers de Jane Austen, certes par procuration, mais qui donne de manière évidente envie de se procurer les originaux. Une belle découverte que je vous invite à faire également.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s