Laisse le monde tomber de Jacques Olivier Bosco aux éditions French Pulp

Encore une découverte en cette fin d’année, celle de la plume de Jacques Olivier Bosco avec Laisse le monde tomber. Un polar dans le vrai sens du terme car c’est un roman noir et sombre qu’il nous sert ici. Quand on connaît un peu le monde de la police, on sait que c’est ainsi que cela se passe, alors bien sûr cette histoire est avant tout une fiction mais elle a de sacrés airs de réalité.

********************
Des flics en souffrances qui mènent avec les moyens du bord des enquêtes toutes plus trash les unes que les autres, des victimes à qui la vie n’épargne rien. Rien de lisse, rien de facile ou même d’esthétique dans ce livre, mais la vie la vraie, celle des cités, des réfugiés et de tous ceux qui tentent de survivre à chaque jour qui se lève, parfois à coups de trafics et de meurtres.
Il faut dire qu’en prime Jacques Olivier Bosco met ses fameux flics déjà en souffrance sur une enquête où les crimes commis sont assez horribles.
L’écriture de l’auteur met en scène tout cela avec la juste dose, un rythme saccadé, des changements de points de vue en passant d’un personnage à l’autre qui rappellent l’état d’esprit et la confusion de chacun face à la souffrance physique et psychologique qui règne tout au long de cette enquête.
Vous êtes avertis ce livre est vraiment d’un noir profond, j’avoue que moi-même qui suis assez habituée pourtant, j’aurai aimé de temps à autre voir un rayon de soleil.

******************

Donc c’est dit et répété ce roman est sombre mais il met le doigt sur de nombreux défauts de notre société actuelle et donne l’envie d’embellir et d’améliorer tout ça, l’envie de faire bouger les choses de manière radicale car cette réalité racontée par l’auteur ne peut absolument pas rester la nôtre, elle est bien trop glaçante.

AVT_Jacques-Olivier-Bosco_9675Jacques Olivier Bosco source Babelio

 

4ème de couverture:

À travers une succession de crimes dignes du Chien des Baskerville, de jeunes policiers vont être confrontés à la violence sociale et humaine d’une grande cité de banlieue.
« Et la violence ne se combat pas par la violence » ; c’est ce qu’aimerait prouver Jef, le flic idéaliste et lâche, mais sa collègue Hélène, bouffie de mal-être, a de la rage à revendre, quant à Tracy dont le frère est mort lors des attentats de Paris, c’est de vengeance dont elle rêve.
Dans un thriller ténébreux et spectaculaire, leurs voix, celles des retraités, parents, filles et fils de banlieue vont s’exprimer avec lucidité et mélancolie.

« Comment rester humain dans un monde qui vous déteste ? »
Une enquête où se multiplient les pertes et les désillusions, pour un final de guerre.

3 réflexions sur “Laisse le monde tomber de Jacques Olivier Bosco aux éditions French Pulp

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s